75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : L'Invulnérable
L'Invulnérable >

Critique de la Bande Dessinée : L'Invulnérable

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 1 février 2007 à 1356

Les gros bras, c'est son affaire

Captain Biceps, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, est un super héros qui a comme simple particularité d'avoir des gros bras - des gros biceps en fait. La BD très orientée vers l'humour - parfois potache - nous présente sur chaque page un combat différent de Biceps contre d'autres super héros et super zéros. Qu'ils soient connus ou complètement inventés, d'Araignée-Man à Mr propre en passant par Titeuf et honte-man, les combats sont sans pitié pour vos zygomatiques.
Ce troisième tome ne déroge pas à la règle et Biceps va encore affronter de nombreux héros connus et d'autres moins connus. Mais on peut voir aussi quelques nouveautés dans la forme qui donnent un peu de liant à toutes ces histoires. Tout d'abord, la grosse nouveauté est l'arrivée du Docteur Nuisible, l'ennemi juré de Biceps, qui a droit à plusieurs confrontations avec le roi des avant-bras. Nuisible donne du sens à Biceps puisqu'il n'existe pas de super héros sans son ennemi juré. Ensuite, certaines histoires doivent se lire à l'horizontale, en tournant l'album d'un quart de tour vers la droite pour lire les cases. C'est une très bonne idée qui permet d'avoir un format différent - un peu comme une sorte de 16/9e - sans avoir pour autant à changer d'album. C'est un peu surprenant au départ mais au final très agréable. La troisième idée, déjà visible dans le tome 2, est d'avoir des flashbacks de Biceps quand il était jeune, avec sa mère ou à l'école des super-héros. Ça change un peu des combats tout en restant aussi drôle, Biceps étant pubère et boutonneux.

Personne ne peut rien contre Biceps et ses gros bras !
Personne ne peut rien contre Biceps et ses gros bras !

D'un point de vue graphique, rien n'a changé mais les tomes précédents n'avaient pas besoin d'être améliorés. Tébo donne à ses planches un air simple et à la fois complexe, les caricatures n'étant pas toujours faciles. De nombreux encarts "Le Saviez-Vous?" viennent rajouter une touche d'humour tout en faisant un peu site internet. Tébo arrive un peu mieux à utiliser l'imposante envergure de Biceps qui arrive même à attraper quelques objets. Mais la grosse surprise est surtout l'apparition de Titeuf face à Biceps dans un combat assez inégal, il faut l'avouer (vous verrez bien qui l'emporte). Non c'est certain, Captain Biceps est une excellente série pour petits et grands qui peut se lire n'importe où et n'importe quand grâce à son format en mini histoires.

La conclusion de

Sans révolutionner ses principes, le tome 3 de Captain Biceps apporte des évolutions bien sympathiques ainsi qu'un ennemi récurrent qui améliorent l'ensemble tout en gardant son coté drôle et décalé. Une BD que je vous conseille vivement.

Que faut-il en retenir ?

  • Toujours aussi drôle
  • Un ennemi récurrent fait son apparition
  • Les planches à lire à l'horizontale

Acheter L'Invulnérable en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Invulnérable sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Captain Biceps

En savoir plus sur l'oeuvre Captain Biceps