75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de rôle : Lex Libris : Roi-de-Rats, par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mercredi 20 novembre 2019 à 09h00

Une campagne exigeante dans les bas-fonds de Paris

Roi-de-Rats est une campagne et un cadre de jeu pour Lex Occultum, le jeu dans l’Europe occulte et sombre du XVIIIème siècle. Toutes les informations sur le guide du maître et le guide du joueur sont disponibles sur le site. Il s’agit d’une campagne pour cœurs bien accrochés, plutôt exigeante. Cet ouvrage est également une source d’informations sur le Paris de l’époque.

Un roi-de-rats est un phénomène particulier. Lors d’un hiver glacial, les rats noirs peuvent entremêler leur queue pour devenir une créature unique formée de plusieurs corps. Cela annoncerait des catastrophes naturelles, des épidémies et des morts atroces. Que de promesses pour une campagne déconseiellée aux âmes sensibles.

Notre histoire commence avec différentes introductions proposées selon que vous souhaitez un début maussade, enjoué ou alternatif. Une bonne idée qui permet de s’adapter en fonction de la fin de l’aventure précédente du groupe de personnages. Dans tous les cas de figure, ils arriveront à Paris pour le meilleur et pour le pire.

Sans dévoiler la campagne en elle-même, elle traîne les personnages dans tout Paris et en particulier dans la Cour des Miracles et dans les bas-fonds. La ville fourmille d’activité, des assassinats ont eu lieu, des tensions politiques également se ressentent. Les Pjs vont rapidement se retrouver mêler à un complot.

Roi-de-Rats est une campagne divisée en trois parties qui demande beaucoup de préparation et de l’investissement de la part des joueurs. Il me parait judicieux de jouer avant quelques aventures comme par exemple Le Mystère Übel Staal, la première aventure officielle pour Lex Occultum (une histoire impliquant une pièce maudite, un vieux kabbaliste, un loup-garou et évidemment de terribles secrets. Idéal pour entrer dans ce jeu). C’est également une campagne effrayante et sombre avec un petit côté Ravenloft ou Le Pacte des Loups. Il sera évidemment question de sociétés secrètes et pas des moindres.

L’ouvrage détaillant les bas-fonds de Paris est également un cadre de jeu et un ensemble de ressources pour le meneur de Lex Occultum qui veut baser ses aventures dans la capitale française.

A noter un fond un peu foncé qui nuit à la lisibilité si l’éclairage est faible.

La conclusion de à propos du Jeu de rôle : Lex Libris : Roi-de-Rats

Nathalie Z.
88

Roi-de-Rats est la première campagne pour Lex Occultum. Divisée en trois parties, elle entraîne les personnages dans tout Paris jusqu'à la Cour des Miracles, les confronte à des informations dangereuses, à des sociétés secrètes et à un complot visant les plus hautes sphères du pouvoir. Une intrigue palpitante qui demandera beaucoup d'implication de la part des joueurs et du travail de préparation de la part du meneur de jeu. 

On a aimé

  • Une campagne à l'ambiance très travaillée
  • Un cadre de jeu exploitable pour d'autres scénarios
  • Paris, ses complots, sa Cour des Miracles

On a moins bien aimé

  • Une campagne exigeante qui demande beaucoup de travail de préparation au meneur

Acheter le Jeu de rôle Lex Libris : Roi-de-Rats en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Lex Libris : Roi-de-Rats sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Lex Occultum