75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'Algèbre des Anges
L'Algèbre des Anges >

Critique du Roman : L'Algèbre des Anges

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mercredi 9 mai 2007 à 0933

Mort à Venise

Deux ans après les évènements catastrophiques du premier tome, nous retrouvons Isaac Newton et son élève Benjamin à Prague, où ils perfectionnent leurs inventions qui doivent pouvoir les protéger de l'avancée implacable des Russes. Pendant ce temps, Adrienne et son amie Crécy sont ballotées dans une France dévastée et tentent de survivre, tandis que Red Shoes, un Indien Choktaw, se rend à Philadelphie à un Conseil spécial visant à lancer une expédition outre-Atlantique pour essayer de renouer le contact avec la France, l'Angleterre et l'Espagne... Alors qu'Adrienne, son fils et son amie trouvent refuge chez le Duc de Lorraine, une délégation de colons américains, comprenant entre autre le célèbre pirate Barbe-Noire, le révérent Mathers (célèbre par le procès des sorcières de Salem), et Red Shoes, tente d'aborder en Angleterre... Ce tome nous balotte entre Prague, les colonies et Venise, avec l'irruption de nouveaux personnages aussi disparates que passionnants, tels le capitaine Frisk, Red Shoes, Lenka et Pierre le Grand. Les images évoquées sont souvent magnifiques (imaginez des navires volants, des chaussures marchant sur l'eau ou encore des capes d'invisibilité...), les révèlations, mêmes sur des personnages connus, surprennent et approfondissent l'intrigue, alors que ces mêmes personnages, loin des stéréotypes, sont à la fois bons et mauvais, capricieux et magnanimes, égoïstes et courageux... On en apprend encore plus sur les créatures de l'ombres, pas aussi monolithiques qu'il y semblerait, et sur la façon dont certains peuples les ont depuis longtemps domptées...

La conclusion de

Keyes continue donc avec du très bon, tout à fait sur la lignée du premier tome, avec des personnages plus approfondis, et un monde qui s'éloigne de plus en plus de l'univers "connu". L'écriture est toujours aussi inventive et imagée, les transitions un peu mieux amenées que dans le premier livre, et malgré la multiplication des personnages le lecteur n'est malgré tout pas perdu...

Que faut-il en retenir ?

  • personnages plus approfondis
  • de très belles images

Que faut-il oublier ?

  • quelques transitions un peu brutales

Acheter L'Algèbre des Anges en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Algèbre des Anges sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Age de la Déraison

En savoir plus sur l'oeuvre L'Age de la Déraison