Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de cartes : Magnum Opus [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mercredi 18 mars 2020 à 09h00

Devenir le meilleur alchimiste en 30 minutes !

Bragelonne Games nous propose une nouveauté signée Lionel Borg et illustrée par Arnaud Demaegd : Magnum Opus. Derrière ce titre latin se cache un jeu de draft rapide pour deux à cinq joueurs. Conseillé au plus de 12 ans, le jeu est accessible aux enfants de 9-10 ans habitués à jouer. Les parties s’enchainent et durent une moyenne de 30 minutes. Vous avez peut-être testé le proto de ce jeu qui tourne sur les festivals depuis début 2015 sous le nom initial de Draft and Glory puis de Kaledon.

Le pitch :

Sous le règne de Rodolphe II, Prague était une capitale des arts occultes. Des alchimistes et des personnalités de tous horizons s’y côtoyaient. Les uns espéraient concrétiser les formules alchimiques qu’ils avaient élaborées après des mois d’études. Les autres appréciaient de rencontrer des individus insolites au point de devenir leurs mécènes. Sur la place de l’Horloge Astronomique comme dans la célèbre ruelle d’Or, les bonnes rencontres permettaient aux alchimistes d’acquérir leurs mystérieux composants lors d’habiles tractations. L’Empereur, grand amateur d’ésotérisme, intervenait en influençant les acteurs de ces brigues. Il faisait connaître ses volontés grâce à un messager porteur d’un sceau énigmatique représentant un ouroboros. Rejoignez la ville des alchimistes pour accomplir votre Magnum Opus, votre « grand œuvre », avec plus de brio que vos pairs !"

Le matos :

- 2 plateaux : place de l‘Horloge Astronomique et Ruelle d’or (deux superbes lieux à Prague, allez-y !)

- 54 cartes Personnalité : 6 paquets de neuf cartes représentant des personnages aux capacités différentes. Alors les cartes sont fines, il faudra penser à les protéger d’autant qu’avec le draft, elles vont vite s’user. Il faudra des protections types FFG Traot Boardgame size, 70 x 120 mm.

- 10 Composants en vue

- 10 cartes Grand Œuvre présentant chacune deux formules

- 1 médaillon en métal Ouroboros absolument magnifique

- 30 jetons Monnaie : argent et or

- 30 jetons composants alchimiques : 6 de chaque sorte (Ils ne sont pas décrits dans les règles, les illustrations sont jolies, il aurait été bien de nommer les composants…)

Le matériel est beau, que dire de cet ouroboros qui claque ! A noter la couverture de la boite d’un style assez classique et qui fait jeu sérieux, façon Ystari.

Le but du jeu :

Chaque joueur incarne un alchimiste venu à Prague pour réunir les Composants alchimiques nécessaires à la réalisation d’une ou deux formules destinées à son Magnum Opus, à son Grand Œuvre.

Chaque Composant acquis, chaque formule complétée et chaque paire de Composants en vue rapportent des points de prestige. Le joueur en ayant le plus au terme de la partie soit après 5 manches est déclaré vainqueur.

Comment devenir le meilleur alchimiste ?

Après une mise en place simple, les alchimistes vont devoir récupérer leurs composants tout en gênant leurs adversaires. De quoi réfléchir entre son intérêt personnel et sa capacité de nuisance !

Chaque alchimiste débute la partie avec un deck de 9 cartes personnalité de la même couleur, 3 jetons argent, deux cartes Magnum Opus (il n’en gardera qu’une, c’est une sorte d’objectif secret). L’ouroboros est placé sur un deck de départ non utilisé par le plus jeune alchimiste.

Chaque manche se déroule en trois temps :

- Approvisionnement : des composants sont placés sur le Ruelle d’Or selon des règles précises.

- Sollicitations : choix par chaque alchimiste en secret d’une carte personnalité de sa main, la carte est déposée face cachée. Puis les cartes sont draftées dans un sens qui change selon le numéro de la manche, y compris le paquet sous l’ouroboros. Ce dernier paquet est récupéré par un joueur et le jeu d’un autre passe sous l’ouroboros. Cela rend le draft plus piquant et la projection des joueurs sur les possibilités plus difficile. Le draft se poursuit jusqu’à ce que chaque alchimiste ait 6 cartes posées devant lui. Les paquets ne sont alors plus transmis et restent devant le joueur.

- Mécenat : Le possesseur de l’ouroboros appelle les personnalités une par une dans l’ordre croissant des numéros indiqués sur les cartes (De Wolrad le lansquenet à Lukas le noble, oui chaque personnage a un nom et même un background !). Celui qui a la majorité de la carte appelée est le seul à bénéficier de son effet (appelé faveur), il peut même éventuellement toucher quelques pièces d’argent. Il est possible de refuser ses bonus pour acheter un des composants de l’Horloge Astronomique pour la somme de 3 argents.

En fin de partie, les composants rapportent des points de prestige, certains composants plus que d’autres, les formules complétées de son grand œuvre rapportent évidemment aussi des points de prestige.

Simple, efficace, rapide et joli, Magnum Opus est un jeu de draft et majorité rapidement pris en main et dont les parties peuvent s’enchainer. Simple ne signifie pas simpliste, il vous faudra bien réfléchir et faire des choix malins pour mener à bien votre grand œuvre tout en nuisant à vos adversaires. Attention au sens de draft, notamment pour l’ouroboros, il peut être utile de le placer à droite ou à gauche du joueur le possédant selon le sens du draft de la manche suivante.

Le bémol : des jeux de draft affluent dans les boutiques depuis quelques temps, l’association avec de la majorité n’est pas une première. Ce n’est donc pas pour son originalité que vous achèterez ce jeu, mais si le thème vous parle, que le design vous plait, vous aurez un jeu facile à sortir en soirée car vite expliqué.

La conclusion de à propos du Jeu de cartes : Magnum Opus [2020]

Auteur Nathalie Z.
82

Efficace, rapide et joli, Magnum Opus est un jeu de draft et majorité de Lionel Borg dont les parties peuvent s’enchaîner. Les illustrations élégantes d'Arnaud Demaegd plonge dans un Prague ancien et occulte. En 30 minutes, les joueurs ont le temps de réfléchir et de devenir les meilleurs alchimistes de la cité. 

On a aimé

  • Du draft combiné à un objectif secret et à de la majorité
  • Des parties rapides
  • Un thème accrocheur
  • Si vous avez aimez Full metal Alchemist et que vous aussi vous voulez jouer avec des composants chelous.

On a moins bien aimé

  •  Oui c’est encore du draft !

Acheter le Jeu de cartes Magnum Opus [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Magnum Opus [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter