75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
The Arrival >

Critique du Film : The Arrival

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 27 mai 2008 à 00:28

Ils sont là, Zane Zaminski les a entendu

Zane est un jeune astronome doué et doté d'un esprit rebelle. Le jour où il découvre des étranges ondes radio lancées en direction de l'espace, son enthousiasme se voit vite remplacé par la surprise quand il se retrouve viré de son bureau.
Il décide alors d'en découvrir plus sur cette affaire. Aidé par son ex-petite amie, un jeune garçon et une militante écologiste, il se lance alors dans une enquête qui va l'amener à dévoiler aux yeux du monde un effrayant complot extra planétaire.


Charlie Sheen est Zane Zamiski, le David Vincent des années 90. On a donc affaire à un scientifique à la fois athlétique et réfléchi. Le scénario, qui met en avant la thèse de la conspiration s'appuie intelligemment sur le phénomène actuel du réchauffement climatique. Oh, bien sur, ce n'est pas très original, avec un récit sans grandes innovations dégageant une ambiance proche de celle d'un épisode d'X-Files mais, écrit par David Twohy, ce script se dévoile à nous de manière agréable et les rebondissements ne manquent pas.
La réalisation, classique mais très fluide, nous fait oublier les incohérences (pourquoi une civilisation si en avance par rapport à la notre ferait preuve d'autant de discrétion?) et joue principalement sur l'épaisseur donnée au personnage de Zane. Ce choix permet aussi d'occulter la médiocrité des effets spéciaux visuels, l'intrigue prenant le pas sur le spectaculaire.
Maintenant, le film n'est pas non plus un chef d'œuvre. Le script manque trop de richesse pour cela, avec un méchant qui n'est guère mis en valeur (choix étonnant, lorsque l'on sait qu'il est interprété par un acteur aussi talentueux que Ron Silver), des passages quand même un peu cheap et des aliens au look bien trop comique lorsqu'ils se laissent voir sous leur véritable apparence (mention spéciale pour les oreilles de Jar Jar Binks). En fait, David Twohy, réalisateur et scénariste talentueux, se trouve être trop timide, trop conventionnel dans l'expression de ses idées et c'est cette retenue qui donne au film son petit air de déjà-vu.

55

Reprenant le thème très classique de l'invasion extraterrestre et de la conspiration, David Twohy nous offre avec The Arrival une sympathique œuvre de SF sans prétention. Zane Zaminski, interprété par un Charlie sheen attachant, va tenter, dans ce métrage mélangeant mystère et thriller paranoïaque, de convaincre une humanité aveugle qu'Ils sont là, dissimulés parmi nous. Un film divertissant, assez proche d'Invasion Los Angeles, la série B pessimiste et cynique de John Carpenter....

Critique de publiée le 27 mai 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • Scénario bien écrit et doté de bonnes idée
  • Un bon niveau d'interprétation
  • Le personnage de Zane Zaminski

Que faut-il oublier ?

  • Une réalisation un peu trop sage
  • Un thème un peu usité

Acheter The Arrival en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Arrival sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !