75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du wargames à figurines : Arcane Legions [2009], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 1 décembre 2009 à 12h21

De bellis antiquitatis "fantasticatis"

Créé en partie par l'un des concepteurs d'Heroclix, Arcane Legions vous invite à diriger des armées antiques à forte influence mythologique et fantastique dans des combats à grande échelle tactique. C'est essentiellement un wargame dans le sens le plus brut du terme, l'univers ne bénéficie donc pas d'un véritable background (n'espérez pas y trouver un fluff à la Warhammer 40 000). Il sera peut-être développé plus tard, lors de la mise en place de campagnes, sait-on jamais.
Sont aujourd'hui disponibles une grosse boîte starter (celle qui a fait l'objet de ce test) et quelques boîtes de complément d'armée qui proposent des unités supplémentaires comme de la cavalerie ou des nouveaux héros et monstres.

La première chose qui frappe l'esprit lorsque l'on s'intéresse à ce jeu, c'est son prix!  Un système de jeu complet, 120 figurines et 40 dés pour 30 euros, ne cherchez pas plus loin, sur le marché actuel, vous ne trouverez pas mieux! La boîte starter, en plus des figurines, contient suffisamment de plaquettes de formation pour monter deux des armées contenues dans la boîte.

Bon, maintenant, il faut bien admettre que la qualité des figurines plastiques de 25 mm (réunies par grappes, pensez à investir dans un cutter!) est très moyenne. On est loin de l'excellence affichée par certains produits concurrents. De plus, les pièces de base ne sont pas peintes. La seule consolation, c'est que lorsque l'on prend conscience de la laideur des quelques figurines peintes (les commandants d'armée et les figurines uniques), l'on se dit que finalement, le choix de proposer des pièces brutes n'est pas un mal. Même votre petit neveu de 8 ans, équipé d'un pinceau de taille 5, ferait aussi bien. Petite curiosité: si les figurines ne sont pas peintes, les boucliers, fournis séparement et à coller, le sont.

La boîte starter contient trois armées (mais pas suffisamment de socles de formation pour les utiliser toutes en même temps). Il y a les Egyptiens, les Chinois Han et les Romains. Au niveau du nombre de points, suivant les armées, l'on arrive à un total allant de 2500 à 3200 points, soit environ la moitié du bugdet prévu pour les parties officielles, fixé à 5000 points. Cela suffit cependant amplement  pour construire des armées destinées à l'apprentissage des règles.

La force d'Arcane Legions repose sur son système de plaquettes de formation. En partant d'une méthode de plaquettes d'unité bien connue des joueurs de jeux d'Histoire à figurines et des fans de Warhammer Battle, l'équipe de Jordan Weisman  a mis au point un ingénieux système qui récupère le principe de dés de Pirates du Nouveau Monde pour l'adapter à une mécanique un brin plus sophistiquée apte à satisfaire les purs wargamers comme le grand public. Le résultat obtenu est à la fois accessible, ludique, fun, très visuel, tout en proposant des intéressants défits tactiques (une fois la règle bien maîtrisée).

La plaquette de formation sert également de plaquette d'ordre. En effet, non seulement, elle comprend, (imprimés sur une feuille de formation que l'on place sur la plaquette) tous les renseignements nécéssaires concernant le type et les capacités spéciales de l'unité, mais, de plus, c'est en plaçant d'une certaine façon ses figurines dessus que l'on active les ordres. Pour bien comprendre le principe, il faut d'abord que je vous expose brièvement le système de jeu.

Arcane Legions fonctionne avec des jets de D6. A chaque fois que l'on active une plaquette de formation, en fonction de l'action que l'on désire la voir accomplir, on jette des dés d'une couleur spécifique. Les dés rouges servent pour l'attaque au corps à corps, les dés blancs servent pour la défense, les dés bleus pour l'attaque à distance. Une plaquette comprend des encoches pour y fixer ses figurines (la mise en place initiale est dictée par la feuille d'armée) et il faut savoir qu'il y a plus d'encoches que de figurines. Chaque encoche se voit dotée d'un icone dé rouge, bleu ou blanc. C'est donc à vous, en cours de jeu , de décider sur quelles encoches doivent être placées vos figurines. Par exemple, si vous souhaitez que votre unité bénéficie d'une grand capacité au corps à corps, vous allez placer le plus grand nombre de figurines possibles sur des encoches vous octroyant un dé rouge, mais cela au détriment de votre capacité de défense (dés blancs) et de tir (dés bleus). Un comparatif est ensuite fait entre le jet de l'attaquant (dés bleus ou dés rouges) et du défenseur (dés blancs) via une méthode dégressive assez futée. De plus, il faut savoir que la capacité de mouvement se détermine aussi par le nombre de figurines que vous aurez placées sur les encoches Mouvement (indiquées par un icone de petite flèche). D'ailleurs, pour ce qui est des déplacement, les concepteurs ont également opté pour la simplicité puisque c'est les plaquettes de formation inutilisées qui servent de reglettes. Les capacités spéciales de la formation s'activent aussi par ce système d'encoches. Par exemple, pour que votre formation d'archers bénéficie de la capacité "tir de flèches enflammées", vous devez placer une des figurines archers sur l'encoche ayant un petit icone "flèche enflammée". Concrètement, cela permet de bénéficier de bonus aux dommages.

Ce qui est génial, c'est que, une fois que l'on a bien assimilé un système finalement assez simple, l'on n'a plus besoin de consulter une seule fois le manuel de règles. Tout les renseignements nécéssaires sont sous nos yeux, toute la mécanique se déclenche via la manipulation des plaquettes de formation! On reconnait là l'ingéniosité de l'un des créateurs d'Heroclix et de son système de socles qui avait déjà, à l'époque, dépoussiéré et popularisé le jeu d'escarmouche.

La conclusion de à propos du Wargames à Figurines : Arcane Legions [2009]

Nicolas L.
80

Arcane Legions est vraiment un très, très bon jeu, présentant un ingénieux système apte à satisfaire les vieux Grognards du wargame à figurines, qui désireraient se relaxer avec un jeu simple mais intelligent, tout comme le joueur occasionnel qui, lui, va y trouver un vrai challenge. Son prix très accessible, c'est vrai, est également l'un des points forts d'Arcanum Legion. Les seuls défauts sont la qualité moyenne (voire parfois médiocre) des figurines non peintes et l'absence d'un véritable background. Reste à surveiller le développement de la gamme, déjà bien suivi sur le site internet de l'éditeur américain.

Que faut-il en retenir ?

  • Un système de règles ingénieux et pratique
  • Un niveau de complexité intermédiaire, adaptable à tous les types de joueurs
  • Un début de gamme très prometteur
  • Un prix très attractif

Que faut-il oublier ?

  • La qualité très moyenne des figurines
  • Absence d'un véritable background

Acheter le Wargames à Figurines Arcane Legions en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Arcane Legions sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+