75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Witty Pong >

Critique du Jeu de société : Witty Pong

Avis critique rédigé par Vincent L. le lundi 25 juillet 2011 à 19:34

On se fait un ping-pong ?...

Apparu dans le monde ludique en septembre 2010, l'éditeur communautaire Mywittygames.com propose d'éditer des jeux de société grâce à la participation financière des internautes (voir ICI pour plus de détail sur le concept). Witty Pong est le premier jeu à sortir chez cet éditeur, le premier à avoir suscité suffisamment d'enthousiasme pour réunir les fonds minimum, et ainsi lui permettre de passer en phase de production. Il faut dire que pour ce produit, Mywittygames.com avait sorti l'artillerie lourde en allant chercher deux poids lourds du jeu français : Antoine Bauza et Bruno Cathala.

Witty Pong est un party game, de ces jeux aux mécaniques légères qui sont destinés à réunir autour d'une même table différents publics. Le principe de Witty Pong, très simple, consiste à proposer une partie de ping-pong, l'objectif de chaque participant étant d'envoyer la balle à ses adversaires, et ainsi leur faire perdre des points si eux ne parviennent pas à la renvoyer à leur tour. Dès qu'un joueur n'a plus de points, il est éliminé, le nombre de participants allant donc en diminuant jusqu'à la finale, où les deux plus forts s'affronteront ; comme dirait notre écossais préféré, à la fin, il ne pourra en rester qu'un !

Le principe est donc très accessible, et ce à l'instar des mécaniques de jeu. Plutôt que d'avoir opté pour des cartes à effets afin de permettre le "renvoi de la balle" (option qui aurait clairement alourdi les règles), Antoine Bauza et Bruno Cathala sont partis sur des règles très simples, facilement assimilables. Les quatre cartes, disposées sur la table, vont ainsi aboutir à une combinaison couleur/lettre qui va déterminer le mot que le joueur va devoir prononcer pour renvoyer la balle. Ping, Pong, Ting, Tong, King, Kong, des mots simples, et volontairement très proches pour embrouiller le joueur et l'amener à l'erreur.

Witty Pong est donc un jeu rythmé, où les tours s'enchaînent très rapidement. Si les premières parties se déroulent dans un certain calme - le temps de bien ingérer les différentes combinaisons - les choses prennent de plus en plus de vitesse au fur et à mesure que les joueurs vont devenir expérimentés dans cette petite gymnastique intellectuelle. Les parties ne durent pas longtemps (l'ideal pour un jeu à élimination), mais s'enchainent avec une certaines frénésie et sont prétextes à nombre de fous rires qui compliquent considérablement le déroulement du jeu (essayez de rire, d'associer le code à un mot et de correctement dire le mot attendu !).

Si Witty Pong ne comblera pas des soirées entières, il s'avère être un jeu apéritif efficace que l'on ne rechigne jamais à sortir. En fait, son principal défaut apparaît dans les parties où les joueurs, autour de la table, ont des niveaux différents : immanquablement, les débutants se feront battre par les joueurs confirmés, et même en mettant en place un système de handicap, les chances de victoire demeureront extrêmement faibles. Cela pourra en motiver certains, qui tenteront de s'améliorer pour rattraper leurs aînés, ou, plus malheureusement, en décourager beaucoup d'autres qui n'apprécieront pas forcément de se faire battre à tous les coups.

Niveau matériel, sans que cela soit véritablement gênant, Witty Pong s'avère être assez basique. Il n'y a que peu de différence d'une carte à l'autre (même si cet aspect quelque peu "répétitif" est voulu par les règles, un peu plus de variété aurait malgré tout été appréciable), et la boite s'avère trop grande par rapport au matériel de jeu (mais reconnaissons que mieux vaut cela que l'inverse). On regrettera en revanche bien plus que le thème du jeu ne soit qu'un gadget à peine utilisé, à tel point, d'ailleurs, que ces petits singes anthropomorphiques auraient pu être remplacés par n'importe quoi d'autre, y compris des joueurs de tennis tous bêtes en jogging.

70

Witty Pong est un party game particulièrement fun, apte à réunir tout type de public autour d'une table grâce à ses règles simples et à la rapidité de ses parties. S'il ne meublera pas entièrement vos soirées, il se pose pourtant comme un jeu apéritif sympathique, que l'on prend plaisir à sortir régulièrement. Au final, on regrettera surtout que les différences d'expérience entre joueurs finissent par se faire cruellement sentir, déséquilibrant fortement les parties et risquant de prime abord de décourager les débutants face au niveau des joueurs plus confirmés. Dommage, car ce serait passer à côté d'un jeu vraiment amusant !

Critique de publiée le 25 juillet 2011.

Que faut-il en retenir ?

  • Un jeu fun et rythmé,
  • Règles facilement assimilables,
  • Parties fluides et rapides,
  • Jouable jusqu'à dix.

Que faut-il oublier ?

  • Les différences de niveau peuvent démotiver,
  • Thème accessoire.

Acheter Witty Pong en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Witty Pong sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !