75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Sunshine
Sunshine >

Critique du Film : Sunshine

Avis critique rédigé par David Q. le vendredi 16 mars 2007 à 2034

Rayon de soleil mortel

Sunshine est un film de science-fiction dont l’argument a été maintes fois utilisé : l’espèce humaine est menacée, et un petit groupe est chargé de la sauver. Cette fois-ci, c’est le soleil qui pose problème car il est en train de mourir, ce qui rendra impossible la vie sur terre. L’idée est donc de le réactiver à l’aide d’une charge nucléaire de la taille de Manhattan. Cette mission menée par un groupe de 8 personnes est le dernier espoir de l’humanité, car une précédente équipe est portée disparue depuis 7 ans, et tous les fonds de tiroir ont été raclés pour fabriquer cette dernière charge nucléaire. Danny Boyle, le réalisateur – à qui on doit Petits meurtres entre amis, Trainspotting ou 28 jours plus tard - , et Alex Garland le scénariste, nous livrent un film qui s’attache à explorer l’aspect psychologique de la situation : 8 personnages seuls, livrés à eux-mêmes, écrasés par le poids de leur mission, et devant faire face à des catastrophes en série. Certains moments du film rappellent Alien, le 8ème passager, d’autres, plus oniriques, évoquent 2001 : l’odyssée de l’espace.

L'équipe au complet
L'équipe au complet

Visuellement, le film est assez spectaculaire. Le vaisseau est impressionnant, avec son immense bouclier qui fait face au soleil et qui protège le vaisseau proprement dit. Celui-ci répond au doux nom d’Icarus II, est doté d’une voix et répond quand on l’interpelle, ce qui le rapproche du Hal 9000 de 2001 : l’odyssée de l’espace (le côté zen en moins). On imagine la difficulté d’amener le spectateur à imaginer ce que pourrait être la proximité du soleil. L’immensité, la puissance formidable de l’étoile (même mourante) sont suggérés par de nombreuses idées : du spectacle du passage de Mercure sur fond de soleil à la salle d’observation avec une luminosité à 3 % et pourtant aveuglante ! Les rayons du soleil (voir le titre) sont presque un personnage du film. Les autres personnages sont d’ailleurs moins développés. Il y a le capitaine, l’ingénieur, le psychiatre. Il y a aussi la biologiste (jouée par Michelle Yeoh), dévastée par la perte du jardin, envahi de plantes qui généraient de l’oxygène. On retiendra pourtant surtout le rôle du physicien (joué par Cillian Murphy), le seul à pouvoir mener la mission à bien puisque c’est lui qui peut manœuvrer la charge.
Capa, le physicien, enfermé dans un sas
Capa, le physicien, enfermé dans un sas

Ces personnages doivent aller au bout d’eux-mêmes au fur et à mesure que le film avance, et l’atmosphère sur le vaisseau se fait de plus en plus oppressante. Dès le début, il est question d’envoyer vers la terre des messages qui seront peut-être les derniers car les communications cessent d’être possibles à l’approche du soleil. Plus tard, quand il devient nécessaire de sacrifier quelqu’un par manque d’oxygène, la tension est – on l’imagine- particulièrement forte. Le fait que ces personnages ne soient pas particulièrement fouillés contribue sans doute à une certaine froideur. Disons que l’émotion n’est pas vraiment palpable…

La conclusion de

Un film de science-fiction tendu, psychologique et angoissant, reposant sur le thème classique de la survie de l’humanité entre les mains d’un petit groupe. Danny Boyle nous montre, de façon spectaculaire, que l’étoile dont nous dépendons peut aussi nous être fatale, donc profitez bien des rayons du soleil…

Que faut-il en retenir ?

  • L’aspect psychologique du film
  • Un soleil spectaculaire

Que faut-il oublier ?

  • Les personnages pas très fouillés

Acheter Sunshine en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sunshine sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Sunshine

  • Voir la critique de Sunshine : 8 humains face à la volonté des dieux
    73

    Sunshine - Critique du film par Nicolas L.

    8 humains face à la volonté des dieux : Sunshine est un film de science-fiction résultant de plusieurs influences cinéphiliques, ce qui démontre déjà la pertinence de la …

En savoir plus sur l'oeuvre Sunshine