Les Chroniques des Féals se dirigent vers la fin du M'Onde

Publié il y a 2 ans par Vincent L.

La grande campagne se profile à l'horizon...

Sorti il y a maintenant deux ans, le jeu de rôle Les Chroniques des Féals, adapté des romans de Mathieu Gaborit, n'avait jusqu'ici eu le droit qu'à un écran de jeu. Si on savait qu'une campagne était en cours d'écriture (l'annonce avait été faite dès la sortie du livre de base), les informations diffusées à son propos étaient restées mineures. C'est donc avec une certaine suprise que l'on a appris, la semaine dernière, que les travaux étaient bel et bien terminés et que l'ouvrage était désormais en précommande sur le site de l'éditeur.

Intitulé Derniers Eons - La Soif, cette campagne s'articule autour de la fin du M'Onde. Et oui, rien que ça ! Le M’Onde est au bord de l’abîme. Lorsque sonnera l’an 1000, il sombrera. Dans cinq ans à peine. Déjà, les vils, les avides, se jettent sur les restes pourrissants des royaumes et s’entredéchirent pour quelques miettes de pouvoir. Hommes et féals se laissent emporter par la démence et la haine. La soif les aveugle tous. Soif de gloire, de vengeance, d’Onde, de richesses ou de passion, qu’importe, elle pousse chacun aux portes de l’anéantissement. Les Tarasques puisent l’Onde des océans, provoquant le reflux des eaux et la montée du Fiel. Johara, la Dame Licorne, cherche une épée qui ne doit pas être trouvée et prépare sa trahison. H’Nlag, l’Hiralgorien, place ses pions à travers son organisation secrète, la Mandorle. L’empire de Grif ’, plus décadent que jamais, rétablit l’inquisition pour traquer les Manticorins. Le Marchand de flammes attise les colères et répand la haine. Oros, le grand Dragon, trouve dans les Ombres les réponses à ses questions. Le grand Questeur réunit les almandins pour constituer les trois cercles de l’Embrasement. Tandis que les ténèbres se referment, quelques frêles chandelles parviennent encore à les repousser. Mais pour combien de temps ? Les fratries pourront-elles empêcher l’inéluctable ?

C'est a priori une campagne aussi épique qu'ambitieuse que propose Derniers Eons - La Soif, sur une thématique (la fin du monde) qui ne manque notamment pas de rappeler celle de La Grande Nuit pour La Brigade Chimérique. Est-ce à dire qu'il s'agit là du premier et dernier supplément pour la gamme Chroniques des Féals, nous n'en savons à l'heure actuelle pas plus, les Editions Sans Détour n'ayant pas communiqué outre mesure sur la suite de la gamme (là où, pour poursuivre la comparaison avec La Brigade Chimérique, La Grande Nuit était présenté dès sa sortie comme l'ultime publication pour le jeu).

Plus concrètement, que va t-on trouver dans Derniers Eons - La Soif ? Déjà six scénarios permettant de mettre en scène les épisodes essentiels de la fin du M'Onde. Ensuite, toute une série de documents et d'aides de jeu nécessaire à la préparation de la campagne : chronologie de la fin du M'Onde, système de gestion du temps pour adapter les évènements aux actions des joueurs et récapitulatifs des actions des PNJ qui cherchent à empêcher la fin du M'Onde. On aura également le droit à des règles de création et de gestion de fratrie, à la description de six fronts (accompagnés d'une ou plusieurs destination par front pour élargir le décor de jeu) et à tout le nécessaire pour incarner trois nouvelles races (Charognard, Onde et Manticorin).

Derniers Eons - La Soif est écrit par l'équipe des Sombres Sente (Philippe Auribeau, Pierre Coppet, Camille Guirou, Jérôme IsnardThomas Karim, Antoine Nobilet et Gregory Fiot) et illustré par Nicolas Fructus et Loïc Muzy. Il est édité au format A4, 168 pages noir et blanc. Il est vendu au prix de 25€. Comme d'habitude, les cent premières précommandes auront le droit à un poster 40x60 de la couverture.

Cliquer sur l'image pour accéder à la galerie d'images du jeu

 

A PROPOS DES CHRONIQUES DES FEALS : En passant du format du roman à celui du jeu de rôle, l'univers des Chroniques des Féals est parvenu à se doter d'une richesse et d'une profondeur que l'on ne lui soupçonnait pas de prime abord. Passionnant de bout en bout, ce Livre Univers décrit un background ancré dans une ambiance très particulière, rempli de potentialités ludiques, et s'appuie sur un système de jeu à la fois simple (donc très accessible) et complet. Si quelques petites maladresses apparaissent ça et là, le résultat final s'avère tout de même réjouissant, suffisamment, en tout cas, pour avoir envie de parcourir les sentiers du M'Onde pendant très longtemps. (Lire la critique complète du jeu)

 

 

 

Lien permanent de partage | Source : Communiqué de presse

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »