75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Professeur Layton et la Boite de Pandore
Professeur Layton et la Boite de Pandore >

Critique du Jeu Vidéo : Professeur Layton et la Boite de Pandore

Avis critique rédigé par Vincent L. le mercredi 6 janvier 2010 à 1943

Retour au pays des énigmes...

Après le succès du premier opus dans nos contrées, le Professeur Layton revient une nouvelle fois sur la portable de Nintendo pour résoudre le mystère de la Boite de Pandore - qui, soit dit en passant, n'a absolument rien à voir avec le mythe - en compagnie de son jeune assistant. Ce Sherlock Holmes des temps moderne va ici partir à la recherche de son mentor, embarquant à bord d'un train terriblement mystérieux pour y rencontrer des tas de gens vraiment louches qui vont lui poser, sans aucune raison,  devinettes et énigmes en tout genre. Vous l'aurez compris, le scénario alibi de ce second opus est une nouvelle fois totalement anecdotique, l'important étant d'offrir au joueur friand du triturage de méninges suffisamment de problèmes pour l'occuper.

Le professeur Layton s'apparente à un jeu click and play - touch and play pour être plus précis, écran tactile oblige - dans la parfaite lignées des premiers Monkey Island ou, plus récemment, de la saga Phoenix Wright. Environnement fixes, personnages immobiles, lignes de dialogues à répétition, la formule est inchangée depuis plusieurs décennies. Néanmoins, l'intérêt du Professeur Layton ne réside pas dans une fouille approfondie des éléments de décor - sinon pour trouver quelques pièces SOS - mais dans les énigmes données par les quelques figurants qui arpentent les rues. Observation, réflexions, logique, déplacement, mathématiques, réthorique, les catégories sont très variées et couvrent un panel plutôt large.


Ce sont donc cent trente-huit énigmes qui vous seront posées au gré de vos pérégrinations pour retrouver l'ami disparu ; bien entendu, est-il utile de préciser que sur le lot, à peine une vingtaine auront un rapport avec l'histoire principale. En effet, dans le Professeur Layton, le scénario est un alibi à peine dissimulé pour faire croire à un semblant de jeu construit. Et il faut bien avouer qu'à ce niveau, Level-5, le développeur du jeu, a enrobé son jeu à de superbes paquets cadeaux : des cinématiques animées, des dialogues doublés avec de vraies voix, quelques touches d'humour et des environnements hyper-colorés. Le tout ne manque pas de rythme, remplace agréablement la simple liste d'énigmes, et donne ce faisant au jeu un semblant de durée de vie.

Là où le jeu trouve ses limites, c'est plutôt dans la difficulté de ces fameuses énigmes. Non pas que ce Professeur Layton soit trop ardu, loin de là, mais les divers problèmes proposés sont sur ce point tellement fluctuant qu'il est difficile de savoir quel est le public cible recherché. Si la majorité, excessivement faciles, s'adressent assez clairement à des enfants, certaines sont juste trop compliquées pour être résolues en dessous d'un certain palier scolaire, plus précisemment pas avant de maîtriser les équations du premier degré ou le calcul d'aire de figures non conventionnelles. Certes, il ne s'agit que de quelques cas de figure, mais les adultes qui prendront plaisir à les résoudre s'ennuiront assez rapidement devant presque toutes les autres.


D'autant que, bien souvent, la difficulté apparente des énigmes vient simplement du fait que les consignes sont mal fichues, pas assez précise, trop floues vis à vis des objectifs recherchés. Combien de fois une réponse aura t-elle été erronée parce que la question a été mal comprise ? La redondance du problème n'est en soit important que pour les plus perfectionnistes ; en effet, une mauvaise réponse ne vous bloque pas dans le jeu - il est possible d'abandonner presque n'importe quelle énigme - mais fait simplement baisser les points que vous gagnez en donnant la réponse, et qui permettent, par la suite, de débloquer des bonus.

Ces bonus se composent de nombre de petits "jeux" proposés pour casser la routine et la relative monotonie de ce second épisode. Les photos permettent de jouer au jeu des différences, le thé de tester diverses combinaisons d'ingrédients, la curre d'amégrissement du hamster de tenter de trouver le chemin le plus long possible avec un certain nombre de contraintes. Si l'on y ajoute les bonus achetables à force de résolution d'énigmes, la possibilité d'importer des problèmes de L'Etrange Village ou les énigmes hebsomadaire à télécharger, Le professeur Layton et la boite de Pandore augmente assez considérablement sa durée de vie au delà de la petite douzaine d'heure de jeu nécessaire à résoudre la trame principale.

La conclusion de

Reprenant la formule gagnante de l'Etrange Village, ce second épisode du Professeur Layton propose une nouvelle fois de se triturer les méninges sur les cent trente-huit d'énigmes au gré d'un scénario ouvertement alibi. Le résultat final est plaisant, pour peu, bien sur, que l'on soit friand de ce genre de prise de tête. Reste cependant à savoir quel type de public est la cible d'un tel jeu, quelques énigmes étant beaucoup trop compliquées pour des enfants lorsque la plupart seront trop faciles pour des adultes.

Que faut-il en retenir ?

  • Prise en main rapide et facile,
  • Format idéal pour une utilisation occasionnelle,
  • Propose de nombreux petits "jeux" annexes,
  • Réalisation sympathique,
  • Doublages VF.

Que faut-il oublier ?

  • Enoncés pas toujours très clairs,
  • Trop facile pour les adultes, trop difficile pour les enfants,
  • Somme toute très répétitif.

Acheter Professeur Layton et la Boite de Pandore en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Professeur Layton et la Boite de Pandore sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Professeur Layton

En savoir plus sur l'oeuvre Professeur Layton