75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'Oeuvre du diable
L'Oeuvre du diable >

Critique du Roman : L'Oeuvre du diable

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 18 juin 2005 à 1828

L’œuvre du Diable – la part de Dieu - la plume de Michel Pagel

Voilà le divin enfant est enfin né. Il vit cacher au Vatican avec sa famille. Mais son antithèse est née aussi et c’est une belle jeune fille, pseudo star de la variété. Lui il s’appel Arthur ; elle s’appelle Eve. Ils ne se connaissent et tout les séparent. Mais ils rêvent l’un de l’autre et ce depuis leur conception. Bientôt pousser l’un vers l’autre, irrésistiblement, ils vont déchaîner une frénésie destructive et sans précédent.
La Comédie Inhumaine, aux similitudes contradictoires à celle de Balzac, se clôture avec démesure et subtilité avec le roman L’ Oeuvre du Diable. Commencée il y a près de six sept ans par Le Diable à Quatre ensuite alimentée par divers romans et diverses nouvelles ; cette longue saga restera sûrement dans les annales de la littérature fantastique. Littérature fantastique qui possède des pointes qui tirent vers le genre thriller ; plus apparentes dans l’Oeuvre du Diable. Cependant le côté ironique de Michel Pagel se fait plus insistant dans ce présent roman. Une ironie doucement menée par Michel Pagel envers notre société actuellement. Plus particulièrement envers la société de consommation où tout devient un produit de marketing ; même les choses qui sont censées rester pures. Au niveau des personnages ils sont tous là. Certains nous quittent ; d’autres viennent remplir les rangs de cette longue saga. Nous avons plaisir à les côtoyer et il nous semble même les connaître depuis toujours. La plume de Michel Pagel reste la même et la confiance que peut lui accorder le lecteur pour son savoir faire est toujours présente.

La conclusion de

Une fin à La Comédie Inhumaine bien menée, sans tâche, impeccable. Seul inconvénient c’est que ce roman clôture définitivement une admirable saga fantastique.

Acheter L'Oeuvre du diable en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Oeuvre du diable sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Comédie Inhumaine

En savoir plus sur l'oeuvre La Comédie Inhumaine