Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Sanctum [2020], par Maxime C.

Avis critique rédigé par Maxime C. le jeudi 4 juin 2020 à 13h59

Le hack'n'slash sur un plateau

Aujourd’hui nous aurions pu vous parler avec nostalgie de Dablio II, de ses souterrains, de ses héros ou encore de toutes les créatures que nous avons terrassées avant d’affronter le Seigneur de la Terreur. Mais nous allons plutôt vous présenter Sanctum, un jeu de Filip Neduk, édité par CGE et porté en France par IELLO. Un jeu qui puise clairement son inspiration de la licence Diablo pour notre plus grand plaisir.

Jeu Sanctum mise en place

Préparez-vous pour les ténèbres

Dans Sanctum, vous incarnez des héros qui se frayent un chemin au travers de hordes maléfiques jusqu’aux murs de Sactum afin de tenter de vaincre le Seigneur des Ténèbres. Ce chemin est représenté par des plateaux Acte qui sont placés par deux au centre de la table. Les pioches de Démons sont placées au début du parcours, mais le Seigneur des Ténèbres n’est pas mis en place avant qu’une brèche dans les murs de Sanctum ne soit créée.

Les joueurs incarnent chacun un héros parmi les 4 disponibles : La Rôdeuse, le Hors-la-loi, le Pourfendeur et la Danseuse. Les personnages ont tous les mêmes compétences de base, mais possèdent chacun un arbre de talent qui lui est propre et qu’il va développer au fil de la partie. Les joueurs commencent également avec une valeur d’Endurance et de Concentration différente selon les héros. Enfin, chaque joueur commence avec deux dés, mais pourra en débloquer plus pendant le jeu.

jeu Sanctum Héros

La partie se déroule en plusieurs actes successifs qui ne seront pas tous parcourus selon le nombre de joueur. Au cours de ces Actes, les joueurs affrontent des démons qui deviennent de plus en plus forts, mais qui permettent également de gagner plus de niveaux et de meilleurs objets. Les joueurs vont ainsi améliorer au mieux les compétences et l’équipement de leur héros afin d’affronter le Seigneur des Ténèbres dans les meilleures conditions, mais surtout d’en sortir le plus valeureux, car si l’objectif est commun, seul un Héros en sortira victorieux.

Métro, Boulot, Dodo Déplacement, Combat, Repos

Les joueurs jouent chacun leur tour, et peuvent faire une action parmi trois disponibles : Se déplacer, combattre ou se reposer.

  • Déplacement : Se déplacer vous permet d’aller sur la première case disponible devant le premier joueur, ou de se déplacer d’une case vers l’avant si vous êtes le premier joueur. Vous révélez ensuite un groupe de démons comme indiqué sur la case, puis vous devez engager un groupe de démons présent sur le plateau de l’Acte en cours. Les démons ainsi engagés sont placés sur votre plateau de héros et vous poursuivent jusqu’à ce que vous les combattiez. La dernière case de chaque Acte montre un coffre au trésor qui vous permet à la fin de votre tour de retourner tous les démons de l’Acte en cours sur leur face Objet, et d’en choisir un. Les autres joueurs choisissent également un objet, puis les cartes restantes sont défaussées.

 

  • Combat : L’action de combat permet de tenter de terrasser les démons que l’on a engagé tout au long de nos déplacements afin de gagner en expérience et récupérer leur loot comme dans un jeu vidéo. Avant de combattre vous pouvez consommer des potions pour récupérer de l’endurance et de la concentration, puis vous lancer vos dés. Les démons nécessitent chacun 1, 2 ou 3 valeurs de dé pour être battu. On cherche à toucher les démons en optimisant le placement des dés sur les cartes pour en battre un maximum possible. Si les résultats ne vous plaisent pas, vous pouvez les modifier avec des compétences de personnage et des objets en consommant de l’endurance ou de la concentration. Tous les démons qui ne sont pas vaincus après l’attaque vous infligent des dégâts. Dégâts que vous pouvez limiter avec des parades en dépensant encore une fois de la concentration ou de l’endurance sur des objets. Chaque démon tué vous donne de l’expérience et un objet en retournant sa carte.

Jeu Sanctum carte démon

  • Repos : Vous pouvez récupérer tout vos jetons endurance et concentration, puis vous pouvez dépenser des gemmes pour vous équiper d’objet, vous déséquiper d’objet pour récupérer leur gemme, et défausser des objets pour acheter des potions.

Aux portes du Seigneur des ténèbres

Quelque soit le nombre de joueurs autour de la table, les Actes V et VI sont incontournables, et fonctionnent différemment des précédents. A partir de l’Acte V, les joueurs sont aux pieds des murs de Sanctum et n’avancent plus. Il vous reste uniquement l’action Combat et Repos. L'objectif est de percer les murs, d'être le premier à entrer dans la cathédrale. Dès qu’une brèche est faite, le Seigneur des Ténèbres apparaît et l’on place le plateau de l’Acte VI, puis l’on ajoute 2 cartes de la pioche du Saigneur des Ténèbres sur la cathédrale.

jeu Sanctum acte V

Les autres joueurs ont le choix entre immédiatement défausser les démons avec lesquels ils sont engagés pour rejoindre le joueur qui a créé l’ouverture, soit garder ses démons pour continuer à les combattre et finir de préparer son Héros pour la bataille finale. Tant qu'il y a encore un joueur à l'extérieur de la cathédrale, le premier joueur à y être entré ajoute des cartes Seigneur des Ténèbres derrière lui. Ces cartes ont toutes un effet différent et sont résolus lorsque tous les joueurs sont à l'intérieur de la cathédrale. Le premier joueur à avoir passé le mur ainsi que ceux qui l’ont suivi subissent uniquement les effets des deux premières cartes, tandis que les retardataires subissent également les cartes rajoutées entre temps. Ces effets sont bien évidemment tous négatifs.

Acte VI : Le combat final

Une fois tous les joueurs entrés dans la cathédrale et les effets des cartes résolues, l’affrontement final peut commencer. Chaque joueur reçoit 5 cartes Seigneurs des Ténèbres et 4 cartes Furie, et les place au hasard en ligne devant lui, en alternant les deux types de cartes. Il est trop tard pour reculer. Les joueurs n’ont plus d’autres choix que l’action Combat, ressentant la fureur du démon entre chaque action.

jeu Sanctum affrontement final

Contrairement aux actes précédents, les résultats des dés ne peuvent pas être répartis entre toutes les cartes. Chaque carte Seigneur des Ténèbres doit être vaincue avant de s'attaquer à la carte suivante.

La partie se termine lorsque tous les joueurs ont triomphé du Seigneur des Ténèbres ou sont tombés au combat. Si tous les Héros sont vaincus, la partie est gagnée par le joueur qui a éliminé le plus de cartes lors de la bataille finale. Si un joueur a réussi à terrasser les Seigneur des Ténèbres, il remporte la victoire la partie. Si plusieurs joueurs ont réussi à le vaincre, le gagnant est celui qui a la santé la plus élevée.

Une première phase de grind pour améliorer son Héros

La première phase de Sanctum (Acte I à IV) s’apparente au Hack’n’slash, j’avance, je poutre du monstre et je récupère des trésors, avec ici une mécanique de grind connue dans le jeu vidéo. Le grind est le fait de passer son temps à répéter des actions pour obtenir des avantages pour son personnage, qui sont ici du gain de compétence et des objets. Sur le papier cela peut sembler redondant et lassant, mais c’est pourtant un réel plaisir dans Sanctum de faire progresser son personnage pour le préparer à l’affrontement final. Et c’est cette progression qui fera la différence pour la phase finale. Il faut devancer ses adversaires sur l’évolution du Héros. Chaque déplacement sur le plateau vous rapproche un peu plus du Seigneur des Ténèbres. Mais pour affronter des démons offrant un meilleur butin et plus de gain de niveau, vous devez vous déplacer plus rapidement que les autres. Cela signifie également prendre plus de risques, car plus vous avancer sans combattre, plus vous cumuler de démons devant vous. Mais ce risque peut vous permettre d’avoir accès à plus d’ouverture de coffre que vous adversaires pour choisir en premier votre objet. C’est un petit avantage certes, mais chaque détail compte pour être mieux préparé. Durant la première phase, Sanctum est une course dans laquelle il faut faire le plus de choses possibles en le moins de tours possibles.

jeu de société Sanctum plateau

L’importance du choix des démons

Contrairement à un jeu vidéo, dans Sanctum vous avez le luxe de pouvoir choisir les démons que vous affrontez. Et ce choix est très important pour optimiser vos chances de combattre un maximum de démons en une seule action Combat, mais également pour obtenir du gain de niveau permettant de débloquer les compétences que l’on souhaite, ou encore d’obtenir un type d’équipement que l’on n’a pas ou que l’on souhaite améliorer. Sanctum s’apparente à un hack’n’slash, mais ce n’est pas juste du bourinage. Il est important de réfléchir pour optimiser ses choix.

jeu Sanctum cartes démons

L’arbre des compétences

Chaque Héros est différent et possède son propre arbre de compétence offrant ainsi une meilleure rejouabilité et plus de plaisir de jeu. Les démons ont 3 puissances différentes, mais aussi trois couleurs différentes (rouge, bleu et vert). Cette couleur correspond aux trois colonnes de votre arbre de compétence. Chaque fois que vous avez vaincu un monstre, vous déplacez une ou plusieurs gemmes de la couleur correspondante d'une ou plusieurs rangées vers le haut. Lorsqu’une compétence n’a plus de gemme sur sa carte, vous obtenez son avantage pour le reste de la partie. Vous pouvez ainsi débloquer les compétences dans n’importe quel ordre. Le choix du déplacement de gemme se fait donc en fonction des compétences que vous souhaitez débloquer, mais aussi en fonction des objets que vous souhaitez équiper. Lorsqu’une gemme a été déplacer tout en haut dans la réserve de gemme, elle est disponible pour être placée sur un objet. Et plus l’objet est de qualité, plus il nécessite de gemmes. Vous devrez faire des concessions sur les compétences désirées pour pouvoir vous équiper de puissants objets. Il faut ainsi trouver le juste équilibre entre un Héros bien équipé et un Héros ultra compétent.

jeu Sanctum arbre de compétence Héros

Les Hauts Faits

Si vous êtes un habitué des jeux vidéo, vous êtes forcément familier avec les Hauts Faits, ces récompenses obtenues pour avoir accompli un objectif défini. Sanctum reprend ce principe et vous pouvez ainsi obtenir une récompense si vous êtes le premier joueur à accomplir un objectif défini selon les compétences, les gemmes ou encore l’équipement. Chaque Haut Fait vous offre une bénédiction secrète qui sera utilisé lors de l’affrontement avec le Seigneur des Ténèbres.

Les Hauts Faits ont parfaitement leur place dans un jeu comme Sanctum et permettent une fois de plus de nourrir les différents choix possibles à faire par les joueurs.

jeu de société Sanctum Hauts Faits

La conclusion de à propos du Jeu de société : Sanctum [2020]

Auteur Maxime C.
90

Sanctum s’inspire clairement des hack’n’slash et plus précisément de Diablo, et ne s’en cache pas. C’est un joli défi de s’attaquer à un classique, et celui-ci est relevé avec brio. Les codes du hack’n’slash sont là et adaptés avec intelligence en mécanique de jeu de plateau. Vous parcourez les différents actes en affrontant des ennemies pour équiper votre Héros et lui faire gagner de l’expérience avec un seul objectif en tête : Vaincre le Seigneur des Ténèbres. Améliorer son Héros, signifie ici créer des combos pour améliorer les résultats des lancés de dés et pouvoir parer au maximum les attaques ennemies.

Comme tout hack’n’slash qui se respecte, Sanctum offre la possibilité d’incarner des Héros avec un arbre de compétences qui lui est propre. La première phase, qui se concentre sur l’évolution de votre Héros, est un vrai plaisir de jeu. Vous devez optimiser vos choix pour obtenir le plus de gain possible en le moins de tours possible. Chaque choix est important : les monstres que vous engagez, le moment de partir au combat, les compétences que vous débloquez ou encore le moment de vous reposer. Il faut bien gérer cette première phase en prenant des risques pour avoir un Héros mieux préparé que les autres, tout en arrivant en bonne santé et mettre toutes ses chances de côté contre le Seigneur des Ténèbres. Le combat final ne pardonne pas !

Si Sanctum est convaincant du début à la fin par son rythme et sa mécanique, les superbes illustrations de Jakub Politzer et Frantisek Sedlacek, l’iconographie et la qualité du matériel améliorent grandement l’expérience de jeu et contribuent à renforcer se sentiment de vivre une aventure vidéoludique.

On a aimé

  • Une bonne simulation de hack'n'slash
  • 4 héros avec leur propre arbre de talents
  • La gestion des dés pour les combats avec les combos d'amélioration
  • Les choix à faire pour optimiser ses gains en moins de tour possible
  • L'affrontement final
  • La qualité des illustrations et du matériel

On a moins bien aimé

  • Il manque une variante Coop qui se prêterait bien au jeu

Acheter le Jeu de société Sanctum [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sanctum [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter