75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Steam Torpedo
Steam Torpedo >

Critique du Jeu de société : Steam Torpedo

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 29 novembre 2011 à 1202

Il va faire un Yvan le fou...

Premier jeu de l'éditeur français Serious Poulp, Steam Torpedo est un jeu de combat sous-marin se déroulant dans un univers uchronique basé sur la Première Guerre Mondiale. En 1924, l'utilisation abusive d'un gaz mortel a transformé de nombreuses parties du globe terrestre en No Man's Land inhabitables ; de fait, le contrôle des mers est devenu un enjeu majeur pour toutes les nations, qui s'affrontent désormais par sous-marins interposés. Ce sont ces affrontements que Steam Torpedo vous propose de simuler. Aux commandes d'un submersible dernier cri, vous vous confronterez à un adversaire prêt à tout pour vous envoyer par le fond, utilisant pour cela les atouts du bâtiment mis à votre disposition. Bien entendu, aucun des deux opposants n'aura à sa disposition de submersible parfait, il leur faudra donc tenter de palier à ses désavantages en exploitant au mieux ses points forts.

Avec son univers steampunk et sa thématique ne manquant pas de rappeler quelques long-métrages (notamment Das Boot ou A la poursuite d'Octobre Rouge pour ne citer que les plus cultes), Steam Torpedo ressemble, sur le papier, à un jeu dans la veine de Mémoire 44. L'univers mis en place, sans être particulièrement complexe, s'avère ainsi loin d'être accessoire, se retrouvant dans les mécaniques du jeu et dans la conceptions des tuiles qui lui servent de support. Il est ainsi agréable de rapidement s'apercevoir que ce background est loin d'être anecdotique, et donne ce faisant à Steam Torpedo une véritable personnalité. Pourtant, contrairement à un Mémoire 44, Steam Torpedo n'est pas un gros jeu de plateau, bien au contraire. Il s'agit en effet d'un "petit" jeu jouable sur un laps de temps très court ; enfin, "petit" par la taille, "petit" par le prix, mais absolument pas "petit" par ses possibilités ludiques.

Steam Torpedo se présente comme un "jeu de tuiles". Autour d'une tuile centrale qui symbolisera la salle de contrôle, les joueurs construiront leur sous-marin en sélectionnant neuf compartiments. La phase de préparation, en amont de la partie proprement dite, s'avère déjà très intéressante en ce qu'il faut à chaque joueur concevoir un bâtiment en choisissant entre quatre facteurs : vitesse, blindage, puissance de feu et armes spéciales. Les possibilités et les combinaisons - encore limitées avec le simple Kit d'Immersion - prendront à l'avenir énormément d'envergure avec l'acquisition des futurs boosters qui proposeront de nouvelles tuiles et de nouveaux membres d'équipages. Quelques part, la forme commerciale n'est pas sans évoquer l'excellent jeu de carte Les Colons de Catane, qui permettait de renouveller le plaisir du jeu de base via énormément d'extensions thématiques à acheter par la suite.

Avec le simple Kit d'Immersion, Steam Torpedo propose deux sous-marins pré-conçus, chacun possédant ses caractéristiques propres. Le jeu se veut en effet être asymétrique, les bâtiments n'ayant pas de caractéristiques équivalentes chez les deux joueurs. L'un va plus vite, l'autre est plus blindé, chacun dispose d'armes spéciales aux capacités uniques. La disposition des tuiles étant faite de manière aléatoire (le seul élément de hasard dans le jeu), il conviendra donc d'exploiter au mieux la configuration de son sous-marin tout en faisant bien attention à celle de son adversaire, et de placer son équipage au bon moment au bon endroit. Le jeu dispose donc d'un potentiel tactique et stratégique assez élevé qui promet des affrontements très intéressants pour qui acccepte de se triturer les méninges. Cerise sur le gâteau, le jeu ne devient pas routiner et parvient à se bonifier avec les parties et l'expérience des joueurs !

La force de Steam Torpedo est d'avoir appuyé ces deux aspects - customisation et stratégie - sur des règles favorisant des parties fluides et rythmées. De prime abord, le jeu semble assez indigeste (27 pages de règles tout de même !), et risque même de rebuter les joueurs peu habitués aux mécaniques nombreuses ; cependant, force est de constater de ces règles sont rapidement assimilées et, passé la première partie de découverte, tournent rond. Les tours sont rapides, la résolution des actions et simples, et, pour peu que les deux adversaires jouent rapidement, les différentes phases s'enchainent sans temps mort. Des quarante-cinq minutes annoncées sur la boite du jeu, les parties se réduisent petit à petit pour s'approcher de la petite demi-heure. Finalement, Ludovic Roudy et Bruno Sautter ont réussit à parfaitement marier l'aspect stratégie (au coeur du jeu) et les contraintes liées aux format de vente (parties rapides).

Bien que les concepteurs s'en défendent, Steam Torpedo a tout de même un arrière goût de jeu à collectionner ; c'est d'ailleurs sur cet aspect que l'on va trouver le principal défaut du jeu. En effet, le simple Kit d'Immersion trouve ses limites très rapidement, les joueurs faisant vite le tour des possibilités de chaque sous-marin. Ce jeu de base ne comprenant que vingt tuiles (deux sous-marins complets uniquement, rien de plus), on ne peut malheureusement pas personnaliser son submersible. En conséquence, cela implique un investissement financier plus conséquent que prévu ; Steam Torpedo s'avère donc être un "faux" jeu à 26€, car tel quel, le Kit d'Immersion s'apparente réellement à un starter incomplet, et l'achat d'au moins un booster est nécessaire pour profiter au maximum de la richesse des mécaniques (notamment l'aspect customisation), et donc renouveller le plaisir de jeu.

La conclusion de

Conçu pour deux joueurs, Steam Torpedo est un petit jeu stratégique réussi. A travers cette simulation de combat de sous-marin, il propose un affrontement asymétrique où chaque joueur devra exploiter les forces et faiblesses de son bâtiment au gré de parties rapides et rythmées. Si le grand public restera probablement hermétique à ce jeu - pour cause de règles abondantes - les gamers trouveront sans aucun problème leur intérêt dans les nombreuses possibilités tactiques offertes. Du très bon, donc, et ce en dépit d'un bémol : le fait que l'intérêt du kit d'immersion s'avère vite limité tant l'on fait rapidement le tour des possibilités offertes par les tuiles de base ; ainsi, si le jeu s'avère riche et bourré de possibilités, il demandera tout de même aux joueurs de rapidement investir dans les futurs booster pour pouvoir enfin customiser leurs sous-marin.

Que faut-il en retenir ?

  • Parties fluides et rythmées
  • Dimension stratégique importante,
  • Devient plus intéressant avec l'expérience,
  • L'importance de la customisation,
  • Visuel correctement travaillé,
  • Univers bien mis en avant.

Que faut-il oublier ?

  • Quelque peu difficile d'accès pour le grand public,
  • Très limité avec le simple kit d'immersion...
  • ...demande donc un investissement financier.

Acheter Steam Torpedo en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Steam Torpedo sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Steam Torpedo

En savoir plus sur l'oeuvre Steam Torpedo