75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le Feu de la Sor'Cière #1 [2006], par Lujayne M.

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 7 avril 2009 à 08h20

Alléchant

Des centaines d'années plus tôt, une grande bataille a eu lieu... et le Mal a gagné. Comme ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire, tout le monde a oublié la vérité...

La jeune Elena découvre un jour qu'elle est l'héritière d'un pouvoir oublié et terrifiant, et qu'elle est le dernier espoir des opprimés...

Banal pour de la Fantasy, vu déjà mille fois, me direz-vous... Eh bien, non. Car l'auteur a une façon tout à fait particulière de nous plonger immédiatement dans le bain, car on apprend dès le début que... l'héroïne ne réussira pas et que les méchants gagneront, ré-écrivant l'histoire et la décrivant comme un monstre. Et ça, ce n'est pas banal ! Et connaissant la fin, on a quand même envie de connaître le reste de l'histoire, ce qui a-priori n'est pas forcément gagné.

L'univers décrit est particulièrement sombre et cauchemardesque (certaines scènes sont immondes), mais très inventif, et plutôt bien écrit. On est immédiatement captivé et pris dans l'ambiance. Le système de magie décrit est vraiment original, et si les personnages et la quête sont stéréotypés, comme le veut le genre, le tout est amené avec suffisamment de talent pour que cela passe bien. On a donc un Og're, un El'phe, un guerrier baraqué, un guerrier anti-héros immortel, une Nym'phai,  des métamorphes... C'est très bête, mais l'astuce de rajouter des apostrophes dans les noms de races nous donne presque l'illusion qu'on nous sert quelque chose de nouveau !

La conclusion de à propos du Roman : Le Feu de la Sor'Cière #1 [2006]

Lujayne M.
78

Voilà donc une vraie bonne surprise, même quand on préfère d'habitude les histoires moins sombres. C'est prenant, surprenant, plein de rebondissements, inventif malgré le cadre imposé, enfin bref, ça donne absolument envie de découvrir la suite !

Que faut-il en retenir ?

  • l'originalité malgré le thème "fantasy" enfin une histoire qui a priori se termine mal... ça change !

Que faut-il oublier ?

  • certaines scènes sont particulièrement atroces et immondes : âmes sensibles s'abstenir !

Acheter le Roman Le Feu de la Sor'Cière en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Feu de la Sor'Cière sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Bannis et les Proscrits