75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Culte [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le samedi 6 avril 2019 à 09h00

Cultistes réjouissez-vous !

Après Cthulhu l’avènement, Bragelonne games confirme son allégeance aux Grands Anciens avec Culte, un jeu un peu plus ardu et plus long que le précédent. Crée par Konstantin Seleznev, Culte est un jeu de société pour 2 à 5 cultistes de 14 ans ou plus et dure de 1h30 à 2 heures. Orienté placement, majorité et stratégie, il s’adresse à un public plutôt expert et/ou fan du thème.

Le pitch :

La fin du monde est proche !

Prêtez allégeance et offrez votre âme à l'une des divinités maléfiques qui sommeillent au plus profond du monde. Invoquez et renforcez votre déité plus vite que vos rivaux.

L’heure est au recrutement de Fidèles, aux rituels sombres, aux pots-de-vin et au soulèvement de foules rageuses !

Le matos :

• 1 Plateau de jeu représentant la Cité Éternelle et ses 13 Lieux  (un peu sombre mais beau, il place l’ambiance du jeu)

• 75 jetons Prêtre (15 de chaque couleur : rouge, jaune, vert, bleu et noir)

• 5 figurines en plastique 60 mm Patriarche assez réussies et particulièrement grandes. Elles reprennent le design de la boite de jeu.

`• 45 meeples Fidèles (9 de chaque couleur) en posture d’adoration (original et immersif)

• 33 cartes Miracle (qui aideront vos prêtres)

• 33 cartes Intrigue (qui nuiront aux cultes adverses)

• 33 cartes Privilège (à acheter pour augmenter l’influence de son patriarche)

• 1 carte Suprématie (difficile d’obtenir mais augmente fortement l’influence du patriarche)

• 8 fiches de Culte avec sa déité associée et les pouvoirs liés à ce culte. Chaque fiche a un Aspect de la Lumière et un Aspect des Ténèbres.

• 16 jetons Foules de fanatiques (vos forces intrépides)

• 100 jetons Pièces (parce qu’une secte, ça demande des fonds)

• 1 jeton Premier joueur en forme de main cheloue

• des aides de jeu avec les références nécessaires (indispensables pour la première partie)

• 1 boîte avec compartiments de rangement amovibles plutôt bien conçue. Pour les psychorigides du rangement, ce sera le bonheur !

A noter que le livret de règles est très complet, précise chaque carte, les cultes ce qui le rend assez long à lire. A prévoir pour préparer votre première partie. Les cartes sont détaillées et joliment illustrées, l’iconographie est visible et les aides de jeu aident à s’y retrouver.

Ce jeu est à moins de 45 euros pour un matériel assez riche et des heures de jeu en perspective.

Les cultes : qui allez-vous invoquer ?!

Avec de superbes illustrations, chaque culte a son lot d’attraits et surtout de capacités spéciales. Choisissez judicieusement celui que vous allez prier !

Anubis est opportuniste. Il permet de gagner rapidement de nombreux fidèles et de prendre un avantage certain au premier tour en plaçant tous ses prêtres sur le même lieu. De la momification à la résurrection des justes, il implique une ambiance Egypte ancienne très immersive.

Cthulhu est le plus puissant en début du jeu et l'un des plus simples à contrôler. La clé de son pouvoir est sa puissance divine, qui est la plus haute en début de jeu, vous permettant d’emporter des Lieux même à égalité avec vos adversaires. Le rituel des abysses et son réveil évoque à merveille l’horreur lovecraftienne.

Fafnir est recommandé pour les joueurs débutants. Il aime passionnément l’or, et vous serez en mesure d'accumuler rapidement un vrai trésor. Le nerf de la guerre reste l’argent.

Janus le Romain nécessite une bonne connaissance du jeu. Comme il s'agit d'un Dieu à deux visages, il est capable de changer les règles du jeu. Il faudra faire preuve d’intelligence et de ruse pour en être le patriarche.

Nirriti, déesse hindoue, est l'un des plus difficiles à maîtriser. Plutôt faible en début de jeu, ses pouvoirs vous permettront d'acquérir et de manipuler plus facilement de nombreuses cartes.

Tiamat partage quelques similarités avec celui de Cthulhu à la différence qu'il est plus centré sur les Prêtres que sur les Fidèles. Il y a peu de différences entre l’Aspect de la Lumière et celui des Ténèbres.

Arachné est centrée sur les Prêtres. Vous pourrez envoyer des Prêtres d'Influence 3 dans des Lieux plus élevés en ignorant les restrictions habituelles et dérouter ainsi les autres joueurs. Attention à la veuve noire !

Enfin, l'Athéisme ne vénère aucune divinité. Ses Prêtres sont dévoués à la science et la rationalité. Ne vous laissez pas décourager par son faible indice de Puissance divine, ce culte est aussi dangereux qu'un autre.

Si vous acquérez l’édition française du jeu, vous bénéficierez d’un dieu supplémentaire, exclusivité française : Asmodée. Peu à peu, ce culte tisse sa toile sur la Cité Éternelle. Il permet en effet de déposer des sceaux sur les Lieux l’un après l’autre afin de prendre le contrôle des Personnalités du jeu. Mais attention, cet appétit est une obsession qui peut vous faire passer à côté de la victoire ! Asmodée est donc une divinité réservée aux joueurs expérimentés ou à ceux que le démon du jeu n’effraie pas.

Dans la version Kickstarter, les dieux Hastur et Marzanna étaient en bonus. Bragelonne games nous les proposera peut-être en goodies.

Vous l’aurez compris, Fafnir, Cthulhu, Tiamat, Arachné et Anubis sont à favoriser pour vos premières parties. D’autres suggestions d’associations sont proposées dans les règles selon le nombre de joueurs autour de la table. Il est de même conseiller de ne pas faire une première partie à 5 joueurs mais plutôt à moins.

Culte, un jeu velu ?

Vous êtes donc le patriarche du culte d’une divinité terrifiante. Il va falloir placer vos prêtres stratégiquement dans les différents lieux de la ville pour amasser le plus de fidèles. Pour que votre divinité puisse s’emparer du monde, il faudra arriver à l’une de ces conditions de victoire : détenir 5 autels, contrôler 4 foules de fanatiques ou accomplir l’Invocation 2 fois.

Lors d’un tour de jeu, deux phases s’enchainent :

-la phase d’intention pendant laquelle tous les joueurs positionnent leurs prêtres disponibles à tour de rôle sur les différents lieux du plateau (ils les envoient prêcher). Attention, il y a une petite erreur sur les règles, pour les lieux 4 à 6, référez-vous au plateau et non aux règles. Chaque lieu a son intérêt, n’en laissez aucun de côté, vous le regretteriez…

-la phase de résolution : effets des lieux dans un certain ordre et selon la majorité, le joueur bénéficie de l’effet ou reçoit de l’argent en compensation. C’est pendant cette phase que les joueurs vont utiliser leurs cartes ou leurs aptitudes de culte.

Les lieux sont des effets variés plus ou moins intéressants. Les ruines, repaires des lunatiques et des exilés, permettent d’obtenir des cartes miracles. Les bas-fonds, occupés par les voleurs, les escrocs et les contrebandiers offrent la possibilité d’acheter la majorité sur un autre lieu. C’est fourbe et cela crée de l’interactivité. Selon le lieu, on obtient au pire de l’argent, au mieux des fidèles, voire des fanatiques (encore mieux), de l’influence, la possibilité de construire un autel, des cartes privilèges… enfin, la faille des ténèbres, mystérieuse fissure, est le lieu qui permet d’invoquer son dieu si on a assez d’influence.

Les cartes sont de trois types et sont l’élément qui densifie le jeu. Les cartes miracles aident vos prêtres, les plus efficaces sont marqués d’un sceau noir dans leur coin supérieur gauche et ne peuvent être jouées que si vous êtes en mode aspect des ténèbres. Tout le monde commence du côté aspect de la lumière en début de partie. De plus, les effets d’une carte miracle ne sont joués que si tous les effets sont jouables. Pas toujours évident ! Les cartes privilèges permettront d’accroitre l’influence de votre patriarche. Parmi elles, des personnalités qui permettent l’accès aux lieux, très utile ! C’est dans le quartier noble que vous obtiendrez des cartes intrigues, attention la couronne poursuit les intrigants ! Chantage, exorcisme, vandalisme, massacre, inquisition… Du sel dans le jeu !

Culte est un jeu pour joueurs experts mais dont les règles sont au final assez simples. Il faut être capable de poser avec ruse vos prêtres dans les bons lieux pour favoriser les combos entre les effets des lieux et vos cartes. En gros du placement d’ouvriers et de la majorité fourbe car avec vos cartes et vos pouvoirs, vous pourrez duper vos adversaires. Ainsi, ce jeu vous demandera d’être attentif et malin, de bien faire attention à l’ordre de résolution des lieux et à ne pas hésiter à sacrifier les prêtres de vos ennemis ! Beaucoup de choix, beaucoup de dilemmes et en face des joueurs prêts à tout pour vous devancer !

La conclusion de à propos du Jeu de société : Culte [2019]

Nathalie Z.
82

Culte est le nouveau jeu occulte de Bragelonne games pour joueurs experts. Vous êtes le patriarche d'un culte obscur et avec vos prêtres, vous luttez pour avoir le plus de fidèles possibles dans la Cité éternelle. Complots, influence et manipulations vous permettront l'invocation de votre divinité. Ce jeu de placement tactique et de majorité vous demandera d'être attentif à tous les choix et plus malin que vos adversaires. 

On a aimé

  • Une ambiance occulte bien rendue
  • La multitude des choix possibles
  • Des règles simples pour des parties plus complexes

On a moins bien aimé

  • Pour joueurs experts
  • Les parties peuvent durer 2 heures

Acheter le Jeu de société Culte [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Culte [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+