75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Un samedi soir à l’étrange festival de Paris

Publié il y a 6 ans par Lionel B.

La chasse est ouverte

Pour ce deuxième jour à l’étrange festival de Paris, les spectateurs ont du faire leur choix tant le programme des festivités était dense. Si les premiers programmes étaient plus classés dans la catégorie dramatique avec Une étrange affaire et Les larmes de clown (ce dernier faisant partie de la sélection de Alejandro Jodorowsky), elle s’est poursuivit avec du thriller et du film de vampire.


(L'équipe du film Proie> a fait le déplacement à l'étrange festival de Paris)

La soirée débuta donc avec la première mondiale de Proie, film français de Antoine Bloissier qui signe ici son premier long métrage. Il nous présente une famille d’exploitant agricole avec ses problèmes qui se voit obliger de partir à la chasse d’un prédateur qui sévit dans les bois…

Si l’ambiance sonore et une excellente mise en scène parviennent à créer une ambiance oppressante durant cette partie de chasse, l’histoire en elle-même ne brille pas par son originalité. Une fois de plus le cinéma de genre français n’a pu disposait que d’un faible budget et cela se ressent à l’écran pour notre plus grand regret.


La soirée s’est poursuivie en devant effectuer un choix. Certains spectateurs se sont orientés vers du film gore à la japonaise avec Mutant Girls Squad de Noboru Iguchi que Richard B. avait pu découvrir lors du NIFF, tandis que d’autres se sont intéressés à la sélection de Nicolas Winding Refn en découvrant (ou redécouvrant) Thriller, un film suédois de Bo Arne Vibenius. Dans ce dernier, nous suivons la vengeance d’une femme borgne et muette qui subit des sévices sexuels après avoir été kidnappé par un homme sans scrupule. Ce film, qui inspira Quentin Tarentino pour son personnage de Elle Driver dans Kill Bill, s’avèrera assez captivant mais non exempt de défaut tant sur la mise en scène (avec un abus de ralenti et son aspect amateur par moment) que sur sa bande son particulièrement crispante.

Pour les plus courageux, la soirée se termina avec la nuit des vampires durant laquelle fut diffusée Suck, Vampires et le film surprise qui se trouvait être Le Lac De Dracula de Michio Yamamoto. Si Prowl devait à l’origine être également diffusé il fut annulé à la dernière minute.


Bande-annonce (Trailer) - VAMPIRES de Vincent LANNOO

Diaporama photo : La Traque [2011]

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »