75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Lost Planet >

Critique du Jeu Vidéo : Lost Planet

Avis critique rédigé par David Q. le vendredi 26 janvier 2007 à 14:43

Entre le jour d'après et Starship Troopers

Lost Planet c'est un peu le Starship Troopers de cet hiver sur 360. La race humaine a trouvé une planète habitable mais extrêmement froide et, de surcroit, déjà envahit par une race extraterrestre belliqueuse, les Akryds. Il n'a suffit que d'une seconde à notre gouvernement pour décider d'envahir la planète en éradiquant ces insectes géants et ces créatures hideuses, surtout après la découverte d'une nouvelle source d'énergie : la thermo-énergie.


Un Akryd...


...et ses autres amis Akryds

Tout ça c'est bien beau mais c'est surtout un scénario prétexte à la castagne et je peux vous dire que ce n'est pas à coup de boules de neiges que s'affrontent ces deux races. Vous êtes Yuri, un pilote de méca recueilli alors que vous alliez mourir de froid - comme Luke dans l'Empire contre-attaque - et vous n'avez pas dit votre dernier mot pour vous venger de "Green Eye" l'immense chef des Akryds. Après dix minutes d’introduction interactive où vous échappez au terrible souffle de "Green Eye", vous allez sortir l'artillerie lourde. Lost Planet vous propose des mitrailleuses, lance-roquettes, fusils en tout genres, grenades, mais aussi des véhicules, enfin plutôt des méca à la japonaise, ces espèces de grosses armures parfois transformables que, bien sur, vous savez piloter. Une fois dans ces engins il suffit de ramasser des armes pour en avoir une dans chaque main et commencer la grosse destruction. Chaque Akryd tué libère une capsule de thermo-énergie qui vous sera bien utile tout au long de votre périple car votre barre de vie n’est pas le seul point à surveiller, il faut surtout veiller à toujours avoir de la thermo-énergie de réserve qui pourra être transférée à votre barre de vie pour vous permettre de survivre. Comme de plus le monde froid et hostile vous pompe continuellement votre énergie (pour vous réchauffer) et que les engins mécaniques s’alimentent grâce à cette même énergie, il va falloir économiser et en récupérer le plus possible, en tuant des Akryds donc. Car Lost Planet c'est ça, un jeu bourrin ou l'on tire sur tout ce qui bouge (et sur les barils explosifs) sans se prendre la tête. En plus on sait que les ennemis sont méchants, pas beaux, et qu'ils n'aiment pas la cuisine japonaise alors pas de pitié pour les Akryds.

Un beau méca flambant neuf


C'est le début de la fête

Vous allez me dire que ça ressemble à du déjà vu et que l'intérêt semble bien limité, et en effet dans un sens vous aurez raison. Le scénario n'est pas extraordinaire et le jeu n'est pas blindé d'options. Mais nous sommes sur une console next-gen, la 360, et face à un éditeur qui s'y connait en jeu d'action, Capcom, et ça nous donne un cocktail détonnant. Les décors sont jolis - un cran en dessous d'un Gears of War - et les effets graphiques très réussis. Les explosions ressortent bien dans cette ambiance froide et neigeuse, l'impression d'être au cœur de la tempête est renforcée par des bruitages qui font froid dans le dos. De nombreuses séquences de jeu sont tout simplement fabuleuses, du ver géant – à la Dune – qui vous crache des insectes volants à la tronche à l’immonde créature volante qui vous largue des morceaux de rochers en fusion, les mises en scène sont bien choisies et grâce aux capacités de la 360 vont faire accélérer votre rythme cardiaque.

Oups, j'ai comme un mauvais pressentiment


C'est pas la petite bête qui va manger la grosse

Chaque séquence est symbolisée par une balise (point de sauvegarde) à activer ce qui évite de tout avoir à refaire si vous vous êtes laissé surprendre par tout ça. Heureusement, les nombreuses armes dont vous disposez sont assez précises pour se la jouer John Woo sur les pentes enneigées, surtout qu'une assistance au tir est activée par défaut dans le jeu (je me disais aussi que j'étais vraiment bon avec la manette...). Votre personnage est bien maniable - pour quelqu'un qui court dans la neige -, cette maniabilité sera bien utile pour vous en sortir, surtout auprès des boss. Car s'il est un reproche qu'on peut faire au jeu c'est bien la différence de difficulté entre le niveau et les boss. Du coup, j'ai plutôt eu l'impression que le niveau précédant le boss étant un prétexte pour accumuler de la thermo-énergie afin de résister suffisamment au boss pour lui faire la peau.

Un des mécas peut se transformer en scooter des neiges


Attention car ces poulpes géants explosent comme des ballons de baudruche

Le jeu n'est pas mauvais, on prend pas mal de plaisir à y jouer et l'ajout de cibles secrètes à dégommer dans tous les niveaux de difficulté permet d'augmenter artificiellement sa durée de vie un peu faible en solo (environ 10 heures). Le mode multi joueur comblera ce manque en proposant des parties de capture du drapeau sur les cartes du jeu. Le jeu par équipes amène un peu de stratégie là où les parties classiques sont plus bourrins car on a vite fait de prendre un méca pour faire table rase. Si Lost Planet arrive légèrement trop tard - après l'excellent Gears of War qui est dans le même créneau - il n'en reste pas moins un bon titre pour la 360 qui mériterait une suite plus aboutie, longue et complexe pour convaincre tout le monde.

Le multi joueur qui vire en combat de robots


Il est où Schwarzy qu'on discute taille d'engin ?

76

Lost Planet est un pur jeu d'action qui suit un scénario prétexte à la destruction des Akryds. N'y cherchez ni évolution du personnage façon RPG ni phases de réflexion, les commandes simples servent à butter de l'insecte extraterrestre avec un certain plaisir jouissif à faire place nette. A jouer sans modération seul ou en multi surtout dans cette période de grand froid.

Critique de publiée le 26 janvier 2007.

Que faut-il en retenir ?

  • Une ambiance à vous glacer le sang
  • Le design des créatures et des mécas

Que faut-il oublier ?

  • Un déséquilibre entre les niveaux et les boss
  • Peu d'options

Acheter Lost Planet en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Lost Planet sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !