75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Snow in the Dark
Snow in the Dark >

Critique du Manga : Snow in the Dark

Avis critique rédigé par Lionel B. le mardi 1 mars 2011 à 2250

Histoires fantastiques

Troisième recueil de nouvelles de Yasuhiro Kano, Snow in the Dark a vu le jour entre la série Pretty Face et Mx Zero. Ce recueil réuni 4 histoires courtes - MP0, She Monkey, Snow in the Dark et Saako Kirino et associés – dans lesquels le fantastiques trouve toujours sa place.

MP0 :

Il s’agit ici d’une sorte de pilote au manga Mx Zero. On y retrouve Yoshito Kamina, un jeune lycéen dépourvu d’école après avoir échoué à l’examen d’entrée du lycée Nagi. Mais par un curieux hasard, il parviendra à devenir élève de ce lycée dans lequel la magie a une place prépondérante.

Si les noms des personnages diffèrent de Mx Zero, nous reconnaissons bien là l’univers de la série. Humour, action et magie sont donc au rendez-vous de cette histoire. Après lecture de celle-ci, il ne faisait aucun doute qu’elle allait devenir une véritable série à part entière : un lycéen ordinaire qui doit cacher qu’il n’a pas de pouvoir, un amour dissimulé… Voilà des idées à développer pour une suite. Et c’est ce que le mangaka a fait lorsque son éditeur lui a demandé une nouvelle série après Pretty Face.

MP0 s’avère au final particulièrement dynamique et s’avère une bonne histoire pour ado en pleine puberté mais parvient également à conquérir le cœur des plus âgés grâce à son humour omniprésent et des personnages attachants.

She Monkey :

Kunio Isé, un adolescent de 15 ans,  débarque sur une île inconnue du grand public sur laquelle se déroulent d’étranges expériences scientifiques.  La raison de sa venue : retrouver son père pour lui soutirer la pension alimentaire. Cependant, son séjour se prolongera après avoir fait la connaissance de Monju, une jeune fille avec une queue de singe…

Dans le fond, cette histoire n’est pas sans rappeler celles de Ah, my Goddess ! ou bien encore Mahoromatic dans lesquelles il est également question de cohabitation entre de jeunes puceaux et de magnifiques créatures  à l’allure humaine mais qui ne le sont pas vraiment. Toutefois, cette petite histoire se distingue complètement des œuvres précédemment citées en raison de son côté plus chaleureux et l’absence d’action. Cette nouvelle s’avère être une véritable histoire d’amour humoristique mais à la limite de la zoophilie (je vous rassure quand même, il n’y a rien de sexuel).

Snow in the Dark :

Recueilli tout jeune par la princesse Blanche Neige et sa belle-mère, Larry a par la suite juré de protéger la jeune princesse au péril de sa vie. Alors qu’elle va fêter sa quatorzième année, Blanche Neige voit sa vie menacée par sa propre belle-mère. Heureusement, Larry est là pour assurer sa sécurité.

Oubliez tout ce que vous connaissez du célèbre conte pour enfants et découvrez une version alternation à l’histoire de Blanche Neige. Exit les sept nains et le côté très manichéen de l’histoire originale au profit d’une histoire plus sombre et surprenante, pleine de magie et de tromperie. Il s’agit là d’une nouvelle originale et captivante.

Saako Kirino et associés :

Il s’agit là d’une histoire en deux parties. Saako Kirino et son équipe, composée de Soichiro Ogami et Ryunosuke Seto, possèdent des oracles, c’est à dire des pouvoirs surnaturels. Ce trio travaille en free-lance afin d’éliminer les individus qui utilisent leur oracle pour faire le mal.

Voici la nouvelle la moins captivante de ce recueil. En effet, Saako Kirino et associés manque cruellement d’originalité. Les histoires de super pouvoirs sont devenues monnaies courantes et si elles n’ont pas de véritables fonds, il paraît difficile d’en apprécier leurs valeurs.  C’est le cas de ce titre qui ne parvient pas à créer un véritable univers ou apporter un élément captivant à l’histoire. De plus, le côté manichéen du manga ne vient pas arranger les choses.

Enfin, si le personnage de Saaki Kirino s’avère sympathique, il n’en va pas de même de ses deux acolytes totalement inutiles et qui parviennent même à agacer par moment.

La conclusion de

Dans son ensemble, ce recueil s’avère de bonne qualité, aussi bien en ce qui concerne les différentes histoires que du dessin. Certaines se hissent au-dessus des autres (Snow in the Dark suivi de près par MP0) et une déception (Saako Kirino et associés). Le tout garantie quand même une agréable lecture et permet d’en découvrir un peu plus sur leur auteur.

Que faut-il en retenir ?

  • Des histoires plaisantes
  • Le pilote de MxZero
  • Un dessin de très bonne qualité

Que faut-il oublier ?

  • Pas beaucoup d'originalité au niveau des histoires dans l'ensemble
  • Saako Kirino et associés moins captivante ques les autres histoires

Acheter Snow in the Dark en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Snow in the Dark sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+