75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Lovsan, une plaisenterie aigre au goût de Microsoft

Publié il y a 13 ans par HugoPrev

Un nouveau virus de type worm ravage l'Internet

Depuis lundi dernier, un virus informatique de type worm se répand sur l’Internet à vitesse grand V. Ce worm, ou ver, permet à un utilisateur tiers de prendre le contrôle de l’ordinateur infecté. À ce jour, plusieurs dizaines de milliers d’ordinateurs auraient été infectés par ce virus.
Le virus, baptisé « Lovsan », « MSBlast » ou encore « Blaster », a notamment attaqué les ordinateurs du Bureau des véhicules moteurs de l'État du Maryland aux États-Unis. Le Canada a également été fortement touché par ces infections informatiques. En Suède, 20 000 internautes ont perdu leurs services Internet à la suite de l'infection d'une quarantaine de serveurs. En Allemagne, le fabricant automobile BMW a également été touché, mais la production n'a pas été perturbée, a fait savoir un porte-parole.
Le programme profite d'une faille du système d'exploitation Microsoft Windows pour s'introduire dans les ordinateurs. Microsoft avait identifié ce problème de sécurité dans une alerte publiée le 16 juillet, avertissant que le virus risquait de s'en prendre à quatre versions de Windows, à savoir NT 4.0, 2000, XP et Server 2003. Les ordinateurs de type Macintosh, Unix ou Linux sont de fait épargnés.
Contrairement à la majorité des virus informatiques qui ont fait parler d'eux ces dernières années, Lovsan ne se propage pas via les logiciels de messagerie et les courriels, mais directement via le « réseau des Réseaux ». Les ordinateurs, branchés en permanence à Internet par connexion câble, ADSL ou autre sont de fait les plus exposés. Les risques de pannes de serveurs importants, tel Yahoo, Amazon, Ebay et autres sont donc considérablement plus élevées.
La menace de voir le contenu de son ordinateur réduit à néant est faible, car le virus ne détruit pas de fichier. Par contre, il programme les ordinateurs infectés pour que ces derniers puissent mener une attaque mondiale en règle contre le site de Microsoft.
Les symptômes de l'infection sont variables, d'un ralentissement des performances de l'ordinateur à des arrêts et redémarrages aussi intempestifs qu'aléatoires.
Des correctifs sont disponibles en téléchargement auprès du site de Microsoft ainsi que sur les sites des principaux fabricants de logiciels anti-virus.
Le virus a été baptisé « LovSan » car il contient le texte suivant : « Je veux juste te dire "Je t'aime San"!!! Billy Gates comment une telle chose est possible? Arrête de faire de l'argent et répare ton logiciel ».
Voici donc une nouvelle farce informatique qui est peut-être désopilante pour son ou ses créateurs, mais qui ne fait que renforcer la hargne de Microsoft envers les pirates cybernétiques…
Heureusement, les plus grandes compagnies d’antivirus, telle Norton ou McAffee ont mis au point des logiciels téléchargeables afin d’éradiquer cette nuisance électronique. Ces logiciels sont disponibles sur les sites web desdites compagnies. Il n’y a vraisemblablement rien de grave à craindre.
Vous pouvez aussi vous sauver à toutes jambes en criant que c’est le prélude à Skynet, mais il est peu probable que cela soit effectivement le cas :)
Source
Autres sites: Microsoft Symantec

Source : Radio-Canada

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »