75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Les Damnés du Reich >

Critique de la Bande Dessinée : Les Damnés du Reich

Avis critique rédigé par Nicolas L. le dimanche 21 juillet 2013 à 23:50

Au cœur de l’horreur nazi


1946, la guerre n’en finit plus. Alors que l’as allemand Walter Murnau est contraint de servir les intérêts SS en qualité de pilote d’essai de wunderwaffen et subir les tests des scientifiques de l’Anhenerbe, Bergier, un physicien juif, joue sa vie en infiltrant le camp du Nouvel Auschwitz. Transformé en véritable radio humaine, il va délivrer aux alliés une incroyable vérité. Dans leur course à la purification, les nazis semblent avoir dépassé les limites de l’horreur…

Quelques mois seulement après un excellent deuxième tome, Richard D. Nolane et Milorad Vicanović-Maza nous proposent un nouvel épisode de Wunderwaffen. On y retrouve bien sûr le personnage central de l’œuvre, l’obersturmbannführer Murnau , à travers la démonstration de ses exploits aériens et ses « entretiens » avec les collaborateurs d’Himmler. On est cependant heureux de constater que le scénariste persiste dans une démarche entamée dans le tome 2, à savoir le développement d’une intrigue à plusieurs trames. Celle narrant l’histoire de Bergier est particulièrement intéressante. Nolane nous y rappelle les horreurs des camps de concentration et propose une réponse à la question : « jusqu’où les nazis auraient-ils été capables d’aller pour accomplir leur croisade ? ». Nolane fait donc de Wunderwaffen une histoire de fiction, certes, mais reposant sur des fondations historiques solides (Nolane s’est bien documenté sur la période, c’est une évidence) et présentant des incontestables aspects pédagogiques et critiques. Il s’amuse même à imaginer une rencontre extrêmement réaliste dans la base polaire de Thulé (clin d’œil, bien sur, à la société occulte allemande du même nom qui joua un grand rôle dans la création du IIIème Reich) entre Churchill, Truman et De Gaulle. En fin d’album, les huit planches, exclusivement textuelles, retranscrivant une émission de radio fictive entre un journaliste et un spécialiste du régime nazi est la consécration d’une excellente idée et appuie l’impression de réalisme.

Un peu moins de dogfights dans cet album, le point fort de Maza. Le dessinateur ne s’en tire cependant pas trop mal en illustrant cette troisième partie qui se déroule plus souvent dans des bureaux et des laboratoires que précédemment. Là, son coup de crayon se révèle moins efficace, sans que l’on puisse toutefois lui reprocher un manque d’application. Finalement, l’ensemble ne pèche que par un manque de personnalité dans la représentation des visages (même constat, donc, que pour les deux précédents opus). Par contre, dés que le scénario lui permet de se consacrer à la représentation des combats aériens, son style réaliste, extrêmement précis, prend toute sa mesure, pour un résultat remarquable de beauté et de dynamisme.

 

 



 

85

Dans ce troisième tome, Nolane et Maza continuent de nous enchanter avec de superbes dogfights mais nous ils nous exposent aussi une projection crédible et paroxysmique de l’horreur nazi. Wunderwaffen, bien loin d’être la simple bande dessinée d’aventure SF entrevue à la lecture du premier tome, est finalement un petit bijou d’uchronie spéculative, accessible et divertissante.

Critique de publiée le 21 juillet 2013.

Que faut-il en retenir ?

  • Une intrigue captivante
  • De l’uchronie spéculative pas prise de tête
  • Un regard fort sur le régime nazi
  • De superbes combats aériens

Que faut-il oublier ?

  • Des dessins parfois assez communs

Acheter Les Damnés du Reich en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Damnés du Reich sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !