75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Mission Basilic
Mission Basilic >

Critique du Roman : Mission Basilic

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mercredi 31 mai 2006 à 1439

Du space op "technique"... mais prenant !

Alors, soyons clair, nous sommes en plein dans l'univers du space op, avec ses vaisseaux spatiaux, ses batailles, ses pirates de l'espace... avec, cependant, une dimension "scientifique" dirons-nous, en plus. Quand on dit space-op, on pense souvent à l'univers de StarWars, où on saute dans son vaisseau spatial aussi facilement qu'on prend le train, et où on colle aux fesses du vaisseau ennemi dans une débauche de rayons laser et de rapidité. A l'opposé, comme dans "2001" par exemple, nous avons la SF où tout est "lent" dans l'espace. Ici, nous sommes entre les deux. Il y a des combats spatiaux, mais l'auteur prend bien le temps de nous expliquer combien les distances sont grandes dans l'espace, et aussi, qu'on ne démarre pas un croiseur spatial comme sa voiture, qu'il faut que les moteurs "chauffent"... En gros, l'Espace retrouve sa dimension d'immensité, les combats peuvent durer des heures, ne serait-ce que le temps que les vaisseaux se rapprochent assez pour pouvoir combattre ! Nous suivons donc le capitaine Honor Harrington, officier du Royaume de Manticore, affectée au vaisseau l'Intrépide. Alors qu'il faut qu'elle se gagne le respect de son équipage, des manoeuvres politiques l'envoient au poste de Basilic, une station spatiale juste à la sortie d'un "noeud", l'un des points d'accès à l'hyperespace, où elle découvrira bientôt que se manigance bien plus que de la contrebande... Donc... Si vous recherchez de l'action à gogo, des descriptions de cités fabuleuses, des escadrons de chasseurs lancés sur la cible ennemie...passez votre chemin et prenez plutot un StarWars, un Weis & Hickman ou un Perry Rhodan. Mais si vous voulez savoir comment fonctionne, ou pourrait fonctionner, un vaisseau spatial, la vie quotidienne à bord, les mécanismes de l'hyperespace, les tensions et les manoeuvres politiques... alors ce roman est fait pour vous. Car, malgré quelques longueurs, il possède des personnages forts, et se laisse lire de façon très agréable. On apprécie notamment beaucoup Honor, et son chat sylvestre, Nimitz, sa relation tendue avec son subordonné McKeon, les autres membres d'équipage... On ne peut pas dire qu'il se passe beaucoup de choses, eut égard à la taille du livre, mais c'est bien amené et cela reste passionnant.

La conclusion de

Voici donc un space op plus "scientifique" que d'autres, avec moins d'action (mais quand il y en a, elle est haletante) mais qui paraitrait presque plus "vraisemblable". On pourra regretter certaines lourdeurs, mais les personnages sont bien définis et passionnants, l'intrigue laisse supposer des rebondissements ultérieurs bien plus vastes... Dans l'esprit, on se rapproche plus du Star Trek que du Star Wars (la téléportation en moins), en tout cas, une chose est sûre... tous ceux qui rêvent d'être capitaine de vaisseau apprécieront... et bon nombre d'autres aussi !

Que faut-il en retenir ?

  • les personnages, surtout Honor, Nimitz et McKeon
  • la vie à bord du vaisseau
  • les explications "réalistes" des technologies spatiales (mais pas trop, qu'on rêve quand même un peu !)

Que faut-il oublier ?

  • quelques lourdeurs, quelques longueurs techniques

Acheter Mission Basilic en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mission Basilic sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Honor Harrington

En savoir plus sur l'oeuvre Honor Harrington