75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Hocus Pocus
Hocus Pocus >

Critique du Jeu de cartes : Hocus Pocus

Avis critique rédigé par Nicolas L. le lundi 19 avril 2010 à 1437

Rififi à l'école des sorciers

Depuis des lustres, la possession de l’illustre Chaudron Ancestral est le sujet d’une lutte acharnée entre les magiciens. Celui qui pourra s’en emparer sera propriétaire d’une véritable fortune et faire usage d’un grand pouvoir : celui de fabriquer quantité de magnifiques gemmes…

PRESENTATION

Hocus Pocus est un jeu de cartes pour deux à six joueurs qui y incarnent des jeunes sorciers. Tous sont impliqués dans une mêlée, nommée une joute, où ils devront utiliser sorts et contre-sorts pour mettre leurs adversaires à mal et récolter les gemmes créées par le Chaudron Ancestral.

La boîte, de conception classique,  est illustrée par Barbara Bongini, tout comme le manuel et les cartes. Les jolis dessins, d’inspiration enfantine, pourraient faire croire que Hocus Pocus est un jeu uniquement destiné aux enfants. Cela n’est pas vraiment le cas, la création d’Elliot Hogg étant à classer dans les jeux familiaux. A l’intérieur de la boîte, l’on peut trouver un paquet de cartes divisé en deux types (les cartes Hocus et les cartes Pocus, très lisibles et différenciées par leur couleur), la règle de jeu (16 pages) et un lot de gemmes en plastique coloré.

MISE EN PLACE ET PRINCIPES DE JEU

Mise en  place

Au début de la partie, chaque joueur reçoit six cartes. Trois devront être placées face visible devant lui, sur la table. Elles constituent ce que l’on désigne sous le nom de grimoire. C’est la partie visible de la main en cours du joueur. Les trois cartes restantes restent cachées dans la main du joueur. On met ensuite en jeu un lot de gemmes. Leur quantité dépend du nombre de joueurs (20 pour deux joueurs, 35 pour six joueurs).

Principes

Hocus Pocus est un jeu d’interaction dans lequel le joueur actif peut poser les deux types de cartes (Hocus et Pocus) devant lui alors que les joueurs passifs n’ont le droit de poser que des cartes Pocus. Le tour de jeu d’un joueur peut se résumer ainsi :
-    Le joueur actif pose devant lui une carte Hocus (que l’on pourrait désigner sous le terme de carte de sorts offensifs). Cette carte lui donne la possibilité de piocher de nouvelles cartes, de prendre des gemmes dans le chaudron ou d’en voler chez un autre joueur.
-    Tous les joueurs (même le joueur actif !) peuvent à ce moment poser des cartes Pocus (des cartes de sorts de protection ou de boost) sur la carte Hocus. Il n’y a pas d’ordre défini, chacun pose sa carte au moment où il le désire. Ces cartes sont diverses, certaines peuvent annuler la carte Hocus, d’autres modifie ses effets, etc.
-    Le joueur actif peut jouer autant de cartes Hocus en sa possession qu’il le souhaite. Un fois ceci fait, il doit piocher deux cartes pour améliorer sa main ou prendre une gemme dans le chaudron.
-    C’est ensuite au joueur à sa gauche de devenir joueur actif et d’effectuer la même procédure.
Quand il n’y a plus de gemmes dans le Chaudron, la partie s’achève. Le vainqueur est le joueur possédant le plus de gemmes.

COMMENTAIRES

Nous avons effectué un bon nombre de parties, à deux, trois, quatre et cinq joueurs. Si en duo, l’on peut affirmer que Hocus Pocus n’est guère intéressant, l’intérêt du jeu décolle dés que l’on atteint le nombre de trois joueurs. Les alliances éphémères commencent à se faire nombreuses et les rebondissements sont spectaculaires. Le système de jeu, qui met en avant une connaissance partielle des atouts de l’adversaire, mélange avec équilibre contrôle et hasard, ce qui fait que même les joueurs de cartes très expérimentés ne seront pas invincibles dans Hocus Pocus.  De plus, même un joueur très proche de la victoire, capable de construire une tactique sur les 3-4 tours suivants, n’est jamais assuré de gagner, tant la possibilité de se voir voler des gemmes est omniprésente.

Hocus Pocus est donc un party game amusant, assez court (une demi-heure à 4 joueurs) au gameplay très équilibré (les effets des cartes et leurs nombres sont bien calculés). Quelques petits détails viennent cependant atténuer un peu mon enthousiasme, comme la faible capacité de renouvellement au fil des parties. Le jeu propose en effet 17 types de cartes (9 cartes Hocus et 8 cartes Pocus). C’est peu. Au bout de quelques parties, cette absence de variété entraine une certaine lassitude, ce qui m’encourage à penser que Hocus Pocus est vraiment un jeu occasionnel, à sortir en fin ou en début de soirée, entre joueurs de différents niveaux.

Enfin - mais là c’est l’expression très personnelle de mes gouts cosmétiques -, les illustrations naïves de Barbara Bongini ne me donne pas envie de me jeter sur le jeu. Une impression partagée par mon fils cadet, âge de 14 ans et qui a déclaré, en découvrant le matériel du jeu : « euh, c’est un jeu pour les filles, on ne pourrait pas plutôt se faire un Munchkin? ». Remarquez, si cela peut attirer plus de représentant du beau sexe autour des tables de jeu, on ne va pas trop s’en plaindre…

La conclusion de

Hocus Pocus est un jeu destiné à un public familial. La règle est simple et les cartes, très lisibles, vite mémorisées. A coté de cela, les gros joueurs trouveront là une occasion de partager leur passion avec leur progéniture ou des amis casual gamers sans trouver le temps long car l’aspect tactique est quand même présent. Bref, ce jeu de cartes que l’on peut classer dans la catégorie party game (même si le nombre maximum de joueur se limite à six), fruit de la collaboration en Dust Games et Hazgaard, est une réussite et peut se voir prédire un bel avenir dans le secteur grand public.

Que faut-il en retenir ?

  • Un système de règle simple et efficace
  • Un petit aspect tactique non négligeable
  • Bien rythmé et riche en rebondissement
  • Bonne interaction
  • Un bon jeu familial

Que faut-il oublier ?

  • Inintéressant en duo
  • Un manque de renouvellement au fil des parties
  • Des illustrations enfantines trompeuses sur la richesse du jeu

Acheter Hocus Pocus en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hocus Pocus sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+