75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Zoom sur la Maison d'Ailleurs

Publié il y a 3 ans par Richard B.

Interview de Marc Atallah directeur du musée de la science-fiction de Yverdon-les-Bains.

Maison d'ailleurs

Alors que Neuchâtel s'apprête à accueillir sa nouvelle édition autour du fantastique en juillet prochain (le Nifff), non loin, à Yverdon-les-Bains, toujours dans les contrées de la Suisse, les affectionados  autour de ce genre pourront continuer à assouvir leur soif en découvrant  la Maison d'Ailleurs, musée de la science-fiction, de l’utopie et des voyages extraordinaires.


Nous avons voulu en savoir un peu plus sur ce lieu si particulier, et avons pausé quelques questions à son directeur Marc Atallah.

D'où est née la Maison d'Ailleurs et qu'elles furent ses ambitions à son départ ?
La Maison d’Ailleurs est née en 1976 suite à la décision de Pierre Versins de léguer sa collection à la ville d’Yverdon-les-Bains (Suisse). Les autorités ont alors décidé de mettre un appartement (d’où le nom « Maison ») à disposition de Versins, fondateur du fanzine « Ailleurs » en 1957. Avant qu’elle n’intègre les anciennes prisons d’Yverdon-les-Bains et deviennent un musée, la Maison d’Ailleurs était un petit lieu d’exposition des collections de Versins, une bibliothèque et un centre de recherche : l’ambition était donc de sensibiliser les visiteurs à la culture « SF ».

Exposition Aleksi BriclotPour exemple, pourquoi avoir choisi d'exposer actuellement Aleksi Briclot ?
Pour plusieurs raisons : il a travaillé pour plusieurs médias (comics, bandes dessinées, jeux vidéo, cartes à jouer, etc.) et les espaces permanents du musée présentent également la diversité des médias sur lesquels la science-fiction s’est exprimée. De plus, la Maison d’Ailleurs est un lieu qui a entre autres pour vocation de familiariser les visiteurs avec des pratiques artistiques méconnues du grand public : l’art numérique d’Aleksi en étant une parmi d’autres.

Qu'est-ce qui a conduit à la nouvelle exposition "Espace Souvenirs du Futur" ?
Une réflexion, amorcée depuis de nombreuses années, pour mettre en valeur les collections du musée et profiter de la richesse de ces collections – les plus grandes d’Europe – pour « aider » les visiteurs peu connaisseurs de la culture « SF » à saisir avec plus de profondeur les enjeux des artistes contemporains œuvrant dans une tradition esthétique : créer un dispositif muséographique original pour éclairer le présent à l’aune du passé. Evidemment, Souvenirs du Futur permet aussi aux connaisseurs de découvrir des pièces inédites !

Espace Jules Verne

L’Espace Jules Verne semble surtout axé sur la littérature, la Maison d'Ailleurs expose-t-elle aussi d'autres médias ?
Oui, l’Espace Souvenirs du Futur, outre une salle chronologie montrant l’évolution d’une thématique – celle de l’exposition temporaire – au XXe siècle, disposent de quatre salles « médiatiques » : une salle littérature, une salle bande dessinée, une salle cinéma et une salle musique.

Pouvez-vous nous en dire plus sur la salle cinéma, quel genre d'élément trouve-t-on ?
La salle cinéma est tout d’abord plongée dans le noir : une fois que les visiteurs se trouvent face à une vitrine, celle-ci s’allume automatiquement ! Dans ces vitrines, nous pouvons voir des affiches de film (petits et grands formats) ou des lobby cards ; la possibilité de visionner des extraits de films est également à l’étude actuellement. En effet, chaque espace est destiné à évoluer, à mieux tenir compte des attentes des visiteurs et à leur proposer des dispositifs complets.

La salle bande dessinée est-elle constituée de planches originales ou de reproductions ? Avez-vous des exemples de planches venant de titres ou d'auteurs emblématiques ?
La salle bande dessinée est une salle « à cases » qui permet une grande flexibilité : nous y mettons les bandes dessinées franco-belges, les mangas, les comic books mais aussi, les collections de la Maison d’Ailleurs en sont riches, des planches originales. Pour donner un exemple, nous avons actuellement une planche originale de Flash Gordon (McRaboy), mais nous avons aussi des planches de Jack Kirby ou de John Romita Junior…

Exposition

Pouvez-vous nous parler des projets d'expositions ?
Dès le 14 septembre 2013, une exposition intitulée « Stalker | Expérimenter la Zone » sera programmée : c’est le scénographe du film de Tarkovski, Rashit Safiullin, qui viendra en personne transformer les espaces temporaires du musée en « Zone ». Puis, dès le 22 mars 2014, « Superman, Batman & Co… mics ! » exposera les travaux de ces artistes contemporains qui s’appuient sur la tradition des superhéros pour proposer des œuvres décalées, originales et illustrant notre rapport à ces figures exceptionnelles. Finalement, pêle-mêle, voici les thématiques des expositions suivantes : LEGO®, Robots, SF et poésie… !

 

> Découvrez le site de la maison d'ailleurs

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »