75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Ilium >

Critique du Roman : Ilium

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 14 mai 2006 à 06:18

L'Iliade selon Simmons

"Plaine d'Ilium. Chante, ô Muse, la rage d'Achille, le fils de Pélée, meurtrier, tueur d'hommes, promis à la mort, chante la rage qui aux Achéens coûta tant de braves et jeta en pâture à Hadès tant d'âmes pleines de joie et de vie..."
Nous y voilà. Troie est en vue et les Grecs l'assiègent depuis des années. Hélène la belle Hélène est la source de tous ces maux. Et sur la Plaine, nombreux ont déjà péri, mais les héros sont encore là, comme Homère l'avait écrit. Les dieux aussi sont là: Zeus, Athena, Hermès et tous les autres. Ils sont basés à Olympos, comme Homère l'avait écrit. Sauf que... Sauf que Hockenberry, ancien historien du XXème siècle a été ressuscité ici pour vérifier que l'histoire se passe come Homère l'avait écrit. Sauf que la Terre d'aujourd'hui (ou de demain) est peuplée d'un million d'âmes qui sont régénérés tous les vingts ans jusqu'à l'âge de 100 ans. Sauf que sur le satellite Europe, un moravec est appelé pour une réunion extraordinaire avec ses congénères pour connaitre la source du trouble quantique situé dans les environs de Mars. Sauf que Olympos se situe sur Mars et que les dieux ne sont pas vraiment des dieux...
Une idée de départ originale: l'Iliade comme vous ne l'avez jamais lue. Dan Simmons, l'écrivain du chef-d'oeuvre Hypérion, après une pause Sf pour se tourner vers le polar, revient à la Science Fiction comme une comète puisqu'il revisite l'histoire de la guerre de Troie. Et c'est avec une grande documentation que les événements de cette guerre sont décrits dans le moindre détail. Et pour témoin, il met en scène Hockenberry, en quelque sorte spécialiste de cette oeuvre, pour témoigner que l'histoire s'est bien déroulée ainsi.
La différence apparait lorsque l'on découvre que l'Olympos des Dieux se situe sur Mars, et que leurs soit-disants pouvoirs ont à voir avec la nanotechnolgie et que leurs apparitions repose sur des la technologie du saut quantique. Et oui, que voulez ! Le mythe en prend un coup.
Ce roman d'ailleurs regroupe trois histoires distinctes dès le début, et qui par un procédé classique va venir se recouper dès le milieu du roman. Trois histoires dont celle des Troyens-Achéens- Dieux de l'Olympe, celle des neo-Terriens et enfin celle des moravecs venus des confins du système solaire. Ainsi donc, Dan Simmons joue avec le temps, avec l'espace et fait sa petite sauce pour que tout soit dans le même moule: le Troie d'il y a quelques milliers d'années se mêle avec le Mars d'un certain futur et la Terre d'un autre futur. Les anachronismes fusent. Les lances antiques cotoient les nanotechnolgies et les manipulations génétiques.
La partie Iliade comporte parfois quelques longueurs, des scènes parfois interminables avec certains des Héros, qui auraient pu être barbantes si Hockenberry n'avait pas apporté un peu le point de vue du XXIème avec un certain humour pour faire passer la pillule. La partie moravec comporte son lot de longueurs également lorsque deux des moravecs s'emploient à comparer les oeuvres de Marcel Proust et de William Shakespear. La partie neo-Terre elle-même met en scène des neo-Terriens dont le seul but réside dans les loisirs et les conquêtes, une société humaine qui n'est pas sans rappeler la Culture de Iain M Banks. Mais passons puisque tout change vers le milieu du roman.
Alors l'histoire dévie dans les trois parties et devient vraiment intéressante pour atteindre son paroxysme dans le dernier quart avec moults rebondissements, scènes cataclysmiques, course-poursuites qui scotchent le lecteur au roman. D'où l'intérêt d'Ilium. Juste pour cela et même plus encore car Dan Simmons est un grand conteur et le prouve encore ici.
Reste ce que va donner Olympos. Déception ou Chef d'oeuvre ?

85

La guerre de Troie comme si vous y êtiez. Vous l'avez rêvé, Dan simmons l'a fait. Une des plus grandioses batailles de l'Histoire. Il vous emmène sur les plaines du siège de Troie/Ilium parmi les Grecs, les Troyens et les dieux grecs sur le mont Olympos. Magnifique roman !
Prix Locus 2004

Critique de publiée le 14 mai 2006.

Acheter Ilium en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ilium sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !