75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Notre Agent Double nous envoit des news du projet la Chute de Delta Green !
Interview de Jean-Christophe CUBERTAFON un des traducteurs de l'équipe Deadcrows sur le projet en cours de financement participatif !

SFU: Bonjour cher agent double merci de te presenter à nos lecteurs.
JCC: Bonjour, je m’appelle Jean-Christophe CUBERTAFON, rôliste depuis longtemps, traducteur depuis moins longtemps, un peu rédacteur (mais je procrastine beaucoup), et également enseignant.

SFU: La Chute de Delta Green est un projet participatif qui se termine dans quelques heures sur Game on Tabletop ! Un joli nom mais de quoi s'agit-il ?
JCC: La Chute de Delta Green reprend le cadre de Delta Green (le célèbre jeu de Arc Dream Publishing) dans le contexte des années 60, quand Delta Green était encore un programme officiel de la sécurité nationale américaine (avant Majestic).
Les personnages sont des soldats d’élite ou des agents des différentes officines fédérales (FBI, CIA, NSA…), tous agents de Delta Green sous couverture officielle donc, qui enquêtent et combattent le Mythe à travers le monde, sous couvert d’opérations militaires officielles. On peut se retrouver en plein Vietnam à détruire un temple Tcho-Tcho, au Panama à récupérer (ou détruire) un artefact lié au culte de Cthulhu, à Cuba pour éliminer des adeptes de Nyarlathotep ou même sur le sol américain à mener un assaut contre une communauté hippie qui est en fait une secte vouée à Hastur
Le jeu alterne les scènes d’enquête et les scènes d’action. Les investigations donnent aux personnages tous les éléments nécessaires pour mener un assaut en règle, avec une petite chance de survie. Le jeu explore également la lente descente vers la folie des agents de Delta Green en service actif, comment les Dieux Extérieurs et le Paranaturel (le terme retenu pour Unnatural en VO) les affectent, comment ils se raccrochent à leurs proches.

SFU: Sais-tu comment est nait ce projet ?
JCC: Arc Dream Publishing souhaitait adapter le cadre de Delta Green au système Gumshoe, pour explorer une autre époque que l’époque contemporaine. Kenneth Hite (auteur de Trail of Cthulhu et Night’s Black Agents sous système Gumshoe) a proposé les années 60, très riches en événements : assassinat de Kennedy, guerre de Vietnam, guerre froide, ère de l’atome, mouvements populaires, course à la conquête de l’espace…
Pour en savoir plus, je vous recommande l’interview de Kenneth Hite par Morgane de Studio Deadcrows !

SFU: Comment es-tu venu travailler sur ce projet ? Est-ce un vieux projet ? Combien de temps prend un projet comme celui-ci ?
JCC: J’ai rencontré Stéphan (Studio Deadcrows) à plusieurs reprises sur des conventions, nous avons bien accroché. J’avais travaillé sur un supplément Mindjammer (Les Colons, à paraitre) quelques mois auparavant, puis il m’a proposé de rejoindre l’équipe de traduction.
La Chute de Delta Green est un projet récent. Studio Deadcrows a obtenu la licence cet été auprès de Pelgrane Press, l’éditeur de la version originale. La traduction a démarré en septembre, pour se terminer en décembre, donc 3 mois de travail pour 3 traducteurs. Les textes sont actuellement en cours de relecture et de correction.

SFU: Sur quelle(s) partie(s) traductions et/ou relectures, ainsi que sur quel(s) scenario(s) precis as-tu travaillé ?
JCC: J’ai travaillé sur la première partie du livre de base qui comprend la création de personnages (dont les profils pour chacune des officines de la sécurité nationale américaine) et les règles de Gumshoe adaptées au cadre spécifique, avec des règles de combat extrêmement punitives.

SFU: Chaque traducteur se relit mais relis tu d'autres textes traduits que les tiens ?
JCC: L’équipe de traduction (3 pour la Chute) est dirigée par Morgane de Studio Deadcrows qui se charge (entre autres) de la relecture et des corrections. Nous travaillons ensemble sur les termes spécifiques du jeu et du cadre à travers un logiciel dédié pour obtenir un texte homogène et cohérent. Durant la phase de traduction, nous communiquons en permanence : pour affiner certains passages, pour brainstormer des expressions idiomatiques…
Pour répondre à la question, non, je ne relis pas vraiment les parties de mes camarades.

