75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Kepler 3042 [2018], par Maxime C.

Avis critique rédigé par Maxime C. le dimanche 10 février 2019 à 10h17

Une conquête spatiale pacifique

En l’an 3042, la technologie permet enfin aux nations d’explorer pacifiquement la galaxie à la recherche de ressources indispensables mais limitées. Envoyez vos vaisseaux pour extraire les précieuses énergies, matières et antimatières des planètes afin de les rendre habitables à l’humanité. Saurez-vous développer judicieusement les technologies et sacrifier à bon escient vos ressources rares afin de remporter la conquête spatiale ?


Le thème de l’exploration spatiale et de la terraformation semble inépuisable dans le jeu de société tant les jeux l’exploitant sont nombreux. On ne peut s'empêcher de penser à l'As d'Or Expert 2018 Terraforming Mars lorsque l’on évoque la térraformation , mais d’autres jeux méritent notre attention comme Kepler 3042, un jeu de Simone Cerruti Sola pour 1 à 4 joueurs, édité par Renegade Games.


Vers l'infinie et l'au-delà


Kepler 3042 se joue en 16 tours durant lesquels vous devez développer des technologies qui vous permettrons d’explorer la galaxie, coloniser de nouvelles planètes et éventuellement les terraformer. 16 manches, ça peut paraître énorme, mais c’est finalement peu. Vous ne pouvez effectuer qu’une seule action par manche, pour un total donc de 16 actions.


Le plateau est divisé en trois zones avec uniquement les planètes de la zone la plus proche de la Terre face visible pour commencer la partie. Il existe 5 types de planètes : Océanique, Rocheuse, Super-Terre, Géante gazeuse et Alien. Plus les planètes sont éloignées de la Terre, plus elles rapportent de points en fin de partie. Les joueurs commencent tous la partie sur la Terre avec chacun un objectif secret qui peut leur rapporter des points en fin de partie.


Kepler 3042 plateau de jeu


Un tour se divise en 3 phases. On commence par retourner une carte progrès qui indique le bonus qu’un joueur remportera à la fin du tour selon les conditions de la carte. Puis chaque joueur choisit une des neuf actions et l’effectue. Et enfin on accorde le bonus de la carte progrès au(x) joueur(s) qui remplit les conditions.


À chaque tour, vous pouvez effectuer l'une des neuf actions de votre plateau Action, éventuellement 2 actions bonus supplémentaires, puis déplacer vos navires. Les actions à votre disposition sont l’amélioration de technologie, la construction de vaisseaux spatiaux, la génération de ressources, la colonisation de planètes sur lesquelles vous avez des vaisseaux et la terraformation de planètes que vous avez colonisées. La puissance de l’effet de chacune de ces actions est en fonction de votre développement sur la technologie associée.


Kepler 3042 plateau action


Développer vos technologies en fonction de votre stratégie


Vous disposez également d'un tableau de technologie. L’action Développement Technologique vous permet d'améliorer 1 ou plusieurs technologies de votre choix en payant le coût en ressource indiqué. Il est essentiel de faire progresser vos technologiques pour pouvoir voyager plus rapidement, échanger des marchandises entre des planètes, produire et terraformer vos colonies.


Kepler 3042 plateau technologie


Gérer vos ressources habilement


La gestion des ressources de Kepler 3042 est clairement un de ses principaux arguments. Chaque joueur dispose d’un nombre de ressource limité pour toute la partie. Lorsqu’une ressource est dépensée, elle repart dans la réserve du joueur et non pas dans une réserve commune comme on peut avoir l’habitude dans la plupart des jeux. En plus d’avoir des ressources limitées, toutes les ressources dépensées pour une action doivent provenir d’une seule et même planète. Par exemple, si vous souhaitez construire un vaisseau vous devez dépenser 1 cube Energie et 1 cube Matière d’une même planète et déployer le vaisseau autour de cette planète. Il faut être vigilant sur la répartition des ressources entre les planètes. Il est possible de déplacer des ressources entre les planètes à condition d'avoir développé la technologie Physique Quantique.


Kepler 3042 planète


Des actions bonus puissantes qui rarifient les ressources


Après avoir effectué votre action, vous pouvez dépenser 1 ou 2 ressources pour faire la ou les 2 actions bonus supplémentaires qui correspondent à la colonne et la rangée de l’emplacement de votre cube action. Ces actions sont très intéressantes d’autant que vous ne pouvez qu’effectuer que 16 actions principales durant la partie. Mais en contrepartie, la ressource dépensée est sacrifiée. Elle n'est pas remise dans votre réserve avec pour conséquence de rarifier un peu plus vos ressources. Deux ressources sacrifiées pourront être récupérées facilement, mais les autres nécessiteront d’amener un vaisseau sur une mine et de le retirer du plateau, ce qui est un prix assez lourd à payer. Il faut donc choisir bien choisir le moment pour sacrifier ses ressources et être sûr que l’action bonus sera suffisamment rentable.


