75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Abyss
Abyss >

Critique du Film : Abyss

Avis critique rédigé par Nicolas L. le lundi 5 septembre 2005 à 1128

Même au fond du trou, y'a toujours de l'espoir

Lorsqu’une station d’exploration sous-marine est utilisée comme base par des militaires sans scrupules, on se doute qu’il y anguille, ou plutôt même un énorme congre, sous les roches abyssales.
Dans le cas présent, c’est un sous-marin nucléaire échoué non loin de la base qui tient la place du savoureux poisson. Attirant les convoitises, non pas celles du gastronome, mais du gouvernement désirant récupérer quelques secrets, le submersible sera à l’origine d’un incident qui permettra à des aventuriers des profondeurs de rencontrer une nouvelle forme de vie intelligente…
Sur ce scénario assez banal et malgré une fin vraiment trop mièvre (inspirée fortement de Rencontres du 3ième type), ce film est, durant pratiquement toute sa durée, un superbe hommage aux films de SF des années 50. Les décors, construits dans un gigantesque bassin, sont impressionnants et les effets spéciaux de ILM, innovateurs à l’époque, ont grandement contribué au succès du film. James Cameron, très à son sujet, maîtrise la réalisation et il parvient parfaitement à nous faire ressentir cette claustrophobie latente qui imprègne les personnages dans ces espaces confinés. Sensation exacerbée lors des séquences de suspense, au moment où la base sous-marine menace de sombrer.
L’interprétation est également à la hauteur, les performances de Michael Biehn en marine névrotique et de Ed Harris en héros au grand cœur étant en tout point remarquables. Une séquence est notamment bien émouvante ; lorsque Lindsay Brigman. - Mary Elisabeth Mastrantonio, elle aussi très à son aise – coincée dans un compartiment, se noie lentement sous les yeux de son mari. Grâce à cette scène sobre, belle et surtout humaine, James Cameron prouve qu’il faut le considérer comme bien plus qu’un simple faiseur d’Hollywood.
Hélas, la fin est beaucoup moins enthousiasmante. Même si elle est dotée d’effets spéciaux spectaculaires, cette partie (qui commence au moment au Ed Harris descend au fond de l’abysse sans espoir de retour) est d’une naïveté déconcertante. Le héros rencontre des gentilles créatures sous-marines supérieurement intelligentes qui, après les présentations d’usage, aident les gentils humains en les ramenant à la surface. Beurk, c’est tellement douçâtre que cela en est écoeurant, on dirait du Walt Disney.
Il est a noté que le film est sorti en dvd dans sa version director’s cut. Une version qui, même si elle n’apporte rien de plus à l’intrigue, inclus de sympathiques scènes sous-marines très réussies.

La conclusion de

Survival abyssal spectaculaire et poétique, Abyss est un superbe spectacle qui mérite bien, malgré une fin indigne du reste du métrage, le gros succès qu’il a connu en salle obscure et en vidéo. Le film est également à voir pour les excellentes prestations des comédiens, Ed Harris en tête.

Que faut-il en retenir ?

  • Des excellents acteurs
  • Un bon suspens
  • Des effets spéciaux très réussis
  • Des décors impressionnants

Que faut-il oublier ?

  • La fin, d’une naïveté insoutenable
  • Scénario somme toute assez conventionnel

Acheter Abyss en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Abyss sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Abyss

  • Voir la critique de Abyss : Lorsque vous regardez l'abysse, l'abysse vous regarde aussi
    80

    Abyss - Critique du film par Manu B.

    Lorsque vous regardez l'abysse, l'abysse vous regarde aussi : Abyss est un film empreint d'émotion, un film à voir sans modération !

  • Voir la critique de Abyss : Tout au fond : la lumière...
    75

    Abyss - Avis sur le film par Christophe B.

    Tout au fond : la lumière... : Dès l'adolescence, James Cameron se passionne pour les fonds marins et leurs mystères. En écrivant et en mettant en scène Abyss, i…

  • Voir la critique de Abyss : Cameron au sommet des profondeurs
    95

    Abyss - Critique du film par Richard B.

    Cameron au sommet des profondeurs : Abyss c’est un des grands films de S.F., un film de grande classe amplifié par une version longue qui transformera ce film, comme …

  • Voir la critique de Abyss : On se jette à l'eau ?
    75

    Abyss - Avis sur le film par Gil P.

    On se jette à l'eau ? : Un bel effort scénaristique, assez poétique en version longue tout en restant un film pop corn éblouissant.

En savoir plus sur l'oeuvre Abyss