75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Cot cot collec' >

Critique du Jeu de cartes : Cot cot collec'

Avis critique rédigé par Amaury L. le samedi 20 novembre 2010 à 07:34

La basse-cour à la côte

Gengis Coq est annoncé, les poulettes de luxe rentrent dans une effervescence enfiévrée, qui sera la plus belle ? Bagues rutilantes, peau de renard, rien n'est trop beau pour séduire ce jeune coq prometteur et richissime.

Matériel coquet

Cot cot collec' tient dans une boîte de format modeste. Il est constitué de cent dix cartes agréablement mises en valeur par le talent de Doris Matthaüs. La qualité des cartes demeure satisfaisante avec un toilage assurant de nombreuses parties. Toutefois, elles ne résisteront pas à des manipulations brutales. Comme parfois dans de nombreuses basses-cours, un Renard (en bois) s'est glissé à l'intérieur des cartes Poules accompagné d'un bloc pour noter les scores et d'une règle de jeu professionnellement expliquée. Gigamic justifie sa réputation d'éditeur sérieux dans son travail.

Un matériel qui fait Cocorico !

Règles pour tout gallinacés

La poule qui s'attirera les faveurs de l'exigeant Gengis Coq sera celle parée des atours les plus prestigieux. Concrètement, les joueurs essaieront de constituer des collections numériquement importantes et diversifiées afin de glaner un maximum de points lorsque surviendra la fin de partie.

Le très coquet Gengis Coq.

Parmi les 90 cartes Collection, on glisse les dix cartes Gengis coq. Quand la quatrième et septième apparaissent, un décompte a lieu. La partie se termine immédiatement lorsqu'un joueur tire la dixième.

A son tour, un joueur possède trois actions à réaliser parmi un panel de quatre. On peut ajouter une carte à sa main, poser une carte face cachée devant soi pour créer « un coffre à trésor » qui accueillera une collection future (chaque collection nécessite l'ouverture d'un coffre), commencer ou agrandir une collection en abattant une carte face visible, déplacer le Renard (celui-ci annule la valeur d'une collection). Une fois toutes ses actions accomplies, le joueur a le droit de se débarrasser gratuitement du Renard (si celui-ci importune de sa présence le joueur) chez quelqu'un d'autre.

Quand un décompte survient (quatrième, septième et dixième apparitions de Gengis Coq), on note les points de chaque joueur, quatre points pour un monopole, trois en cas de majorité, deux en cas d'égalité, un point si second, zéro avec une collection accueillant Maître Renard. Une carte Joker permet de doubler les points d'une seule collection.

 

Attention, maître Renard si tu ne veux pas finir en carpette...

Poules de basse-cour ou de luxe ?

Cot cot collec' n'est pas une nouveauté. Sa première édition date de 1995 sous le nom barbare de Reibach & Co qui se traduit approximativement par Pognon & Cie. On retrouve dans cette réédition l'essentiel des mécanismes élégants concoctés par le talentueux Alan R. Moon, auteur de Elfenland ou Les aventuriers du rail. On passe d'une thématique austère, un jeu autour de la bourse, à des gallinacés soucieux de leur apparence. Ce changement ne rehausse pas  malheureusement la prégnance du thème, mais élargit le public potentiel avec l'apport humoristique des illustrations mijotées par Doris Matthaüs.

Comment allez vous attirer le regard de Gengis Coq ?

Cot cot collec' s'articule autour de deux grands principes, obtenir des majorités et collectionner différents types de cartes. Le résultat obtenu surprend agréablement grâce à une fluidité et une tension habilement conservée tout du long de la partie. Comme une incertitude règne sur l'apparition des cartes Gengis Coq (qui provoque les décomptes), les joueurs réfléchissent sur les incidences de l'action entreprise, le risque encouru vaut-il la peine ? Cette réflexion stimulante est le fruit d'un satané renard qui annule la valeur d'une collection. Perdre de précieux points lors d'un décompte handicape conséquemment un joueur s'il souhaite remporter ce concours de beauté chez nos poulettes bourgeoises. Cet ajout, par rapport à Reibach & co, apporte une variété bienvenue avec des décisions élargies comme piocher pour provoquer un décompte (si le renard se trouve sur une collection lucrative adverse), ou patienter si inversement si ce vorace goupil s'acoquine avec une de vos collections avantageuses. Ce canidé sauvage approfondit l'interaction entre les participants et renforce l'indécision, élargit les stratégies éventuelles. Une belle trouvaille !

Evidemment, le hasard de la pioche amenuise la sensation enivrante de contrôler complètement son destin. Si elle crée une insécurité ludique intéressante (pas de baisse de tension), elle démocratise Cot cot collec' dans un cadre familial. Ne maîtrisant pas l'apparition des décomptes et de fin de partie, elle empêche le jeu de sombrer dans une pratique calculatoire insipide avec certains joueurs appréciant de tout planifier, en recherche systématique de l'action la plus rentable... On conserve un effet de surprise salvateur avec ses déconvenues et ses joies, sans essoufflement de l'intérêt, avec un équilibre astucieusement entretenu entre hasard et stratégie.

Avec sa durée d'une quarantaine de minutes, sa mécanique bien huilée et son format de poche, Cot cot collec' ne manque pas d'atouts accrocheurs et il se joue très bien de deux à cinq joueurs.

Les objets jaunes ne valent rien, débarrassez vous de ce goupil inopportun !

80

Réédition réussie et améliorée de Reibach & co, Cot cot collec’ s’appuie sur des mécanismes classiques régissant les jeux de majorité. Mais les auteurs entretiennent constamment les incertitudes des joueurs sur l’apparition des décomptes et de la fin de partie. Cela implique une évaluation des risques, ce qui maintient une tension constante. L’équilibre entre hasard et le contrôle convainc de l’ingéniosité de ce petit bijou offert par un éditeur compétent, Gigamic. Un jeu Cocorico !

Critique de publiée le 20 novembre 2010.

Que faut-il en retenir ?

  • Illustrations réussies.
  • Mécanismes bien pensés.
  • Effet de surprise entretenu.

Que faut-il oublier ?

  • Thème artificiel.
  • Un peu froid.

Acheter Cot cot collec' en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Cot cot collec' sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !