75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

L'été 2008 sera chaud

Publié il y a 8 ans par Manu B.

Toutes les lectures recommandées pour passer un bel été

Pour les mois de juillet et août, Lujayne, Lucie, Vincent, Sylvain et moi-même vous avons concocté un programme de romans qu'on a aimés et sélectionnés pour que vous ne vous ennuyiez pas sur la plage. C'est l'occasion de revenir sur les parutions de ces six derniers mois, de ceux que vous n'avez peut-être pas eu le temps de lire.
Du space opéra, de l'anticipation et de la spéculative fiction.
En science fiction, pour vous évader complètement, rien de tel qu'un peu de space opéra. L'ogre de l'espace de Gregory Benford (réédité par Pocket) ou jusqu'au cœur du soleil de David Brin (réédité par Folio SF). Destination Nova avec l'omnibus chants de l'espace consacré à Samuel Delany (Bragelonne)
Dans la vague du new space opéra, du space opéra à la fois plus évolué et plus étoffé, Norbert Merjagnan devrait vous étonner avec les tours de Samarante (Denoël Lunes d'encre). Dans la dèche au royaume enchanté de Cory Doctorow (inédit chez Folio SF) est aussi un roman à découvrir.
Si vous avez la fibre scientifique et ne voyez que par la hard-science, Origine (Fleuve noir Rendez vous ailleurs), le dernier tome de la série manifold, après Temps et Espace de Stephen Baxter, a été publié en mai. Du même auteur , Transcendance (Presse de la Cité) clôt la trilogie de la Destinée, après Coalescence et exultant.
Si vous voulez un peu un peu plus d'exotisme, rendez-vous avec la science fantasy de Leigh Brackett avec l'omnibus le grand livre de Mars (éditions du Belial').
Si vous aimez les personnages torturés, les romans à personnages forts, les romans psychologiques, les romans sombres, plongez dans l'homme programmé de Robert Silverberg (réédité par Folio SF) ou bien dans le goût de l'immortalité de Catherine Dufour, (réédité chez Mnemos). Ange mémoire de Robert Charles Wilson (inédit chez Folio SF) devrait vous intéresser également.
La fin du monde, les post-apocalyptiques vous intéressent: lisez le monde englouti et sécheresse de J. G. Ballard, (Denoël Lunes d'encre). La pluie du siècle (Presses de la cité) pourrait être classée dans ce genre, quoique... En tout cas, Alastair Reynolds intrigue toujours autant.
Enfin, si vous aimez les romans barrés, mais vraiment barrés, Narcose(la Volte) de Jacques Barberi et son recueil de nouvelles l'homme qui parlait aux araignées(la Volte), qui est moins drôle mais tout aussi bon, feront votre bonheur. Peste (Denoël) est une curiosité également du cultissime Chuck Palahniuk. Jetez un coup d'oeil au roman de Gabriel Eugène Kopp: au nord nord ouest d'eden.
A mi-chemin entre la science-fiction, le fantastique et la dark fantasy, le cycle du Régiment Perdu, de William R. Forstchen, nous raconte l'histoire d'un régiment nordiste de la guerre de Secession qui, en lieu et place de sa contrée d'origine, se retrouve balancé dans un monde féodal dominé par des créatures mangeuses d'homme. Si l'on excepte tout le patriotisme américain de certains passages, l'histoire est originale et le style d'écriture, sans être révolutionnaire, s'avère être très fluide. Ralliement et Rassemblement, les deux premiers tomes, sont publiés aux éditions Bragelonne (vous pouvez d'ailleurs en lire un extrait ICI)
C'est fantastique.
La jeune détective et autre histoires étranges (Denoël Lunes d'encre) est la bonne surprise de ce mois de mai, un recueil des meilleures nouvelles de la talentueuse Kelly Link, maintes fois primée. Aux franges de la SF et du fantastique, quasi inclassable, Aztechs (réédité chez J'ai lu), est un formidable recueil de nouvelles de cet auteur qu'on aime ici à SFU, Lucius Shepard (dont le prochain Bifrost lui sera consacré).
Le tome 1 du Chant de L'oiseau de Nuit - Le Procès de la sorcière - de Robert McCammon (L'Ombre de Bragelonne). Suspense garanti dans la moiteur malsaine d'une petite ville coloniale de Caroline du 17ème siècle. Une petite bourgade en plein émoi à cause du procès de leur présumée sorcière: Rachel Howarth...Folie puritaine ou véritable commerce avec Satan ?
Les numéros du journal l'Écho du Tonneau où vous pourrez suivre la suite des aventures rocambolesques du Club Diogène de Stéphane Mouret et Jérôme Sorre ( La Clef d'Argent). Détente ténèbreuse garantie dans un Paris fin de 19ème siècle où affaires surnaturelles et paranormales comblent les nuits des activistes de ce fameux Club Diogène!
Vampires anthologie dirigée par Estelle Valls de Gomis (éditions du Glyphe). De nouvelles en nouvelles, redécouvrez avec plaisir le mythe du vampire classique au vampire psychique à travers les mots de 18 auteurs modernes et plus vieux!
Le Club des Petites filles mortes de Gudule (L'Ombre de Bragelonne). Un superbe intégrale consacré à la fée de l'écriture Gudule réunissant 8 de ses romans dont la plupart furent publiés chez Fleuve Noir dans leur défunte collection Frayeur dirigée par Jean Rollin. Un bonheur de lecture où rires, frissons et émotions pérennisent cette grande dame de l'écriture qu'est Gudule!
Un été plein de fantasy.
Difficile aujourd'hui de passer outre le roman d'Heroic-Fantasy, et il y en a pour tous les goûts, à commencer par les romans jeunesses, avec la trilogie du Pacte des Marchombres (chez Rageot) qui nous propose d'entrer dans l'univers d'Ellana, un élément bien connu des fans d'Ewilan. Pierre Bottero a d'ailleurs sorti le second tome au mois d'avril, le troisième tome sortira cet hiver. Si vous aimez les romans fantaisistes écologique, sachez que le second tome d'Oceania est sorti depuis début mai, fort sympathique de part la façon dont l'auteur a, de nous raconter l'histoire, il permet de se sensibiliser aux problèmes écologiques grâce à une histoire bouleversante mais jamais ennuyeuse.
Parce qu'il est toujours plus pratique sur la plage d'emmener un livre de poche plutôt qu'un gros et lourd pavé, profitez donc du Livre des Mots, de J.V. Jones, dont l'intégralité de la trilogie est parue récemment chez Le Livre de Poche. De la Fantasy certes classique, mais avec ce petit plus qui fait que même vu et revu, lu et relu, vous ne pourrez plus vous arracher à l'histoire. Dans un style différent, beaucoup plus étonnant, nous vous conseillons également la quadrilogie des Royaumes d'Epine et d'Os, de Greg Keyes, dont le dernier tome sort en Juin chez Fleuve Noir: voilà de la fantasy épique comme on n'en avait pas vue depuis longtemps !
Source: la rédaction de SFU !

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Moi perso je conseillerais de rajouter le roman du Donjon de Naheulbeuk si vous voulez de la fantasy vraiement drôle !
    Dark Cid, le 30 juin 2008 18:25
  • Très utile ce petit article.

    J'ai trouvé de quoi lire pendant ces vacances.

    Merci :)
    DjMart, le 30 juin 2008 23:30
  • Je recommande aussi Legende de David Gemmel qui vient de passer récemment en poche.
    Tourgui, le 1er juillet 2008 16:42