75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
You're Next >

Critique du Film : You're Next

Avis critique rédigé par Vincent L. le lundi 22 juillet 2013 à 16:47

Une excellente surprise...

ATTENTION, CE QUI SUIT CONTIENT QUELQUES SPOILERS

Autrefois produits en quantités marginales, les Home Invasions sont actuellement de plus en plus nombreux dans le cinéma d'horreur, et s'avèrent de mieux en mieux accueillis par un public en quête de sensations fortes (comme tend à le démontrer l'énorme succès d'American Nightmare au box-office US cette année). Partant d’un principe globalement immuable, ils appuient leurs mécaniques dramatiques sur une idée aussi simple que terriblement efficace : la transformation d'un foyer privé et sécurisant en un endroit mortel pour ses occupants. Si ce postulat est la plupart du temps au cœur de l’histoire (Ils, KidnappésFunny Games), il peut parfois n’être qu’un simple rouage permettant de faire évoluer le récit vers autre chose (Citadel, Les chiens de paille, Haute Tension).

Contrairement à ce que peut laisser penser son pitch, You’re next appartient à cette seconde catégorie. En effet, si tous les codes du genre sont bien présents dans le film, celui ci s’en éloigne rapidement pour, au final, se diriger doucement mais surement vers le slasher plus traditionnel. Ainsi, alors que l'on pensait assister à un simple Home Invasion de plus, le long-métrage surprend en partant dans une direction inattendue. Avec la pléthore de films sortant en ce moment, il fallait bien s'attendre à ce que des petits malins s'amusent à détourner les conventions du genre. Le principe n'est certes clairement pas novateur (à un moment où à un autre, tous les genres finissent pas y passer), mais comme You're Next est l'un des tous premiers à nous le proposer, il parvient à tirer son épingle du jeu avec brio.

En effet, la principale bonne idée du film est de jouer avec les codes cinématographiques, ainsi que l'expérience et la perception des spectateurs, afin de surprendre et proposer quelque chose d’un tant soit peu original. En cela, You're Next se veut plus ludique que réaliste, comme en témoigne cette scène d'ouverture hyper-convenue qui n’a d’intérêt  et de logique que dans ce qu’elle sous-entend aux spectateurs : « Mesdames, Messieurs, installez-vous confortablement, vous êtes devant un nouveau Home Invasion... ». Sauf que passé la première demi-heure, alors que le film est sur des rails que l'on pensait immuables, il prend un virage à quatre-vingt dix degrés (environ) et brouille la grille de lecture de son public. Tout au long du film, le scénario de Simon Barrett va emmener le spectateur dans un petit jeu de massacre réservant un certain nombre de surprises.

Certes, ce parti-pris implique de ne pas trop être regardant sur les invraisemblances et autres incohérences scénaristiques (vraiment très nombreuses), mais cela s'avère malgré tout efficace, You’re Next se transformant en une attraction aussi macabre que réussie. La chose passe d'autant mieux que l’autre grande force du film est de ne jamais trop se prendre au sérieux. L'humour est impeccablement dosé, entre un second degré qui désamorce astucieusement l’artificialité du scénario (grâce à de bons dialogues) et un véritable sérieux qui permet de garder intactes toutes les mécaniques de suspens et de tension dramatique. Ce faisant, You're Next réussit à ne jamais se transformer en une grosse farce potache ou en un Scream-like de plus, s'imposant un véritable film d'horreur dotés d'enjeux réels, qui ne montre ses premières faiblesses que dans un final tirant un peu trop sur la corde.

Cette tension est également bien maintenue par le fait qu'une fois n’est pas coutume, les personnages sont tous plutôt bien écrits. Le repas de famille qui sert d’introduction au film permet ainsi de poser leurs caractères respectifs et les relations d'amitié ou d'antagonisme qui les lient les uns aux autres. Cela leur permet notamment de s'attirer l'empathie des spectateurs, qui vont s'attacher à certains d'entre eux aussi surement qu'ils seront amenés à en détester d'autres. Cet aspect est d'autant plus efficace que les différents protagonistes sont interprétés par un groupe d’acteurs très solides, dont la capacité à passer en un clin d'oeil du décalage à la terreur permet de bien concrétiser à l'écran toutes les ambitions du film (mention spéciale à Sharni Vinson, absolument géniale de bout en bout).

Mais tout ceci aurait finalement pu être très accessoire si, derrière la caméra, Adam Wingard n'avait pas assuré au niveau de la réalisation. Si le metteur en scène ne révolutionne pas le genre, il traite son histoire avec suffisamment de sérieux pour ne jamais s'éloigner de son sujet de base. Malgré ses atours de petit malin, You're Next reste donc un vrai film d'horreur de bout en bout. En ne cherchant pas à plaire au plus grand nombre, il livre un long-métrage jamais consensuel : tous les personnages sont malmenés, les morts sont nombreuses et souvent graphiques (parfois originales même), les agresseurs ont de la gueule (les masques d'animaux, c'est aussi vieux que le genre, mais ça reste toujours aussi flippant) et certaines séquences sont franchement halletantes (la première attaque notamment, qui met directement dans l'ambiance).

70

Si You're Next ne révolutionne pas le genre du Home Invasion, il réussit astucieusement à en détourner les codes pour surprendre le spectateur. Le parti-pris est d'autant plus appréciable qu'en traitant le sujet avec sérieux, respect et honnêteté, Adam Wingard et Simon Barrett ne tournent pas le genre en dérision et ne tombent jamais dans le travers de la farce potache façon Scream-like. Il en résulte un long-métrage se situant à mi-chemin entre la comédie macabre et le film d'horreur très sérieux, jouant autant sur les décalages humoristiques que sur le suspens inhérent à la situation proposée. Une excellente surprise !

Critique de publiée le 22 juillet 2013.

Que faut-il en retenir ?

  • Un film qui sait surprendre,
  • L'humour correctement dosé,
  • Un suspens bien maintenu,
  • Des meurtres réussis,
  • Des comédiens qui assurent.

Que faut-il oublier ?

  • Beaucoup d'incohérences,
  • Un final un peu trop long,
  • Un procédé malgré tout classique.

Acheter You're Next en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de You're Next sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !