75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Steam Torpedo : Booster R&D
Steam Torpedo > Steam Torpedo : Booster R&D >

Critique du Jeu de société : Steam Torpedo : Booster R&D

Avis critique rédigé par Vincent L. le dimanche 22 janvier 2012 à 1416

Une extension indispensable au jeu de base...

Sorti en novembre dernier, Steam Torpedo s'était avéré être une excellente surprise, se posant comme un jeu à deux possédant une excellente dimension stratégique, apte à réjouir les fans de combats tactiques. Pourtant, la boite de base souffrait d'un défaut majeur qui tendait à conférer au jeu un véritable soucis de rejouabilité. Ainsi, les combats devenaient vite invariants, et la monotonie qui s'installait n'incitait pas forcément à ressortir le jeu passé la première petite dizaine de parties. Avec la sortie de ce premier booster, l'édtiteur Serious Poulp permet à Steam Torpedo de se renouveller et de prendre une plus grande envergure, certes prévue dès le jeu de base, mais jusqu'ici inaccessible aux joueurs.

Ainsi, si la possiblité de customiser son sous-marin était d'ores et déjà annoncée, la boite ne base ne contenait pas suffisamment de tuiles pour pouvoir en profiter, rendant cet aspect - pourtant le plus intéressant - impossible à réaliser avec la seule acquisition du jeu. R&D ajoute donc dix nouvelles tuiles supplémentaires, permettant ce faisant de faire passer Steam Torpedo dans sa dimension de méta-game. Désormais, la phase de conception des sous-marins, en amont de l'affrontement, devient une étape aussi importante et aussi stratégique que le combat en tant que tel. Concrètement, l'ajout d'un booster est donc une composante obligatoire sans laquelle le jeu ne possède qu'un intérêt très limité.

Les dix tuiles proposées dans R&D ne sont pas liées entre elle par une quelconque thématique ; quatre type de compartiments vont donc cohabiter dans ce booster : trois standards, trois motorisés, deux blindés et deux expérimentaux. Ce manque de cohérence pourrait s'apparenter à un défaut, mais s'avère au contraire être une force, et ce dans la mesure où la variété des tuiles proposées permet de créer de nombreux types sous-marins en fonction des affinités et du style de jeu des joueurs (très rapides, fortement armés, etc.). Etant donné que ce booster est censé servir à pour les deux adversaires, cela permet de composer son bâtiment avec une multitude de possiblités d'approche.

 

 

Les sous-marins pouvant devenir fondamentalement différents, les combats vont désormais devenir plus variés, plus stratégique. De plus, R&D commence également à introduire dans Steam Torpedo le concept de combo. Ainsi, en plus de choisir les différents compartiments pour ce qu'ils font directement, les effets produits par la combinaisons de certaines capacités pourront devenir un facteur de choix déterminant. Pour l'instant, cet aspect reste encore embryonaire (d'autant qu'il n'y a pas encore suffisamment de tuiles pour satisfaire les deux adversaires s'ils souhaitent jouer ainsi). L'aspect didactique de Steam Torpedo s'avère donc au final être plutôt effiace, en ce qu'il introduit les divers strates et autres subtilités du jeu petit à petit.

En fait, le seul soucis de R&D est de ne fournir aucune règle additionnelle permettant d'aller plus en avant dans tous ces aspects, et ainsi de laisser les joueurs se débrouiller pour résoudre certains points encore obscurs des règles. La construction du sous-marin, par exemple, reste encore floue quant à l'ordre et les modalités dans lesquels sont choisies les tuiles : qui construit son sous-marin en premier ? comment doit-on tirer les tuiles ? Il en va de même par rapport à certaines capacités pas prévues par le jeu de base (des compartiments qui visent l'oxygène font leur apparition dans R&D). Même si le site officiel du jeu propose ces éclaircissements, il est dommage de ne pas les trouver directement dans la boite du booster.

Au niveau du matériel, on peut trouver cher de payer dix euros pour seulement dix tuiles supplémentaires. Cependant, même si le prix peut être jugé élevé au regard du matériel, il s'avère malgré tout accessible et permet de mettre ces boosters à portée de toutes les bourses. Un problème s'esquisse cependant : celui de la place. Ces dix tuiles sous blister ne proposant pas de boite de rangement, cette première extension remplit déjà la boite de base à son maximum ; on peut donc se demander où les prochains boosters pourront être rangés (il serait dommage de se débarraser des compartiments thermoformés, bien pratiques pour le transport du jeu), mais ceci est un soucis que nous ne rencontreront que lors de la sortie de la deuxième extension.

La conclusion de

Premier booster à sortir pour Steam Torpedo, R&D corrige le principal défaut du jeu de base, à savoir le fait que les parties s'avéraient très vite invariantes. En introduisant dix nouvelles tuiles, et en permettant aux joueurs de construire et de customiser leurs sous-marins, ce booster permet de mettre en place de nouvelles stratégies et commence à introduire le concept de combo au coeur du jeu. R&D permet donc à Steam Torpedo de prendre toute son envergure, et s'impose donc comme un ajout tout simplement indispensable à la boite de base.

Que faut-il en retenir ?

  • Corrige le principal défaut du jeu de base,
  • Offre de nouvelles possiblités stratégiques,
  • La variété des tuiles proposées,
  • Les combos deviennent une composante du jeu.

Que faut-il oublier ?

  • Aucun descriptif fourni avec les tuiles,
  • Sans que ce soit bloquant, un peu cher vis à vis du matériel.

Acheter Steam Torpedo : Booster R&D en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Steam Torpedo : Booster R&D sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Steam Torpedo

En savoir plus sur l'oeuvre Steam Torpedo