75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Phantom rummy
Phantom rummy >

Critique du Jeu de cartes : Phantom rummy

Avis critique rédigé par Amaury L. le samedi 16 avril 2011 à 1305

Fantômes fantomatiques...

Devenez le roi d'un royaume sans tête, enrichissez vous et surtout soyez le meilleur parmi tous les prétendants à la couronne !

Le fantôme de l'opéra ludique...

Phantom rummy contient uniquement des cartes avec des illustrations à couper le souffle par leur esthétisme travaillé, digne des meilleurs artistes de manga. Chaque carte numérotée de 1 à 7 existe en quatre exemplaires, avec sur certaines des effets agissant en fin de partie pour le calcul des points. On note dans la version proposée une règle en japonais et en anglais. L'ensemble donne satisfaction et on se demande comment Phantom rummy tourne mécaniquement.

Un matériel très esthétique...

Des règles très fantomatiques...

La version anglaise proposée par l'éditeur Yuhodo est truffée d'imprécisions et les premières lectures demeurent poussives. On relit fréquemment lors des parties afin de relever les incertitudes et d'y mettre un terme. Une fois assimilées, les règles de Phantom rummy ne présentent pas de réelles difficultés.

L'objectif de Phantom rummy est de parvenir à faire une combinaison de huit cartes avant tout le monde et ainsi de marquer des points.

Un démon bien squelettique !

On distribue sept cartes à chaque joueur et on pose face visible au centre de la table une carte de plus que le nombre de joueurs. A son tour, le joueur pioche une carte et réalise une combinaison valide ou il se défausse d'une carte de sa main. Une combinaison valide consiste à réunir trois cartes de même valeur ou croissante, et de même couleur. Chaque combinaison posée fera marquer un point à son propriétaire s'il parvient en premier à réussir le Graal ultime, détenir en main deux combinaisons de trois cartes plus une avec deux chiffres identiques.

On marque un point par combinaison posée, par carte rouge présente dans celles-ci. La partie se déroule sur cinq ou six manches. Le joueur avec le plus de points gagne le jeu. Une règle avancée complexifie le calcul avec l'application des pouvoirs des cartes (plus de trois combinaisons posées devant le joueur, utilisation ou non-utilisation de chiffres spécifiques...).

Un humain inconsciemment joyeux !

Des fantômes très froids...

Phantom rummy date de 2005 et s'inspire du jeu de cartes classique mondialement connu, le Rami ainsi que du Mahjong. Cette version japonaise se distingue par son graphisme soigné, un comptage de points parfois alambiqué surtout si on opte pour le calcul proposé par les règles avancées. Si on apprécie les jeux de cartes où l'ambiance feutrée règne, Phantom rummy correspond à cette attente. Très aléatoire, on constitue des combinaisons avec un choix de cartes restreint. Il arrive fréquemment que les cartes révélées ne s'insèrent pas dans une combinaison pratiquement terminée. La carte choisie termine inexorablement dans une pile de défausse personnelle une fois sur deux. Une excellente mémoire constitue un avantage réel dans le but peu évident de repérer les exemplaires défaussés, afin d'optimiser ses possibilités de réaliser des combinaisons. Phantom rummy conserve un attrait ludique auprès d'amateurs de jeux de cartes d'une complexité modérée, surtout avec les règles basiques.

Inclinez-vous devant la Reine des Anges !

Malheureusement, une répétitivité s'installe rapidement avec peu de variations dans les tours, piocher, garder et / ou défausser une carte, difficile de faire plus monotone. De plus, les fins de manche se ressemblent énormément avec plusieurs joueurs qui attendent fébrilement la sortie de la carte manquante afin d'engranger des points. Le sort uniquement décide du vainqueur, ce qui frustre quelque peu les autres participants. On aurait aimé un hasard pondéré avec une trouvaille mécanique corrigeant cet aspect injuste.

Toutefois, Phantom rummy se joue sans déplaisir et on se surprend à enchaîner les parties avec ses amis. Chacun possède sa chance, le hasard étant l’élément prépondérant de la réussite ou de l'échec dans la constitution de vos combinaisons. On évitera le calcul des règles avancées inutilement compliquée et moyennement intuitif. Satoshi Nakamura, l'auteur, manque un poil d'inspiration par rapport à ces autres créations comme Saga, Fairy tales.

Un amour d'os !

La conclusion de

Malgré des illustrations magnifiques, Phantom rummy déçoit légèrement mécaniquement. Ce jeu inspiré des classiques Rami ou Mahjong se distingue uniquement par quelques artifices dans le comptage des points. Malheureusement, les règles avancées n'améliorent pas le jeu de base, mais au contraire l'alourdit inutilement avec un décompte fastidieux et moyennement inspiré. Dans sa version simplifiée, Phantom rummy dépend énormément du hasard sans que cela n'en devienne un défaut insurmontable. On joue avec plaisir avec ses amis en manipulant et en observant des cartes de toute beauté. Dans Phantom rummy, tout le monde peut gagner, même sans réfléchir. Et oubliez le thème, un combat entre les humains, les anges et les démons, il est inexistant. Pas fantomatique mais vraiment pas indispensable !

Que faut-il en retenir ?

  • Superbes illustrations
  • Inspiré de classiques (Rami, Mahjong)

Que faut-il oublier ?

  • Très hasardeux
  • Thème artificiel
  • Très répétitif

Acheter Phantom rummy en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Phantom rummy sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+