75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Akrotiri
Akrotiri >

Critique du Jeu de société : Akrotiri

Avis critique rédigé par Amaury L. le jeudi 5 février 2015 à 1459

La Grèce antique et abstraite

Les Dieux comptent sur vous. Retrouvez les temples minoens enfouis et oubliés, redonnez leur le prestige d'antan. Parcourez la mer Égée, achetez les anciennes cartes maritimes, financez vos expéditions et réussissez à atteindre vos objectifs, exhumez les temples antiques avant qu'ils ne s'effacent de la mémoire des hommes.

Un temple bien honoré.

La boîte de Akrotiri qui intègre la collection « Jeu pour 2 » de l'éditeur Filosofia ne laisse pas de place au « vide ». On découvre un petit plateau de jeu représentant Théra (plus connu sous le nom de Santorin de nos jours), 36 tuiles Terre avec des morceaux d'îles et des lignes blanches, une cinquantaine de cartes (Plan et Objectif), des cubes Ressource (32), des Drachmes en carton, douze Temples et deux Bateaux. Malgré quelques éléments fragiles (les plateaux Marché et Joueur), l'ensemble donne satisfaction même si la qualité n'est pas toujours optimale.

Des règles complexes.

Le but du jeu est d'obtenir un maximum de points en découvrant des temples, en réalisant les conditions de ses cartes Objectif et en cumulant des drachmes.

Mise en place.

A son tour, le joueur actif place une tuile Terre sur la sphère de jeu (on ajoute deux ressources sur la tuile Terre juste posée) et réalise des actions (entre trois et six). Le nombre d'actions est déterminé en début de tour et dépend des temples précédemment découverts (plus on découvre de temples, plus les actions augmentent). Les actions permettent de se déplacer le long d'une route commerciale (ligne blanche sur les tuiles Terre), d'un port d'une île à un autre port de la même île, de charger un bateau jusqu'à trois ressources (selon les emplacements libres sur le bateau et les ressources présentes sur l'île accostée), de découvrir un temple (grâce aux cartes Plan), d'acheter des cartes Plan sur l'île de Théra (plateau de départ) en choisissant leur difficulté et leur valeur (1, 3 ou 7 points) ou de consulter l'oracle (choix partiel de la prochaine tuile Terre).

La partie se termine lorsqu'un joueur découvre son sixième temple. On termine le tour en cours et on calcule les points, le plus fort total l'emporte.

Les cartes Plan.

La Grèce antique, ça donne chaud.

Akotiri est un jeu où les neurones carburent à grand régime. Tout se calcule, se soupèse afin de chercher l'optimisation dans chacune des ses actions. Akrotiri, sous des abords séduisants, renferment une exigence soutenue, une concentration étalée sur une soixantaine de minutes. Il ne s'agit aucunement d'un jeu léger et facilement domesticable. Il s'appréhende avec l'accumulation des parties, surtout la visualisation des cartes Plan loin d'être évidente et compréhensible lors des premiers essais.

Les cartes Objectif.

On découvre un jeu riche porté par un matériel conséquent mais exempt de tout humour, de toute convivialité, l'ensemble demeure froid et cela demeure un paramètre à prendre en considération. Akrotiri est un jeu « intellectuel », calculatoire avec une tension constante. La modularité du plateau autorise un renouvellement sur la durée mais surtout octroie un élargissement des options envisagées. Cela procure un équilibre idoine entre les actions qui augmentent suite à la découverte de nouveaux temples et les choix cornéliens qui s'amplifient au regard des possibilités inédites s'offrant progressivement. De plus, on veille à ne pas « aider » l'adversaire de façon plus avantageuse pour lui que pour soi. Akrotiri s'adresse principalement à des joueurs exigeants, aimant l'optimisation, la recherche de la meilleure solution, un temps calcul de ses actions qui s’accroît plus on avance dans la partie. Riche mais froid.

Petit encart historique sur Akrotiri.

Une fresque authentique retrouvée sur le site de Akrotiri.

Akrotiri est un site archéologique qui se trouve sur l'île principale (Théra) de l'archipel de Santorin constitué de plusieurs îles (Théra, Thirassia, Paléa Kameni et Néa Kaméni). Cette cité minoenne détruite par une éruption volcanique il y a environ 3500 ans est considérée comme « la Pompéi des Cyclades ». Le site est entièrement protégé par un toit et se trouve au sud de l'île de Théra. Il vous en coûtera quelques euros pour visiter ce site magnifique même si le manque d'horizon lui confère un charme plus modéré que celui de l'ancienne Théra. Très préservé, il donne un instantané saisissant de l'architecture minoenne. A visiter absolument si vous séjournez sur Santorin.

Le site de Akotiri (Santorin - septembre 2014)

La conclusion de

Akrotiri s'adresse à un public qui apprécie les jeux calculatoires dans lesquels une réflexion froide se dégage de chacune de ses actions. Certes, Akrotiri possède une richesse et un renouvellement (plateau modulable) intéressants mais il faut apprécier cette ambiance studieuse qui entoure les parties. On ne s'amuse pas, on réfléchit. Donc, si on aime s'amuser en cogitant, Akrotiri demeure un excellent passe-temps, sinon, passez votre chemin. Des Dieux très calculateurs...

Que faut-il en retenir ?

  • Les illustrations de Chris Quilliams.
  • Les mécanismes.
  • La richesse du jeu.
  • Jeu exigeant.

Que faut-il oublier ?

  • Froid et calculatoire.

Acheter Akrotiri en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Akrotiri sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+