75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : Apocalypse Zombie
Apocalypse Zombie >

Critique du Jeu de rôle : Apocalypse Zombie

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 19 décembre 2017 à 0900

Day of the dead...

Créé par la filière espagnole d'Edge, la collection La fin du monde propose une série de jeux de rôle thématiques dont l'objectif est de faire vivre aux personnages... la fin du monde. L'originalité de la gamme est que chaque ouvrage s'articule autour d'une thématique déterminée censée provoquer la chute de la civilisation humaine : les dieux détruisent le monde, les extra-terrestres détruisent le monde, les machines détruisent le monde. Pour ouvrir le bal, ce sont les zombies qui sont mis à l'honneur avec le bien titré Apocalypse Zombie. Ici, les morts se relèvent pour s'en prendre aux vivants, et notre société, si efficace dès lors qu'il s'agit de tuer son prochain, se retrouve impuissante face à cette masse grouillante de cadavres animés.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je vais faire un petit apparté sur la manière dont j'ai appréhendé ce jeu. La thématique des morts-vivants a longtemps été l'une de mes favorites dans le cinéma d'horreur. Mais je vous parle là d'un temps où le zombie était une créature relativement rare, un temps où les films de George Romero faisaient figure d'exception dans la production fantastique internationale. Depuis quelques années, les morts-vivants se sont multipliés dans les médias, donnant naissance à nombre de productions aussi opportunistes que dénuées d'idées, pervertissant la nature même de ces créatures qui, autrefois, permettaient aux artistes de livrer une vision politisée de la société. Aujourd'hui, on vit dans une époque où il existe des comédies romantiques avec des zombies (ce truc par exemple).

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, les zombies m'ennuient. Plus que ça, ils me font fuir : dès qu'une oeuvre contient les mots "of the dead" ou "zombie", j'ai immédiatement un a priori très négatif dessus. La parution d'un jeu de rôle autour du thème ne m'a donc fait ni chaud, ni froid. Un désintérêt réel, qui explique que je vous parle de ce jeu près d'un an et demi après sa sortie. Mais je vous en parle quand même ! En effet, bonne nouvelle : au milieu de la masse grouillante de produits pourris qui se développent autour des zombies (The Walking Dead, je pense à toi !), il arrive encore que quelques oeuvres valent qu'on s'y intéresse. Apocalypse Zombie est de celles-là : un jeu de rôle ambitieux et original qui parvient à traiter correctement sa thématique éculée.

Apocalypse Zombie est un jeu stand alone, c'est à dire qu'aucune nouvelle parution ne viendra compléter le livre de base (pas même un écran). Ce dernier se présente sous la forme d'un livre A4 de 140 pages contenant tout le nécessaire pour jouer, à savoir un contexte, des règles et des scénarios. D'un point de vue purement matériel, le jeu est vendu dans la fourchette haute des prix (40€, même pour un ouvrage A4 couleur, c'est un poil cher), mais il ne nécessite aucun achat supplémentaire (on peut donc comprendre qu'il faille que son éditeur le rentabilise). La maquette est claire et lisible, les textes sont agréables à lire, et le livre bénéficie de qualités graphiques soignées (pour preuve, on prend souvent motifs "papier abimés" du fond de page pour de vraies tâches).

La première originalité d'Apocalypse Zombie est de proposer aux joueurs de s'interpréter eux-même dans leur vraie vie. Ainsi, on ne crée par d'avatar vivant dans une cité fictive, au contraire, on se joue nous-même dans la ville où nous vivons. La question que pose Apocalypse Zombie est donc intéressante car les joueurs ne peuvent pas se réfugier derrière leur personnage pour se demander comment ils réagiraient si les morts se relevaient. Et ce changement de paradigme donne au jeu une dynamique particulière, car on ne va réagir de la même façon si on interprète (par exemple) un officier de police new-yorkais rompu au maniement des armes à New York ou un comptable caennais qui n'a sous la main que des couteaux de cuisine (à bouts ronds en plus !).

Du coup, la question de la survie et des actions à faire prend tout de suite une autre dimension. Peut-être que l'officier de police rompu au maniement des armes ne prendrait que des décisions efficaces garantissant qu'il ne se fasse pas tuer n'importe comment, mais vous, laisseriez-vous vraiment votre conjoint et vos enfants se débrouiller ? Non, peut-être même prendriez-vous des risques insconscients pour aller les sauver... Cela confère à Apocalypse Zombie une indéniable efficacité en terme de suspens et d'émotion, car c'est finalement en mettant le zombie au plus proche du quotidien des joueurs qu'il parvient à redevenir flippant. Bien sur, le concept ne plaira pas à tous (certains joueurs aiment jouer des héros idéalisés, et on peut tout à fait les comprendre), mais pour quiconque est à la recherche de frissons, cela fonctionne parfaitement.

Le tout est soutenu par un système de règle très simple. Apocalypse Zombie ne cherche pas à inventer la poudre à ce niveau, proposant une mécanique simple à prendre en main et très rapide d'utilisation. On joue avec des dés à 6 faces, sur un système de score positifs et négatifs, qui vont déterminer la réussite de l'action et d'éventuelles complications. Globalement, même si les règles manquent un peu de saveur (on est vraiment en présence d'un système qui se veut générique, et ça se sent), elles fonctionnent et ont l'avantage de privilégier le roleplay plutôt que la stratégie ludique. Celles et ceux qui sont allergiques aux mécaniques compliquées apprécieront également leur concision : moins de 20 pages pour tout passer en revue. En une soirée de lecture, on est prêt à jouer !

Le gros du livre est enfin consacré aux scénarios. Apocalypse Zombie contient cinq campagnes qui couvrent la totalité de l'invasion zombie ainsi que les conséquences sur notre monde. La survie est l'un des thèmes du jeu, la transformation de la société en est un autre, et les joueurs pourront envisager et réfléchir sur les deux au cours des différentes parties (ce qui permet notamment de donner aux histoires une dimension politique, comme dans tout bon film de mort-vivant qui se respecte). Chaque campagne s'articule autour de concepts différents qui donnent des explications variées à l'apparition du phénomène zombie (virus, vaudou, météorite,...), et propose de vraies fins (ce qui permet à Apocalypse Zombie d'entrer à la fois dans le registre du "catastrophe" que dans celui du "post-apo").

On notera enfin que ces campagnes ne sont pas du tout des "clés en main". Bien au contraire : elles sont construites comme des bacs à sable. Le livre fournit donc aux meneurs de jeu beaucoup d'outils (chronologie, lieux, antagonistes,...) et de conseils de maîtrise. Si cela suppose du travail en amont ainsi qu'une capacité à improviser et à rebondir sur les idées (ce qui n'est pas forcément quelque chose d'évident), cela signifie également que les joueurs vont avoir une vraie liberté d'action. A noter, enfin, que la rejouabilité de chacune de ces campagnes est nulle : les joueurs ne pourront les jouer qu'une seule fois. De toute façon, la thématique étant redondante, pas dit qu'un même groupe de joueurs soit partant pour faire les cinq...

La conclusion de

Apocalyse Zombie est une belle petite surprise, y compris lorsqu'on ne peut plus voir les zombies en peinture ! Les partis-pris ludiques originaux et la diversité des idées proposées en font un jeu riche, apte à proposer des parties émotionnellement tendues. A ce titre, Apocalypse Zombie s'impose haut la main comme l'une des meilleures créations rôliste autour de la figure du mort-vivant.

Que faut-il en retenir ?

  • Une utilisation habile de la thématique du zombie,
  • Un système de règles simple,
  • Un jeu rapide à prendre en main,
  • Un livre agréable à lire, plein de conseils intéressants.

Que faut-il oublier ?

  • Pour les meneurs de jeu expérimentés,
  • Pas mal de travail de préparation,
  • Il faut accepter de se jouer soi-même.

Acheter Apocalypse Zombie en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Apocalypse Zombie sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La fin du monde

En savoir plus sur l'oeuvre La fin du monde