SFU: Les traductions sont-elles fidèles aux textes originaux ou avez-vous reçu des consignes spécifiques pour cette vf ? Améliorer les textes, les enrichir ou encore les adapter à notre vision française des événements ou autre(s) ?
JCC: La traduction du livre de base est fidèle à l’original, il reprend le cadre de Delta Green dans le contexte de la sécurité nationale américaine et des opérations militaires et secrètes des États-Unis à cette période. La seule consigne était de ne pas franciser les sigles des agences gouvernementales américaines. Tout le monde sait ce qu’est le FBI ou la CIA, mais moins le BFI ou l’ACR…
L’écriture de Kenneth Hite est précise, presque chirurgicale, et très documentée. C’est un plaisir à lire et à traduire, nous avons cherché à garder cet esprit.

SFU: Les années 60 et la guerre froide sont très riches en grands événements historiques dont la Chute de Delta Green joue mais Deadcrows a-t-il ajouté des événements franco-français, comme Mai 68 ou les essais nucléaires en Polynésie ?
JCC: Kenneth Hite avait déjà écrit une aide de jeu pour la France : Opération Claude et Mai 68… Sa traduction constituait un palier social débloqué pendant la campagne participative. Elle sera donc disponible pour tous les souscripteurs.

SFU: Participes-tu au maquettage ou aux discussions de présentation/organisation de la version vf ? Te soumet-on les maquettes pour correction ou avis ? Ou donnes-tu ton point de vue ?
JCC: Non, la maquette et la mise en page sont le domaine réservé des femmes et des hommes de l’art, tant mieux je n’y connais pas grand-chose. En revanche, nous avons régulièrement accès à des versions de travail de la maquette, ce qui permet de repérer les rares coquilles qui trainent… s’il y en a…

SFU: Quel est ton scénario préféré et pourquoi sans nous spoiler ?
JCC: Le scénario fournit dans le livre de base constitue une excellente introduction au jeu, à une future campagne et à quoi ressemble une opération typique en termes Gumshoe… Je n'en parlerai pas plus.

SFU: Joues-tu aux jeux de rôle ? Si oui fais-tu jouer les scénarios que tu as traduits ? Le fais-tu pendant que tu traduis ou quand, avant avec textes en vo ou des années après ou autre ?
JCC: Je suis joueur et meneur… pas autant que je le voudrai, comme beaucoup d’entre nous. J’ai la chance de pouvoir travailler sur des projets qui me plaisent et sur des jeux que je pratique. Pour la Chute, j’ai eu l’opportunité de tester la version béta quand Pelgrane Press a lancé sa phase de tests (une chose que l’éditeur anglais fait pour tous ces jeux).
Ensuite, il arrive souvent que mes camarades de jeu habituels me demandent une partie sur un jeu ou un scénario sur lequel je travaille. Comme il m’arrive parfois de proposer une partie de démo au K’Fée des Jeux (bar-restaurant ludique grenoblois).

SFU: A qui conseilles-tu La chute de Delta Green ?
SFU: À tous les fans de Delta Green bien évidemment, ils pourront explorer un arc passionnant de l’organisation, comment l’arrogance a conduit à la dissolution.
Aux fans de Gumshoe, en particulier ceux qui avaient apprécié le vision enquête-action de Night’s Black Agents.
Et enfin, les années 60 sont une période peu explorée par le jeu de rôle, la Chute de Delta Green propose quelque chose de novateur et de passionnant pour tous les rôlistes qui apprécient les adaptations historiques.

SFU: Travailles-tu sur d'autres projets ?
JCC: Dans l’immédiat, pas de traduction, j’avance sur des travaux d’écriture personnels (je ne dirai rien). Ensuite, Studio Deadcrows a d’autres projets autour de Gumshoe (entre autres), The Yellow King et Cthulhu Confidential de Robin D. Laws chez Pelgrane Press, sur lesquels j’interviendrai peut-être…
En 2019, les étoiles sont propices…

SFU: Un joli projet avec un ticket d'entrée à 20€ pour le pdf semble très abordable et donnera de belles histoires à lire si on aime les années 60 et les uchronies !
Merci Jean-Christophe pour cette sympathique interview et souhaitant te lire bientôt !

Lien vers la précommande participative de la Chute de Delta Green chez Game On Tabletop qui se termine lundi 07/01/19 à 22:00 !

Auteur : NURTHOR
Publié le dimanche 6 janvier 2019 à 14h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2019 : janvier