75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Dungeons & Dragons : la star d’un milieu à la santé fragile

Publié il y a 10 ans par Nicolas L.

Le jeu de rôle en France a besoin de sang neuf

Selon une étude poussée du magazine spécialisé Jeux Pro (reporté par Blackbox, une nouvelle revue de jeux de rôle), la santé du milieu professionnel du jeu de rôle en France est dans un état instable et sa survie actuelle ne se doit qu’à un seul jeu ; Dungeons & Dragons.
Ce loisir, qui demande une forte disponibilité et de nombreuses heures d’études pour la construction ou la mise en oeuvre des scénarios, cède en effet le pas devant des occupations plus immédiatement accessibles comme les jeux vidéo et tout particulièrement les MMORPG.
On constate également que la sauvegarde de ce marché devra venir d’une meilleure distribution des rôles, car si l’on se penche sur le dossier de Jeux Pro, on constate des différences énormes au niveau des chiffres de ventes.
Ainsi, le seul jeu Dungeons & Dragons, version 3 puis 3.5, a vu ses livres de base (livre du joueur, livre du maître, manuel des monstres) vendus à plus de 60 000 exemplaire. Ce qui donne un réservoir de joueur assez conséquent car l’initié sait pertinemment que seule une partie des pratiquants décide d’acquérir ces ouvrages relativement onéreux.
Par contre, si l’on regarde vers les autres éditions, on se rend mieux compte du malaise. En effet, durant la même période, on constate que seulement 20 000 exemplaires (toutes règles et suppléments confondus) ont quitté les boutiques spécialisées pour les tables de jeu. Dungeons & Dragons représente donc plus de 80% du marché du jeu de rôle en France. Inquiétant, et lorsque l’on connaît les coups de production d’un livre de jeu de rôle, on comprend mieux que ces dernières années, de nombreux éditeurs, réputés comme costauds, aient mis la clé sous la porte (Multisim et Descartes pour ne pas les citer).
Ceci n’est pas nouveau, le colossal succès de Vampire ayant créé la même situation au début des années 90, et le milieu du jeu de rôle, comme bien d’autres, connaît ses phénomènes de mode. Les deux principaux distributeurs de jeu, Asmodée et Millénium, ne sont d’ailleurs pas particulièrement pessimistes. Comme le prouve leur décision d’organiser, pour la toute première fois, la Gen Con en France, tout en prenant exemple sur le marché espagnol, en pleine expansion. Faisons leur confiance, et en attendant ; sus au dragon !
Il y a trente ans : la première version de D&D, et il est toujours là/

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »