75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'Empire de la Déraison >

Critique du Roman : L'Empire de la Déraison

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mercredi 16 mai 2007 à 17:40

Décevant

Dix ans ont passé depuis les évènements décrits dans l'Algèbre des Anges. Franklin est retourné en Amérique, où il fait la chasse aux sorciers tout en continuant à inventer des machines alchimiques. Adrienne, qui ne s'est jamais remise de la disparition de son fils, est à St-Petersbourg, où elle a considérablement approfondi son utilisation des malakim. Pendant ce temps, Red Shoes parcourt les Grandes Plaines avec son ami Tug. Mais le tsar Pierre disparait, une noirceur s'annonce à l'Ouest des Colonies, et le Prétendant, ex-prétendant au trône d'Angleterre, entend faire valoir ses droits sur les Colonies... mais par qui est-il manoeuvré ?
Ce troisième tome s'avère décevant, desservi par une multitude de chasses ou poursuites entrecroisées qui multiplient les personnages et les situations. Si cela fonctionnait dans les deux premiers romans, ici le système patine et lasse vite, le fil directeur étant des plus minces. Chaque histoire dans son unité est intéressante, mais leur entrecroisement incessant brouille les cartes et décourage.
De plus, les personnages sont beaucoup moins attachants que dans les histoires précédentes. Franklin (et non plus le jeune Ben) est un peu trop pontifiant, Adrienne s'est aigrie, et Red Shoe va nous mettre progressivement mal à l'aise. Quant aux personnages secondaires qui faisaient la force des autres tomes, ils sont ici particulièrement baclés.

50

On ne va pas cracher dans la soupe, le tout se lit cependant assez bien, et la façon dont les malakim ont découragé au fil des siècles les recherches des êtres humains est particulièrement bien trouvée. Mais il manque ce souffle, cette imagination, ces personnages forts qui avaient fait le charme des précédents livres. La menace est certe présente, mais l'auteur n'arrive pas à nous y intéresser vraiment... Espérons que le quatrième et dernier tome remontera un peu cette mauvaise impression...

Critique de publiée le 16 mai 2007.

Que faut-il en retenir ?

  • les références à l'Histoire "vraie"

Que faut-il oublier ?

  • personnages moins sympathiques
  • intrigue baclée et décousue

Acheter L'Empire de la Déraison en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Empire de la Déraison sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !