75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Rencontre cosmique [2009] [2009], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 3 novembre 2009 à 20h05

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs enfoirés...

Revenons, si vous le voulez bien, à l'âge de pierre, en 1973 pour être précis. En cette époque lointaine et reculée, George Lucas n'avait pas encore créé Star Wars, Gary Gygax et Dave Arneson ne faisaient que poser les premier jalons de Donjons & Dragons, il fallait une pièce de plusieurs dizaines de métres-carrés pour stocker les ordinateurs et le monde des jeux de plateau n'existait pour ainsi dire presque pas. Les plus jeunes se diront probablement que cette époque sombre et lointaine est assez proche de l'image qu'ils se font de l'enfer sur Terre, les plus vieux, quant à eux, voudront très certainement m'éventrer à la petite cuillère pour avoir osé leur rappeler qu'ils viennent de cette année antédiluvienne. Mais, amis vieux, ne prenez pas ça mal, car, comme vous, certaines choses se bonifient en traversant les décennies ; regardez Rencontre cosmique, il revient sur le devant de la scène après plus de trente-six ans d'existence, et force est de constater que son lifting, aussi léger soit-il, n'a pas été raté !

En effet, Rencontre Cosmique vient tout droit de 1973 ; édité par Jeux Descartes, la traduction française de Cosmic Encounter n'avait pour ainsi dire rien pour elle : illustrations hideuses, matériel de jeu moche, règles déséquilibrées... Mais malgré tous ces défauts qui auraient dû le tuer dans l'oeuf, le jeu s'est pourtant payé un beau petit succès, des règles simples et une ambiance résolument fun jouant en sa faveur et le consacrant dans le coeur des joueurs comme un jeu véritablement culte. Ainsi, vous, général extraterrestre, devrez conquérir cinq colonies pour vous imposer comme vainqueur de ces Rencontres. Comment ? Simplement en poignardant les autres joueurs dans le dos, en leur mentant, en leur faisant de fausses promesses et en concluant de faux pactes de non-aggressions, bref, en étant rien d'autre que le pire enfoiré de toute la galaxie. Rien de tel que quelques petits coups bas entre amis pour passer une excellent soirée, n'est-il pas ?

Dans le genre, Rencontre Cosmique reste une référence du genre ; tellement, d'ailleurs, que les règles n'ont pour ainsi dire pratiquement pas évolué. Si l'on excepte un léger rééquilibrage des pouvoirs des généraux - via une couleur indiquant leur puissance - la mécanique reste la même qu'il y a trente-cinq ans. On détermine au hasard qui va attaquer qui, attaquant comme défenseur requièrent l'aide d'autres joueurs pour les aider, on joue quelques cartes de sa main et on détermine le vainqueur grâce à quelques savantes additions ; rien d'exceptionnel, donc, sauf que la saveur du jeu vient du fait que les généraux extra-terrestres contrôlés par les joueurs ont des pouvoirs qui vont ouvertement contre les règles du jeu. Ainsi, parce que chaque participant jouera sans être affecté par une règle particulière, le jeu va devenir plus imprévisible et, de fait, nettement plus fun.

Immobilité des règles oblige, les défauts de Rencontre Cosmique édition 2009 sont les mêmes que ceux des éditions précédentes : absolument tout est régi par le hasard, aucune véritable stratégie n'est envisageable étant donné que tout le monde peut se retourner contre vous a tout moment et sans raisons, et, surtout, même avec le rééquilibrage, les pouvoirs des généraux restent beaucoup trop inégaux. Il est ainsi dommage qu'Edge n'ait pas profité de cette nouvelle édition pour clarifier quelques points de règles qui posaient déjà problème avant ; en effet, les pouvoirs des généraux entrant sciemment et volontairement en conflit avec les règles, des problèmes se posent nécessairement lorsque plusieurs pouvoirs sont combinés et lorsque les esprits retors et pervers des joueurs tentent de maximiser les effets de leurs généraux.

En fait, la différence principale réside uniquement dans le gros lifting subit par le matériel de jeu. Loin du matériel cheap et laid des éditions précédente, Edge nous offre ici un jeu visuellement agréable qui donne envie d'être joué. Le tout est coloré, agréable au toucher, les vaisseaux en plastique, prévus pour être empilés, remplaçant les jetons colorés de la première édition. A noter que cette réédition, par rapport à la version de 1973, offre également la possibilité de jouer à cinq ; une initiative intéressante d'autant que le jeu n'a pratiquement aucun intérêt à moins de quatre joueurs ; en dessous de ce palier, aucun bluff ne sera possible, aucune diplomatie en sera envisageable, bref, Rencontre Cosmique n'aura simplement aucun intérêt. A noter tout de même que le jeu prendra réellement toute sa saveur à six ou sept joueurs, option possible en combinant le matériel de deux boites.

Reste un bémol, et de taille, qui risque de fortement jouer contre le succès du jeu : le prix excessif de la boite. Pour 55€, vous vous trouverez en possession d'un jeu presque quarantenaire dont les règles n'ont pratiquement pas évolué, et dont le matériel, certes joli, n'est pas clairement pas d'une qualité extraordinaire (tuiles, pions, cartes et vaisseaux en plastique tous identiques). Un très mauvais rapport qualité/prix, donc, qui fait de prime abord passer cette nouvelle édition de Rencontre Cosmique pour une vaste fumisterie. Dommage, car si le jeu est très qualitatif, avouons qu'il n'a clairement pas le même potentiel de durée de vie que ses concurrents se trouvant dans la même game de prix, que ce soit Horreur a Arkham ou Battlestar Galactica.

La conclusion de à propos du Jeu de société : Rencontre cosmique [2009] [2009]

Vincent L.
70

Le jeu n'a pas prix une ride, il a même assez visiblement rajeuni ! Loin du matériel austère et passablement rédhibitoire des éditions précédentes, Rencontre Cosmique version 2009 est beau, lumineux et toujours aussi fun, instaurant une ambiance faite de joyeux coups bas et de trahisons en tout genre. Reste que cette nouvelle édition souffre d'un prix de vente bien trop élévé, que ce soit au regard du matériel acheté ou vis à vis de la durée de vie du jeu.

Que faut-il en retenir ?

  • Parties vraiment amusantes,
  • Règles simples à assimiler,
  • Accessible à tout type de public,
  • Mécanique de jeu fluide,
  • Matériel de jeu sympathique.

Que faut-il oublier ?

  • Beaucoup de hasard,
  • Aucun intérêt à moins de quatre joueurs,
  • Pas de vrai travail de correction des règles,
  • Beaucoup trop cher !

Acheter le Jeu de société Rencontre cosmique [2009] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Rencontre cosmique [2009] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+