75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Le jeu de rôle Libreté disponible en boutique

Publié il y a 1 mois par Vincent L.

Le jeu de rôle Libreté disponible en boutique : Aurez-vous le courage d'arpenter les Terres humides ?

Aurez-vous le courage d'arpenter les Terres humides ?

En 2014 paraissait un jeu de rôle pas tout à fait comme les autres : Perdus sous la pluie. Celui-ci proposait aux joueurs d'incarner des enfants perdus poursuivis par des entités hostiles : les sirènes de l'averse. L'une des originalités du jeu était d'avoir poussé jusqu'au bout son concept macabre, le but de chaque joueur étant d'être le dernier à survivre aux attaques de ces créatures, quitte, bien sur, à devoir faciliter le funeste destin de leurs compagnons d'infortune... Ca aurait pu être glauque et sans intérêt, mais à la rédaction de Scifi-Universe, on avait trouvé Perdus sous la pluie génial !

Doté d'un pitch aussi simple que génial, Perdus sous la pluie est un petit bijou de poésie macabre qui pourra réserver aux joueurs des parties mémorables. "Pourra" car le jeu, exigeant, suppose que les participants se tiennent à une certaine discipline pour aboutir à un résultat de qualité, faute de quoi les parties pourront se transformer en grand n'importe quoi sans intérêt. Malgré son apparente facilité de prise en main, il s'adresse donc surtout à des joueurs avec de la bouteille n'ayant pas peur d'expérimenter des sensations de jeu nouvelles. Pour quinconque en fera l'effort, le jeu en vaut clairement la chandelle. (Voir la critique complète).

Pourquoi vous reparle t'on de tout cela ? Et bien tout simplement parce que Sycko vient de publier - via son label "L'Homme Orchestre" - la suite de Perdus sous la pluie : un nouveau jeu de rôle portant le doux nom de Libreté. Financé par souscription au dernier trimestre 2016, Libreté est désormais disponible dans toutes les bonnes boutiques (ainsi que dans certaines mauvaises). Comme Perdus sous la pluie, le jeu est signé par Vivien Féasson.

Chacun sait que les enfants qui se perdent un soir de pluie finissent par quitter le monde des adultes et arriver dans la Ville, terrain de chasse des horribles sirènes de l'averse. Beaucoup seront emportés dans les ténèbres pour y être dévorés, quelques-uns retrouveront le chemin de la maison. Et puis il y a les autres, ceux qui survivent sans être sauvés pour autant. Ceux-là finissent par trouver Libreté, la forteresse des nuées, le dernier bastion contre les créatures de la pluie, et par essayer de survivre au milieu de leurs semblables.

Si Perdus sous la pluie était un jeu de rôle à narration partagée, Libreté s'appuie quant à lui plus sur un fonctionnement traditionnel (le meneur de jeu d'un côté, les joueurs de l'autre). Son système de règles, très inspiré par celui d'Apocalypse World, se veut faire la part belle au drame. En effet, a l'instar de son prédécesseur, Libreté est un jeu où on ne rigole pas beaucoup : l'ambiance y est lourde, l'atmosphère est pesante, et la menace la plus dangereuse ne se trouve finalement peut-être pas en dehors des murs de la ville.

Libreté est donc un jeu destiné à des participants matures, conscients que l'expérience proposée va les pousser plus loin qu'un jeu de rôle ordinaire, leur fournissant l'occasion de créer de belles histoires, de mettre en place une véritable dramaturgie et de réfléchir sur tous les concepts proposés par le jeu. Clairement, Libreté ne plaira pas à tout le monde, mais telle n'est visiblement pas son intention (et c'est tant mieux !). Libreté a beaucoup de personnalité, et il n'a pas d'équivalent sur le marché français.

Du côté de Sycko, l'expérience est vue comme concluante. Le label "L'homme Orchestre" reviendra donc bientôt avec, normalement, Les Cycles d'Aiag, un jeu de rôle de Guillaume Herlin basé sur un univers de Tony Godin (plus d'infos ICI).

Le livre de base de Libreté est donc disponible au prix de 25€. Il s'agit d'un livre A5 couverture souple noir & blanc. A noter que la souscription a permis de produire La forteresse des Nuées, un kit de découverte librement téléchargeable ou vendu au format papier au prix de 5€. On peut trouver dans ce petit livre d'une trentaine de page des règles simplifiées, une courte aventure permettant de présenter le jeu ainsi que cinq personnages pré-tirés. Un investissement raisonnable, donc, pour se faire une idée de la richesse de Libreté.

Les phases de test sont en cours, donc on vous reparle du jeu très bientôt dans une critique détaillée !

Source : Communiqué de presse

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »