75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Le Déluge #1 [2003], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 24 septembre 2003 à 08h45

A la recherche d'un rêve ?


Un jeune étudiant en médecine se réveil en plein cauchemar, sa fiancée Sally est aspirée par les flots. À partir de ce moment, Howard décide de partir à la recherche de sa fiancée afin de vérifier que son rêve n’est bien qu’un rêve. Cet album est la première partie d’une aventure oscillant entre le fantastique et une enquête à la Sherlock Holmes.
Cette histoire, du moins cette première partie est vraiment fascinante, puisque l’on se retrouve comme le héros à douter entre complot ou phénomène surnaturel. Corbeyran fut vraiment inspiré sur cette fiction et la lecture se fait d’un trait : on veut absolument résoudre et comprendre, a l’égale du héros, on récupère les indices. Le plus palpitant restant la fin de l’album qui tout en révélant certaine chose laisse une part de mystère ce qui permet au lecteur d’imaginer en attendant le tome suivant ce qu’il peut en être.
Le graphisme peut surprendre au premier abord, j’ai eu un peu de mal, mais finalement on s’y habitue vite. On apprécie le traitement des retours en arrière et l’on se laisse embarquer par la découpe des images. Le trait donne des expressions assez poussées au personnage et met bien en évidence leurs émotions. Mais il en demeure que questions-graphismes je ne mettrai pas cet album dans les incontournables.
Apparemment, il y a eu quelques problèmes sur les couleurs pendant la conception de l’ouvrage, et ceux-ci se sont trouvés résolus, du moins validées par Barbay. Pourtant même si le choix peut paraître judicieux et correspond à un environnement, on peut y reprocher une trop grande froideur et un manque de variante entre les moments de rêve et d’éveil, alors que le problème n’existe pas sur les « Flash-back ».

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Le Déluge #1 [2003]

Richard B.
79

"Archipel" est très réussi au niveau de son histoire, et l’on se trouve vraiment captivé du début jusqu’à la fin. Le graphisme et les couleurs peuvent en choquer certain, du moins sur la première vision, les autres trouveront cas l’inverse le traitement graphique donne une part d’originalité. Mais bouder pas votre plaisir car l’impression finale de cet album reste très positif.

Acheter la Bande Dessinée Le Déluge en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Déluge sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Archipel