75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Focus Bifrost

Publié il y a 7 ans par Manu B.

Numéros 54 de mai et 55 de juillet

Au sommaire du n°54:

Éditorial de Olivier GIRARD
Une niche de Peter WATTS
Anastasia de Richard CANAL
Objectif Runes
Le Coin des revues de Thomas DAY
Les Années de poussière : un entretien avec Richard Canal de Richard COMBALLOT
Bibliographie de Richard Canal
Les Anticipateurs : Où Mars attaque de Frédéric JACCAUD
Voyage au cœur de la matière de Roland LEHOUCQ
Paroles de nornes de ORG

Ce Bifrost est consacré à Richard Canal, un auteur français que l'on connaît assez mal dont l'oeuvre la plus connue est certainement animamea. Et pour cause, puisqu'il travaille à l'étranger depuis de nombreuses années. Du coup, il fréquente rarement les festivals et on ne le rencontre pas en dédicace. Dans l'interview qu'il a accordée à Bifrost, on en apprend beaucoup sur son parcours professionnel et ses missions en Afrique et en Asie, mais aussi sur ses convictions politiques.
C'est dans l'une des deux nouvelles ("Anastasia") au sommaire de ce Bifrost qu'il nous emmène à Hanoï dans un institut qui récolte les souvenirs. Or, celle qui doit s'occuper du patient capte une phrase qui va la fasciner au delà du raisonnable: "Anastasia, please come home"...
L'autre nouvelle est celle de Peter Watts, l'auteur de Vision aveugle, plébiscité par la critique, qui a par ailleurs écrit en 1999 starfish, premier roman de la série Rifters, dont l'action se passe dans les abysses d'un océan. "Une niche" est une déclinaison d'abyss mais avec deux personnages. Un huis clôt oppressant.

A découvrir aussi les dossiers sur l'épopée martienne, la chonolytique, le complexe du chimpanzé et au coeur de la matière. Enfin, les critiques des revues et des oeuvres dont sont notamment recommandées: sous la bannière étoilée, Warchild, Le Chasseur et son Ombre, l'île au trésor, World War Z, Roi du matin, reine du jour, divergence 001, Vision aveugle, Charlie, le maître des Chrecques, Eifelheim et Le Club des policiers yiddish.

Au sommaire du n°55:

NOUVELLES INEDITES :
- Permafrost par Roger ZELAZNY (prix Hugo 1987)
- Demain les eidolies par Lucas MORENO
RUBRIQUES ET MAGAZINE :
Objectif Runes : les bouquins, critiques & dossiers
Le coin des revues, par Thomas Day
A la chandelle de maître Doc'Stolze : Question de Style, par Pierre Stolze
Du côté des beaux livres, par Richard Comballot
Les Univers de Roger Zelazny
Fantasy et Science-Fiction : point de vue d'un écrivain, par Roger Zelazny
Ambre et lumière : anatomie d'un cycle phare, par Emmanuel Beaujot
Voyage au pays de Mytheland : guide de lecture zelaznien
Construire un roman de Science-Fiction, par Roger Zelazny
Les Anticipateurs : Où la chirurgie démembre pour mieux incarner, par Fred Jaccaud
Scientifiction : Beam us up, Scotty ! par Roland Lehoucq
Paroles de Nornes, par Org

Roger Zelazny, l'un des auteurs américains les plus connus du XXe siècle est à l'honneur de ce Bifrost. Pas d'interview évidement, mais le monsieur était déjà rare à l'époque où internet n'existait pas vraiment. Ceci étant dit, une quarantaine de pages lui sont consacrées dont un guide de lecture des plus complets sur ses livres et cycles (Le Cycle des Princes d'Ambre, Toi l'Immortel, Le maître des rêves, une rose pour l'ecclésiaste, Seigneur de lumière, L'île des morts, L'Oeil de chat, le sérum de la déesse bleue, Route 666, Royaumes d'ombre et de lumière, Le Maître des Ombres, repères sur la route, L'Enfant de Nulle Part, Engrenages, Le Trône noir, le concours du millénaire, le songe d'une nuit d'octobre, le troqueur d'âmes), et un article de Roger Zelazny lui-même.

La première nouvelle est de Zelazny, "Permafrost", inédite jusqu'à aujourd'hui, prix Hugo en 1987, et traitant une fois n'est pas coutume d'une forme d'immortalité sur une planète recouverte de permafrost. Ceux qui ont aimé La Forêt de cristal devraient apprécier.
La deuxième est celle de Lucas Moreno très différente mais très intéressante. Il y ets question d'un homme, fasciné par un artiste qui a disparu de la scène depuis dix ans, qui a la chance d'enfin le rencontrer. Attention à la chûte... Clin d'oeil à Jérôme Noirez en bonus.

Dans les critiques revues et livres, Bifrost conseille notamment: Voisins d'ailleurs, Le Bouclier du temps, Le Nouveau Space Opera, La Rédemption du Marchand de sable, Des Choses fragiles, Gagner la Guerre, Cowboy angels, Le Déchronologue.

Sans oublier les dossiers scientifique de Roland Lehoucq, historique de Fred Jaccaud et les paroles de nornes d'org.

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Bifrost... c'est bien!
    esgalduin, le 18 juillet 2009 10:21