75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

L'interview de Cedric Lefebvre

Publié il y a 6 ans par Nicolas L.

L'auteur d'Offrandes nous parle du jeu sensation de Cannes 2010

 

Gros succès du dernier Festival International des Jeux de Cannes, Offrandesa été LA bonne surprise de ce prestigieux salon. Nous interrogé son créateur, Cédric Lefebvre, de la toute jeune société Ludonaute, sur son ressenti suite à cet extraordinaire plébiscite.

SFU: Bonjour Cedric Lefebvre, vous êtes créateur de jeu et l'un des responsables des éditions Ludonautes. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?

Cédric Lefebvre: J'ai bientôt 32 ans, je suis enseignant de physique chimie au lycée et évidement je suis un passionné de jeux.


SFU: Quelles ont été les motivations qui vous ont poussés à créer cette société dédiée au jeu?

CL: Je crois que c'est avant tout deux choses:
La première est de faire quelque chose avec mon épouse en dehors de notre travail habituel.
La seconde est de pouvoir contrôler la création de mon jeu de A à X (je ne vais pas jusque Z car on est quand même dépendant des fabricants...).

SFU: Pouvez-vous nous décrire les principes de jeu d'Offrandes?

CL: Il s'agit d'un pur jeu d'enchères dans lequel les joueurs vont dans un premier temps obtenir l'aide de personnages qui leur permettront de faire les plus beaux sacrifices aux dieux olympiens.
Dans la première phase du jeu, les personnages sont proposés par paires (et donc tout l'intérêt est de proposer les bonnes paires afin d'aguicher ses adversaires pour ensuite avoir ce que l'on veut à moindre coût)
Dans un deuxième temps les joueurs vont pouvoir se voler des personnages à l'aide de leurs corrupteurs.
Et enfin ils vont offrir des animaux en sacrifice sur les autels des différents dieux sachant qu'ils pourront déloger des offrandes antérieures en sacrifiant plus d’animaux - ou de plus beaux.
Ajoutez à cela un bonus en fin de partie très important en fonction des autels sur lesquels les joueurs auront pris position.
Vous obtiendrez alors un jeu bien retors aux nombreux coups tordus possibles et aux fréquents retournements de situation.


SFU: Aviez-vous décidé dés le début de la conception du thème antique? D’ailleurs, à ce sujet, pouvez-vous nous parler du processus de création qui a abouti à cette mécanique de jeu d’enchères ?


CL: En fait le jeu est parti d'une idée de mon beau-frère sur la bière, où l'on fabriquait puis vendait des bières blondes, rousses ou brunes (vous reconnaissez peut être mes poules, cochons et bœufs). A l'époque, il s’agissait essentiellement d'un jeu de cartes où l'on prenait position sur une carte. Très vite, j'ai ressorti le principe des personnages comme élément central.
Enfin je suis passé dans l'univers de la Grèce antique (qui me correspond plus) et j'ai introduit cette première phase d'enchères. Après un bref détour par la période Troyenne, puis un aller-retour dans l'univers des 1001 nuits je me suis définitivement décidé pour la période de la guerre d'Archidamos dans la Grèce antique.

SFU: A quels types de joueurs s'adresse le jeu?

CL: Les mécanismes assez simples à expliquer rendent le jeu relativement facile d'accès mais les nombreux ressorts et coups tordus possibles font que le jeu développe tout son potentiel entre les mains de joueurs aguerris. De plus il faut clairement plusieurs parties pour en saisir toutes les subtilités. Maintenant, j'ai eu le témoignage d'un joueur qui y a joué en famille  - avec une de ses enfants âgée de 8 ans et demi  - et qui ils y ont pris beaucoup de plaisir. Donc Offrandes peut être aussi joué en famille dans la bonne humeur et sans prise de tête (mais quand même un peu)

SFU: Les illustrations, superbes, sont le fruit du travail de Pierô. Pourquoi ce choix? Et comment s'est déroulée cette collaboration?

CL: Nous voulions donner sa chance à un petit jeune qui débute et nous n'avions pas les moyens d'embaucher un vrai illustrateur (ah! ah! ah! Pierô si tu me lis :"moi aussi je t'aime" :D ). Blague à part, nous connaissions un peu Pierô d'avant et quand nous lui avons demandé d'illustrer notre jeu, nous avons été super contents qu'il accepte. Ce fut un vrai plaisir de travailler avec lui ; c'est vraiment quelqu'un de super gentil et avec plein de talent.
Pour aller plus dans le détail, il nous a d'abord envoyé un crobar de la couv' et là ça a été une vraie claque, puis le plateau garde corrupteur, super nickel. Ensuite on a beaucoup plus galéré sur le plateau marché et sur celui temple (à la base on pensait à une colline avec des temples puis à des rangées de statues mais ça ne collait pas trop et finalement l'idée de Pierô de faire une fresque avec un plateau en long je trouve ca vraiment super...

SFU: Les avis des joueurs ayant essayé Offrandes lors du FIJ ont été unanimes (notre collaborateur Benoît Forget, d'ailleurs, a été totalement emballé): ce jeu est excellent! Avez-vous été surpris par un tel enthousiasme?

CL: Nous nous sommes rendus au FIJ dans l'inconnu total, donc forcement nous avons été surpris, voire même un peu débordés en fin de festival quand il y avait 5 tables qui tournaient. Ravis aussi de le recroiser le soir sur le Off.
Ca a été vraiment génial pour nous et je crois qu'il va falloir que nous prenions le temps de tout bien analyser à froid.


SFU: Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur Yggdrasill, votre nouveau projet?

CL: Il s'agit d'un jeu coopératif dans l'univers de la mythologie nordique, où l'on incarne les dieux Odin, Thor, etc.. et dont le but est de survivre au Ragnarok. Je crois que le gros point fort de ce jeux est qu'il est vraiment très ancré dans le thème (en tout cas on l'a voulu comme cela avec mon co-auteur : Cyberfab)


SFU: Merci, Cédric, et bonne continuation dans votre entreprise.

CL: Merci à vous et à bientôt.

 

 

 

 

Diaporama photo : Offrandes [2010]

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »