75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Chasseurs de trésors #1 [2017], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le samedi 3 mars 2018 à 14h21

Du draft pour tous !

Qui ne connaît pas Richard Garfield, le créateur de Magic, l'assemblée, le concepteur de Roborally et King of Tokyo entre autres ?! Eh bien aujourd'hui, nous découvrons son jeu mediéval fantastique édité chez Queen Games : Chasseurs de trésors. Le jeu est annoncé pour les 8 ans et plus, on reste dans le format familial qu'il affectionne. Le pitch : dans ce jeu, vous incarnez des chasseurs de trésors (comment ça vous n'aviez pas deviné ?), mais pas de l'Indiana Jones-like, plutôt du Conan ou Aragorn-like. Ambiance fantasy avec gobelins fournis ! En quête de trésors légendaires, vous parcourrez les pics enneigés des Monts givrés, les fourrés de la Jungle aux Lianes et les profondeurs brûlantes de la Grotte de Lave. 

      

Pour jouer, Queen Games vous propose du beau matériel :

-54 tuiles cartonnées représentant les trésors, en carton épais et avec des illustrations claires et sympatiques. L'iconographie des parchemins est rapidement prise en main.
-75 cartes de bonne facture avec illustrations med fan assez drôles et plutôt réussies
-22 tuiles gobelins, même carton que pour les trésors, des illustrations cocasses dans un style très bande dessinée
-82 pièces et 39 joyaux en carton de bonne qualité, il faut bien ça pour nos aventuriers
-1 marqueur de manches, utile !
-un plateau en deux parties (oui faut réussir un puzzle à deux pièces pour pouvoir jouer!) dont la première face représente les lieux à explorer et les chemins semés de gobelins furieux et la seconde une piste de points pas franchement utile car le décompte est simple.
-12 points scores de couleur, pour la face du plateau de comptage de points... Assez inutile et pas très beau. Nous avons compter les cartes sous, les trésors et les tuiles trophées gobelins ainsi que les pièces restantes sans éprouver le besoin de ce plateau et de ces jetons. Probablement plus utile avec des enfants.

Mais comment fait-on pour aller looter des trésors ? 

Au début de chacune des cinq manches du jeu, vous allez devoir recruter vos aventuriers mais aussi des chiens de garde qui vous aideront à repousser les gobelins et leurs copains trollesques.

Pour cela, il va falloir drafter les neuf cartes distribuées au départ à chacun. Toute personne qui a déjà joué à Agricola ou à 7 wonders connaît ce principe : on choisit de garder une et une seule des cartes de son paquet et on passe à son voisin. Dans ce cas précis,on drafte tout le jeu avant de révéler par lieu sa fine équipe d'aventuriers. Dans chaque endroit se trouvent deux trésors, qui sont révélés avant le draft : l'équipe d'aventuriers la plus puissante (valeurs des cartes la plus forte) emporte un des trésors et l'équipe d'aventuriers la plus rapide et légère (valeurs des cartes la plus faible) file avec l'autre trésor. Bilan : dans ce jeu, faut pas être un poids moyen ! Et tout le sel du draft est là : vais-je récupérer les cartes d'une couleur les plus fortes, mais je ne sais pas ce que les autres ont pu avoir en première main, et il y a trois lieux, est-il possible de tout tenter ? Des cartes action vont au dernier moment modifier la constitution des groupes d'aventuriers apportant un peu de fourberie au jeu ! Parmi ces actions possibles, la carte compagnon animal est à la fois forte et super classe : le joueur peut avoir un ours polaire adorable ou encore un effrayant dragon de compagnie selon le lieu où il recherche le trésor et ainsi doubler la puissance de sa team d'aventuriers !


Une fois la détermination du groupe d’aventuriers le plus fort et de celui le plus léger, les joueurs se partagent les trésors et les autres joueurs restent sur le carreau. Mais ne soyez pas triste pour eux car les trésors sont parfois maudits. Le butin contient des reliques précieuses (joyaux allant de 1 à 20 points), des parchemins magiques mais aussi des objets foireux (de -3 à -8 points). Il est donc parfois salutaire de rentrer bredouille !

Revenons sur les extraordinaires parchemins magiques : certains apportent immédiatement des points à la fin de la manche (les jaunes), d'autres en fin de partie (les gris). La pluie de pièces et le maître de la meute sont des parchemins particulièrement recherchés.

Une fois les trésors récupérés, il est temps de rentrer au village mais sur le trajet, les gobelins en maraude guettent et peuvent vous tomber dessus ! Vos chiens de garde vont alors les faire fuir, sinon vous devrez donner des pièces à ces peaux vertes et serez un peu la honte des aventuriers. Renoncer à ces pièces d'or est parfois nécessaire et cela ravira celui qui a le plus de chien de garde car, rattrapant ces vilains gobelins, il pourra à son tour les dépouiller et les garder comme trophée de chasse prestigieux !

Les manches sont fluides et rapides, le jeu se joue de 2 à 6 (une variante est fournie pour 2 mais ce n'est pas le mode de jeu optimal, loin de là) et dure moins d'une heure, une demie-heure à 3 ou 4. 

Ce jeu est sorti en Allemagne il y a près de trois ans et n'est arrivé en France qu'à l'été 2017, il ne se trouve pas partout et, du coup, peut paraître peu innovant vu le nombre de jeux de draft sortis depuis. Pourtant, avec un prix tournant aux alentour de 30€, il a un rapport qualité prix très correct. Son thème med fan plaira aux enfants et aux adolescents, et aux rôlistes aussi, ainsi qu'aux non joueurs fans du Seigneur des Anneaux. Les parties sont rapides, fluides et on peut les enchaîner facilement. Ses règles sont aisées à prendre en main et le jeu, familial au départ, peut devenir retors entre les mains de joueurs experts. Il se classera en petit jeu d'apéro pour des experts et en "gros jeu" pour des enfants. Richard Garfield, comme avec King of Tokyo vise le jeu jouable par tous et ça me va ! Un jeu qui sort souvent de la ludothèque, qu'on peut expliquer en quelques minutes et qui en plus est joliment édité, est un jeu qu'on garde !

La conclusion de à propos du Jeu de société : Chasseurs de trésors #1 [2017]

Nathalie Z.
72

Sorti en 2015 en Allemagne, Chasseurs de trésors arrive un peu tard sur le marché français où, depuis 7 wonders, c'est la folie du draft. Pourtant, ce sympathique jeu a des atouts : illustrations cartoonesques réussies, matériel de qualité (limite surédité), règles simples, mécanique pouvant devenir sournoise entre joueurs experts. C'est donc un bon petit jeu idéal pour les familles qui veulent se lancer dans du jeu "moderne" et très sympa en draft d'apéro pour les joueurs invétérés. Ma note reflète le fait que je ne suis pas le coeur de cible, par contre c'est tout à fait le genre de jeu que j'offrirai à un cousin ado ou à des potes rôlistes qui prétendent que les jeux de plateau ne sont pas pour eux !

Que faut-il en retenir ?

  • Le draft c'est la vie !
  • Thème immersif
  • Bon rapport qualité prix
  • Idéal en cadeau pour des ados
  • Richard garfield !

Que faut-il oublier ?

  • Beaucoup de hasard
  • Pas forcément utile si vous avez déjà des jeux de draft.

Acheter le Jeu de société Chasseurs de trésors [#1 - 2017] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Chasseurs de trésors [#1 - 2017] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+