Le point sur les points


A la fin du 16e tour, on effectue le décompte des points. Vous gagnez principalement des points pour chaque technologie que vous avez développé au maximum, pour chaque planète colonisée en fonction de la zone de leur zone, des points supplémentaires pour les planètes terraformées, et des points pour votre objectif secret s’il la condition est validée.


Kepler 3042 points de victoire


Une bonne conquête spatiale qui manque un peu d’intensité


Kepler 3042 nécessite 3 ou 4 tours pour être pris en main, puis les tours s’enchaînent avec une fluidité des plus agréables. Il y a beaucoup d’informations à prendre en compte pour une première partie, mais le livret de règles est très bien détaillé, et toutes les infos utiles sont reprises sur les différents plateaux. Le jeu demande tout de même une partie pour prendre en main sa mécanique de gestion de ressources, comprendre quelles sont les technologies à développer en fonction de sa stratégie, et s’approprier la planification des actions. 16 actions c’est peu, surtout lorsque l’on a 9 actions différentes à notre disposition. Vous ne pourrez même pas les faire toute 2 fois lors d’une même partie. Une des clés du succès sera donc de planifier ses actions sur plusieurs tours pour être sûr de les rentabiliser au maximum. Par exemple, il est dommage de faire l’action de production de vaisseaux pour en produire qu’un seul, ou de coloniser qu’une planète à la fois alors que vous auriez pu en coloniser 3 en une action. Je le répète, en moyenne vous ferez seulement 1,8 fois chaque action. Il faut donc les choisir judicieusement et au bon moment. 


L’autre clé du succès réside dans la gestion de ressource. Comme expliqué plus haut, les ressources sont très limitées et doivent être dépensées depuis une même planète. Une mauvaise gestion de vos ressources vous pénalisera pour bien progresser durant la partie. Heureusement si vous êtes en retard sur les autres, la plupart des cartes progrès seront là pour vous donner un petit coup de pouce. Ça ne reste cependant qu’un petit bonus qui permet de ne pas être trop à la traine par rapport aux autres joueurs, mais ce n'est pas une stratégie viable d’être volontairement en arrière pour bénéficier de chacun de ces bonus. Il faut se servir des cartes progrès avec opportunisme.


Le regret que l’on peut avoir est du côté de l’interaction entre les joueurs. Kepler 3042 est un jeu pacifique qui fait l’impasse sur les affrontements. L’interaction repose uniquement sur la colonisation des planètes (il peut arriver qu’un adversaire colonise une planète que vous convoitez), les bonus accordés par les cartes progrès, et l’attribution des médailles des pistes de Suprématie Coloniale et Suprématie Technologique. C’est un peu léger et la partie souffre ainsi d'un manque de tension. Si vous êtes adeptes de jeu Solo, l'intéraction n'as donc pas d'intérêt pour vous, et vous serez conquis par la campagne Solo de Kepler 3042. 

La conclusion de à propos du Jeu de société : Kepler 3042 [2018]

Maxime C.
75

Kepler 3042 est un bon jeu d’exploration, de développement de technologie et de gestion de ressources, mais surtout un jeu d’optimisation. Avec seulement 16 actions pour la partie (1 par tour), vous devez planifier vos actions plusieurs tours en avance pour les rentabiliser au maximum. Les ressources étant limitées et dépensées depuis une même planète, leur gestion devra aussi être habilement calculée. Il faut également penser au plan de vol des vaisseaux sur plusieurs tours, déterminer quelles sont les technologies utiles pour votre stratégie…. Bref, tout doit être optimisé !

On regrette cependant la faible interaction entre les joueurs, le jeu faisant l’impasse sur l’affrontement, mais Kepler 3042 est efficace et une envie d’y revenir se fait sentir à la fin de chaque partie. On apprécie alors sa rejouabilité grâce aux placements différents des planètes lors de la mise en place, les 17 objectifs secrets et l’ordre aléatoire des cartes progrès. Enfin si vous êtes adèptes des jeux solo, Kepler 3042 propose une campagne de 5 scénarios  découpés chacun en 4 niveaux.

 

On a aimé

  • La beauté et la lisibilité du plateau
  • La mécanique de gestion de ressource
  • L'arbre de développement technologique
  • La rejouabilité
  • La campagne Solo
  •  

On a moins bien aimé

  • Faible intéraction entre les joueurs
  • Le manque de tension

Acheter le Jeu de société Kepler 3042 [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Kepler 3042 [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+