75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Donjons & Bastons
Donjons & Bastons >

Critique du Jeu de cartes : Donjons & Bastons

Avis critique rédigé par Amaury L. le samedi 13 août 2016 à 10:47

Le coup bas est chaotique

Bon, faut rentrer dans le donjon car il y a plein de monstres à buter et de trésors à récupérer. Par contre, on n'est pas seul, des adversaires essaient de vous spolier vos futures richesses. Alors qui va s'enrichir le plus ?

Petite boîte, petit matériel.

Kooba renferme un matériel léger avec cinquante cartes (Monstre et Personnage), et des tuiles Pierre précieuse (15 par couleur). Les illustrations amusantes donnent une tonalité familiale agréable. L'ensemble revêt de jolies qualités.

Petite boîte, petites règles.

L'objectif est de ramasser un maximum de pièces précieuses (1 point par pierre) à la fin de la partie qui dure trois rounds. Chaque joueur reçoit un set de sept cartes Héros (numérotées de 1 à 7). On retourne une carte Monstre qui possède une valeur de combat (entre 4 et 13) et rapporte à un ou plusieurs joueurs des récompenses. Simultanément, on choisit une carte Héros. Si la somme des cartes Héros dépasse la valeur de combat du monstre, les joueurs gagnent la récompense, de la façon suivante, la plus faible carte posée remporte la mise. Par contre, si c'est le contraire, les propriétaires des cartes de moindre valeur perdent toutes leurs pierres précieuses d'une couleur. Il y a douze monstres à combattre (on récupère toutes ses cartes tous les quatre combats). Le joueur avec le plus de pierres précieuses gagnent la partie.

Petite boîte, petit jeu.

Kooba utilise une mécanique simple, le total des cartes posées par les joueurs doit dépasser la force de combat du monstre. Sous cet aspect accessible se cache un jeu non dénué de subtilité. En effet, toutes les cartes de valeur identique s'annulent ce qui provoque de sacrés imprévus dans le déroulement de la partie. Même en posant une carte suffisamment forte, un monstre peut ne pas être vaincu et un joueur se retrouve à perdre plusieurs pierres précieuses. Kooba s'avère difficile à contrôler, le hasard s'accordant un rôle important. On commence à maîtriser uniquement sur le quatrième et dernier tour d'une manche ce qui apparaît dommageable pour l'intérêt global. Toutefois, avec ses parties dynamiques, Kooba ne manque d'atours séduisants et convient dans une sphère familiale ou entre amis non amateurs de gros jeux. Un donjon sympathique à piller !

60

Kooba est un petit jeu de cartes très accessible dont les règles s'apprennent en quelques minutes. On se lance sans déplaisir au pillage de ce donjon. On regrette un hasard important et finalement des choix modestes. Cependant, l'essentiel est présent, des parties courtes, dynamiques et familiales. Chasse, cartes et trésors !

Critique de publiée le 13 août 2016.

Que faut-il en retenir ?

  • Illustrations sympathiques.
  • Petit jeu familial.
  •  

Que faut-il oublier ?

  • Chatique.
  • Assez classique.

Acheter Donjons & Bastons en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Donjons & Bastons sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !