75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Blood Bowl
Blood Bowl >

Critique du Jeu Vidéo : Blood Bowl

Avis critique rédigé par Vincent L. le vendredi 4 juin 2010 à 1838

Comme sur plateau, mais sur télé...

Jeu de plateau culte reprenant les éléments de background de l'univers de Warhammer - tout en restant en marge - Blood Bowl s'est, au fil des décennies, imposé comme un titre culte auprès des joueurs. Armé de onze figurines, vous deviez livrer une sorte de match de football américain violent dans lequel de nombreux coups bas étaient tolérés (sans pour autant que tout soit permis). Les races phares de Warhammer y étaient présentes, pompom girls et coach à l'appui, pour s'y affronter, tranformant de fait le jeu en une sorte de wargame d'escarmouche, en une époque où les jeux de figurines étaient dominés par les affrontements d'armées plus ou moins colossales. Malgré le relatif abandon du produit par Games Workshop - qui commercialise toujours les figurines en VPC, mais rien de plus - le jeu a perduré au fil des décennies, le plus dur, en fait, consistant juste à trouver suffisamment de joueur pour réussir à monter une Ligue digne de ce nom.

Et voilà que débarque un jeu vidéo proposant de reprendre à l'identique tous les mécanismes du jeu de plateau, bref, de proposer aux joueurs ne pouvant monter une ligue avec ses amis de lui mâcher le travail et lui offrant tout sur un plateau d'argent. Alors certes, le toucher de la manette n'a pas le charme tactile que les lancers de dés, et les graphismes, bien que plaisant, ne peuvent rivaliser avec les équipes personnalisées que l'on aura pu monter chez soi, mais à côté de ça, force est de constater que le boulot d'adaptation abattu par les petits gars du Studio Cyanide fait vraiment plaisir. Aucune difficulté logistique, aucun besoin de motiver des joueurs, tout est compris dans le pack, y compris la possibilité d'affronter d'autres adversaires bel et bien réels ; et en plus, l'ordinateur fait tous les calculs et laisse aux joueurs l'opportunité de ne s'occuper que de leur tactique de jeu tout au long des quatre minutes que durent les tours. Arrêtez, c'est trop de bonheur !

Blood Bowl est donc un jeu de fans à destination des fans ; si cette fidélité au jeu de plateau est l'une des forces du titre, elle constitue cependant également sa plus grosse faiblesse. En effet, la grande légèreté des tutoriaux proposés ne permettra pas aux néophytes de saisir tous les mécanismes et toutes les subtilités du jeu ; ces derniers s'adressent d'ailleurs plutôt aux joueurs connaissant déjà les règles de Blood Bowl, et sont plus conçus pour apprendre aux initiés comment y jouer sur un format console. Ce n'est de plus pas le livret accompagnant le jeu qui aidera plus que ça les débutants, lesquels n'ont plus qu'à apprendre par la douleur - en se faisant défoncer pendant quelques matchs, mais cela ne leur enseignera pas les nombreuses subtilités du jeu - voire en lisant les règles heureusement librement téléchargeables sur le net. Si l'apprentissage est donc hautement rébarbatifs, avouons tout de même que cela vaut sérieusement le coup de s'y mettre.

En effet, Blood Bowl est un jeu qui a muri pendant des années, et dont les mécanismes se sont solidifiés pendant plus de deux décennies. Autant dire qu'à l'heure actuelle, il tourne particulièrement bien et permet une grande variété de stratégies, selon les diverses caractéristiques des équipes et les préférences des joueurs. Ainsi, certains vont jouer le ballon pour effectuer de magnifiques touchdowns (Skavens, Gobelins) pendant que d'autres massacreront l'équipe adverse avant d'aller marquer des points quand le terrain est débarassé d'une quelconque résistance (Chaos, Orcs). Chaque équipe possède donc des forces et des faiblesses qui influeront sur la tactique de jeu utilisée, aussi bien en attaque qu'en défense, et le jeu en Ligue ne sera pas abordé de la même manière selon les caractéristiques de la race jouée. A noter cependant que certaines races phares sont indisponibles (Norsks, Halfelins), et que les elfes noirs ne sont disponibles que via un DLC payant.

C'est donc en mode Ligue que le jeu va prendre toute sa saveur. Ici, il est question de monter son équipe et de la faire concourrir dans divers championnats. Au fil des matchs, les joueurs gagneront de l'expérience, leurs caractéristiques augmenteront et ils acquièreront de nouvelles compétences. Mais attention, car dans une partie de Blood Bowl, la mort peut survenir sur un passage de balle malheureux, et les joueurs même très expérimentés peuvent passer l'arme à gauche. Il est ainsi parfois sage de faire un forfait quand son équipe se fait littéralement exploser, se privant des gains du matchs et de l'expérience, mais arrêtant ainsi le massacre suffisamment tôt pour pouvoir correctement jouer le match suivant ; un joueur sévèrement blessé peut ainsi rater un ou plusieurs matchs, pénalisant de fait l'équipe s'il en était un pivot. Entre les achats de joueurs, d'employés, de coups vicieux et les résultats des matchs, Blood Bowl propose donc un mode Ligue particulièrement bien pensé.

Techniquement, le jeu est assez sympathique, bien qu'absolument pas révolutionnaire. Les graphismes sont détaillés, mais restent suffisamment simples pour permettre une bonne lisibilité du jeu et la prise en main est simple et intuitive ; les animations, quant à elles, sont assez anecdotiques, tout comme les commentaires, amusant au début, mais tournant très rapidement en rond. Le jeu propose également un mode Blitz en temps réel nettement moins stratégique et tactique (donc moins intéressant) que le mode classique, ainsi que la possibilité de jouer à deux - attention, un match à deux joueurs peut durer jusqu'à deux heures ! - en local (deux manettes nécessaires tout de même, alors qu'une seule aurait été suffisante) ou on-line, avec des équipes préconstituées ou avec sa propre équipe importée du mode Ligue (mais qui jouera sans expérience). Tout cela, ajouté au mode Ligue, donne au jeu une excellente durée de vie, pour peu, bien sur, que l'on soit fan de jeu de stratégie, car Blood Bowl n'est pas à proprement parler un jeu de sport.

La conclusion de

En adaptant en format vidéoludique le délire footabilistico-culte de Games Workshop, les développeurs du Studio Cyanide ont réussi à retranscrire à la perfection toutes les subtilités du jeu de plateau, mais sans pour autant lui faire perdre son côté fun. Blood Bowl est donc une réussite indéniable qui, malgré sa propension à laisser sur le carreau les non-initiés, promet de belles et longues heures de jeu, en solo (grâce à un mode Ligue bien pensé) comme à plusieurs (en local ou on-line). On attend maintenant des DLC pour pouvoir jouer avec les quelques équipes phares manquantes, et le plaisir sera entier...

Que faut-il en retenir ?

  • Parfaite adaptation du jeu de plateau,
  • Fun, tactique et chronophage,
  • Un mode Ligue bien pensé,
  • Graphiquement plaisant,
  • Gameplay simple et inuitif,
  • Excellente durée de vie,
  • Jouable on-line.

Que faut-il oublier ?

  • Difficile à prendre en main pour les non-initiés,
  • Manque quelques équipes,
  • Un mode temps réel sans grand intérêt (pour chipotter).

Acheter Blood Bowl en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blood Bowl sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Blood Bowl

En savoir plus sur l'oeuvre Blood Bowl