75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Duke Nukem Forever
Duke Nukem Forever >

Critique du Jeu Vidéo : Duke Nukem Forever

Avis critique rédigé par Sylvain T. le mardi 5 juillet 2011 à 1718

Kick Ass !

L’un des jeux les plus attendus de ces quinze dernières années arrive enfin et malheureusement pour nous, la qualité du jeu n’a pas beaucoup bougé depuis notre preview de l’automne dernier. Explications.

Difficile de parler de Duke Nukem Forever sans se dire qu’au départ, il devait débarquer en 1997. 15 ans plus tard, et après la fermeture de son studio d’origine, puis la reprise du développement par Gearbox, le jeu a évolué pour nous offrir du pur divertissement… coincé dans le passé. L’histoire nous propulse dans la peau de Duke, un soldat super star, qui va aider l’armée américaine face à la menace alien. Mais ce dernier dispose de méthodes contestables pour botter le cul de ces foutus envahisseurs, n’hésitant pas à se taper de jolies prostituées, et à jouer en même temps. La série a toujours su se démarquer de par son humour très politiquement incorrect et Duke Nukem Forever ne fait évidemment pas exception.

Les fans devraient d’ailleurs s’y retrouver et célébrer ce retour comme il se doit, car les promesses d’un jeu fun et accessibles sont là. Et on nous le prouve assez rapidement dans l’aventure lorsque Duke est amené à combattre de nombreux ennemis tous très facile à battre en shootant dans des yeux de cyclopes ou en broyant les aliens grâce à des armes aussi diverses que variées.

Malheureusement pour les non initiés à la « méthode Duke », ce nouvel opus s’avère au final très décevant. Le jeu se présente sous la forme d’un FPS couloir, bourré de scripts et surtout, de niveaux extrêmement courts. On regrettera le choix de cloisonner les joueurs dans un environnement aussi petit, surtout qu’il met en avant la pauvreté du moteur graphique, coincé lui aussi 15 ans en arrière. On exagère à peine, mais comment les développeurs ont-ils pu à ce point oublier de peaufiner leur jeu ? Depuis octobre dernier, date à laquelle nous avions pu l’essayer, le titre n’a pas vraiment évolué. Sur PC, le jeu reste passable avec un anti-aliasing présent, mais les décors sont ternes et les animations risibles. Effectivement, on peut toucher à tout, du robinet à la chasse d’eau, en passant par les distributeurs et les bières, mais une fois que l’on a fait le tour de ces possibilités, on est face à quelque chose de pesant.

L’aventure solo n’est pas pour autant ennuyante, car heureusement, le fun est là, cependant, Duke a perdu de sa superbe, c’est indéniable. On pourrait alors se dire que le multi rattrape un peu ces nombreux défauts, mais non. Les développeurs se sont contentés de recycler des éléments de Duke Nukem 3D tout en y apportant un zeste de n’importe quoi (le Capture the Babe remplaçant ici le Capture the Flag). Il ne fera pas mouche, c’est certain, et ne devrait pas non plus vous captiver outre mesure.

La conclusion de

Vous vous attendiez à un retour digne de ce nom pour Duke ? Cette seconde chance offerte pour Duke Nukem Forever par Gearbox n’a semble-t-il pas eu l’effet escompté. Si le mode solo reste relativement sympathique le temps d’une après-midi, difficile de conseiller un tel jeu sur la durée tant il dispose de défauts.

Acheter Duke Nukem Forever en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Duke Nukem Forever sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+