75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : La seigneurie de Borth
La seigneurie de Borth >

Critique du Jeu de rôle : La seigneurie de Borth

Avis critique rédigé par NURTHOR le vendredi 14 septembre 2018 à 0800

Une baronnie tranquille. Trop tranquille ?

Une seigneurie isolée entre des collines dangereuses et une mer infinie mais étrangement prospère pour un cadre grandiose de campagne dans un bel écrin !

Quasiment abandonnée ou au moins oubliée, certaines mauvaises langues diront négligée, la baronnie reste un havre de paix loin de toute route commerciale et des intrigues des notables du royaume. Mais derrière cette fructueuse, ravissante et paisible façade ne se cachent-ils pas d’étranges et terribles secrets ?

"Bienvenue à Borth étrangers !", c’est surement sur ces paroles d’Azdran Ek’Taar le marin que vos PJs serront accueillis et mettront pied sur le port de Borth. Bien évidemment, il se proposera pour quelques piécettes, de conduire vos valeureux aventuriers à la taverne ou au « Labour paisible », la seule auberge de la ville. Pour quelques pièces de plus il se proposera surement de leur servir de guide local pour quelques heures ou le temps de leur séjour. Car en effet, le bourg est tout de même imposant et la seigneurie relativement vaste avec plus d’une douzaine de lieux significatifs différents qui vont de la prison suspendue à la taverne des eaux en passant par un grand manoir ou des mines abandonnées !

Vue de la baronnie

Le tout forme un petit continent très vivant et cohérant avec ses us et coutumes, ses légendes et ses mystères. Les Borsithes sont travailleurs et pleins de ressources mais aussi taiseux. Voir très taiseux sur certains sujets historiques de Borth. Pour preuve ils le disent eux-mêmes : « qu’il ne faut pas se mêler des affaires des autres. » Ce qui ne fait qu’augmenter la curiosité des voyageurs mais attention à ne pas s’attirer le mauvais œil des trois Grâces… Bodo, l’historien de Borth, pourra vous le confirmer s’il dédaigne lever son visage de ses vieux manuscrits et parchemins empoussiérés. Le temps semble comme écourté dans la baronnie ! Un peu comme les souvenirs qui s'estomptent rapidement ! L’ambiance lourde derrière ce bien être et cette joie de vivre apparente des Borsithes cache des secrets à leur propre insu !

La prison suspendue

De splendides visuels mais pas que…

Guillaume Tavernier a esquissé d'utiles illustrations toutes en couleurs précises, bluffantes, très réalistes mais aussi magnifiques et surtout pratiques par leur format. En effet, tous les dessins de bâtisses sont au format A3 avec une face à montrer à vos joueurs quand ils y arrivent mais aussi un verso avec les secrets et les plans détaillés en coupes isométriques de toute beauté. Il n’y a pas moins de quinze dessins de bâtiments tous recto-verso, qui d’une manière originale permet d’immerger vos joueurs dans vos aventures en les laissant rêver et imaginer leurs propres personnages déhanbulant dans les illustrations. Quelques personnages singuliers et de mystérieux objets surprenants par leurs originalités, sous un format A4, éclaireront et inspireront également votre vision de la baronnie. Incitation au rêve garantie lors de leurs vue par vos joueurs ! Ces visuels, qui nous font déjà voyager à eux seuls, sont accompagnés de textes courts mais riches et dépaysants qui sous la belle plume de Géraud G. accentuent et développent intensément l'imaginaire leur ajoutant une dimension riche en suspense et en mystères.

Les données techniques des PNJ sont fournies pour D&D 5 ainsi que pour Osric mais sont très facilement adaptables à tout JdR médiéval fantastique. Du coup en plus de disposer de magnifiques « photos dessinées » vous aurez en main des histoires secrètes ou pas, et autres anecdotes rattachées à ces lieux et ces personnages qui semblent en avoir toujours été imprégnées.

Une page A4 recto-verso présente des tables de rencontres aléatoires qui sont autant de pistes d’aventures et une page A3, également en recto-verso, avec le livre des Quêtes complète ces fiches avec une trame idyllique de campagne promettant des heures et des heures d’aventures pour vos joueurs éblouis par tant de Grâce(s).

Visuel du matos

Rien à déclarer ?

Cette œuvre rôlistique, fruit d'une précommande participative sur Game On Tabletop est disponible au choix dans la langue de Didier Guiserix ou dans celle de Ernest Gary Gygax sur le site de l'éditeur De Architecturart. Quant-au support de tout ce matériel, il sort aussi des habitudes et présente bien voir, disons-le clairement, même très bien ! Ainsi le format A3, plié en deux, des lieux qui est grandiose, très commode à sortir en pleine partie et qui rend presque palpable les briques des bâtisses ou les tentures du camp, semble de très bonne qualité dans un papier épais, tout en couleurs et légèrement glacé. Idem pour le format A4 qui bien remplit par l’image du personnage ou des objets et de son texte correspondant, est de même facture avec une taille parfaite pour ne pas trop encombrer la table de jeu mais qui reste là aussi très pratique pour le MJ. Toutes ces fiches ont leur place dans un étuis solide et avec une illustration de toute beauté.

La conclusion de

Un ouvrage indispensable pour le plaisir des yeux mais aussi pour les contes qu’il raconte. Un objet à posséder dans toute digne bibliothèque d’un MJ qui pourra utiliser une fiche lorsqu’il a besoin ponctuellement d’un lieu, d’un objet ou d’un pnj spécifique lors d’une partie improvisée.

Soit l’utiliser à plein, en jouant la campagne idyllique et épique présentée dans le livre des Quêtes. Auquel il sera dur de ne pas se laisser tenter par cet appel des mages…

Mais ne spoilons pas votre plaisir !

Que faut-il en retenir ?

  • La richesse et la beauté de toutes les illustrations
  • La prose riche et fluide des textes
  • La qualité des intrigues du livre des Quêtes, véritable petite campagne, et de son ambiance mystérieuse
  • Le potentiel impressionnant de scénarios qu’inspira ce mini monde à tout MJ

Que faut-il oublier ?

  • La taille de la seigneurie qu’on souhaiterait infinie mais qui pourra faire l’objet d’autres seigneuries limitrophes
  • L’absence du nom en gros en sommet de page des pnj et des objets
  • Le non engouement des anglo-américains lors de la campagne participative à la version UK/US mais certainement dû à une faible communication outre manche et outre atlantique

Acheter La seigneurie de Borth en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La seigneurie de Borth sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+