75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Blacksite
Blacksite >

Critique du Jeu Vidéo : Blacksite

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 17 décembre 2007 à 1245

Ils sont parmi nous

Militaire, chef de section, et bien sur obéissant à votre hiérarchie, vous êtes affecté à des missions de routine en Irak. Plusieurs de vos collègues - fans de musique techno lorsqu'ils partent en mission - ne répondent plus à l'appel et on vous envoie éclaircir tout ça, la routine quoi pour un FPS aux allures d'un Ghost Recon. Mais lorsque l'investigation des sous-sols d'un bunker révèle une sorte d'artefact extraterrestre en suspension, c'est le début d'un autre jeu qui commence.
Car ce qui fait l'originalité de Blacksite, c'est avant tout son univers ancré dans les années courantes mais où l'invasion a commencée. S'inspirant fortement de tous les ragots, canulars et autres histoires qui ont pu être racontées à propos du crash de Roswell dans la Zone 51, ce jeu en reprend l'essence et vous plonge progressivement au cœur des évènements dans des situations de plus en plus alarmantes. De simples soldats aux armes étranges aux énormes vers à plusieurs têtes hideux et visqueux vous allez combattre tout une panoplie d'aliens qui ne semblent pas prêts à négocier des accords commerciaux interstellaires. Peut être est-ce notre tête qui ne leur revient pas ou peut être qu'ils ont trop regardés de films sur des humains belliqueux et colonisateurs ? Quoi qu'il en soit, ils sont bien décidés à se faire entendre et le meilleur moyen pour ça est encore d'aller coloniser la Terre, en commençant par Rachel, petite ville du Nevada, connue pour ses apparitions d'OVNI et ses milk-shakes à la banane.
Fier de vos années d'expérience au sein de la plus grande armée du monde, vous allez alors diriger votre équipe à travers 6 grands niveaux et montrer à ces bestioles que l'intelligence et la diplomatie de notre bon vieux M-16 est plus forte que leurs tentacules. Oui, il va falloir jouer au bourrin et pas se cacher derrière son équipe car non seulement ils ont le QI de Paris Hilton devant un magasin de chaussures et se font régulièrement plomber la cervelle (ce qui, soit dit en passant, ferait du bien à Paris Hilton), mais en plus si vous n'allez pas au front, votre équipe sera déprimée et encore plus bête qu'avant, n'ayant plus envie de faire des efforts. Heureusement, de nombreuses armes et munitions seront vos alliés pour débarrasser la Terre de ces cafards grouillants, du simple pistolet à la mitrailleuse en passant par le lance-roquettes téléguidées et sans compter les armes de l'ennemi, vous aurez toujours de quoi faire respecter la loi.
Et pour montrer à quel point la race humaine est évoluée, de nombreux véhicules seront à votre disposition pour aller plus vite. D'ailleurs un de vos collègues ne se gènera pas pour vous retarder en allant pisser car c'est bien connu que les voyages en voiture ça donne envie. C'est aussi ça Blacksite, derrière ses airs de simple FPS se cache en fait pas mal de second degré que ce soit dans le dialogues assez crus ou dans les situations des différents niveaux, on est loin d'un jeu aseptisé fait pour contenter tout le monde et on hésite pas à accentuer les mauvais cotés de chacun car c'est le meilleur moyen de les dénoncer.
D'un point de vue technique, la version Xbox 360 testée était correcte. Basé sur le moteur Unreal, le jeu ne saccade pas, mais de nombreux petits bugs d'affichage et de collision - comme les munitions qui restent en l'air, des blocs d'un pont qui tardent à s'écrouler ou des véhicules qui se font du rentre dedans - gâchent un peu le plaisir d'être dans l'ambiance en nous rappelant qu'on joue à un jeu vidéo. Ces bugs ne gênent pas la progression mais ils auraient pu être évités avec un peu plus de temps alloué aux finitions. La difficulté est quand à elle mal dosée, certains passages étant d'un seul coup trop difficiles, obligeant le joueur à baisser d'un cran ses objectifs. La durée de vie d'une dizaine d'heures suffira à un joueur moyen et le mode multijoueur et ses classiques Deathmatch, Team Deathmatch et autres Capture the flag rallongera le temps que vous passerez sur la console.

La conclusion de

Blacksite est un FPS intéressant dont les problèmes de finition viennent parfois gâcher le plaisir mais le jeu devrait satisfaire les joueurs en manque de mitraillage d'aliens. A voir si vous en avez fini avec les blockbusters de cette fin d'année.

Que faut-il en retenir ?

  • L'ambiance
  • Les dialogues crus

Que faut-il oublier ?

  • Nombreux bugs
  • IA de l'équipe
  • Difficulté parfois mal dosée

Acheter Blacksite en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blacksite sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+