75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Car je suis légion >

Critique du Roman : Car je suis légion

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mercredi 2 janvier 2008 à 1659

Baby, baby... lone !

C'est à Babylone, au temps de Nabuchodonosor, que Xavier Mauméjean a décidé de nous entraîner. Cette période de l'Histoire étant assez méconnue, cela permet d'y situer un roman de Fantasy sans trop de risques d'anachronismes, sauf aux yeux des puristes. Ne connaissant pas grand chose à cette période, je n'ai pu que me laisser entraîner, et avec plaisir.
Nous suivons Sarban, un Accusateur, c'est-à-dire un Juge dans le plus vaste sens du terme. Image vivante de la Loi, il se retrouve confronté à rien de moins que le réveil d'un Dieu (ou plutôt, d'une Déesse) et au chaos qui résulte de la suspension du Temps...
Bon, j'avoue, là, j'ai eu un peu de mal. Les responsables de la Cité décident de suspendre le Temps, comme ça. En fait, ce qui se passe, c'est plutôt la suspension des régles, et chacun se sent alors libre de faire ce qu'il veut, que cela soit meurtre, pillage ou viol, sans craindre d'être puni. Pourquoi pas ? Mais cela n'affecte que les babyloniens eux-mêmes, ceux qui croient à leurs dieux. Les autres peuples, et même, les autres communautés vivant à Babylone ne sont pas affectées, et continuent tranquillement leur petit bonhomme de chemin.
Ah, oui, j'oubliais. Les citoyens se conduisent comme ça car la mauvaise déesse les y pousse. Le problème, c'est qu'on n'arrive pas vraiment à savoir s'il s'agit d'une hallucination collective, ou si, réellement, des forces surnaturelles sont en jeu... Les deux hypothèses restent plausibles jusqu'à la fin, mais comme le héros ne se pose pas la question, on se sent un peu frustrés.

La conclusion de

Malgré tout, le roman est un vrai plaisir à lire. Le style est vivant, alerte, nous emmenant au coeur de cette civilisation méconnue en quelques descriptions colorées. C'est avec le plus grand intérêt qu'on suit Sarban dans son enquête, mais il reste malheureusement un goût d'inachevé. Comme si l'auteur n'avait pas vraiment réussi à nous convaincre... Quant à la dernière révélation, sur le parallèle entre Sarban et un certain angé déchu, même si on voit où l'auteur veut en venir, pareil, on n'est pas vraiment convaincus...

Que faut-il en retenir ?

  • l'ambiance
  • Sarban

Que faut-il oublier ?

  • on ne sait pas trop que croire !

Acheter Car je suis légion en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Car je suis légion sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Car je suis légion

En savoir plus sur l'oeuvre Car je suis légion