75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Aqua >

Critique du Manga : Aqua

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 14 décembre 2006 à 14:27

On-dine chinois ou chez toi?

Aqua est un shôjo (manga pour filles) assez original. La terra formation de Mars a entrainée une fonte des glaces polaires rapide et l'inondation de la planète. Les colons ont alors créé Neo Venezia, une ville à l'image de la Venise terrienne, disparue sous les flots depuis longtemps. Akari, une jeune idéaliste débarquée de la Terre vient sur Mars pour devenir une Ondine, le terme donné aux femmes gondolières.
Si l'idée de base est intéressante, sa mise en forme l'est beaucoup moins. Aqua possède des dessins plutôt corrects avec une mise en page sans risques. Non, ce qui rend le manga si fade sont tout d'abord ses dialogues très naïfs et vite barbants. Notre jeune ado est peut être forte en conduite de gondole, grâce à son entrainement virtuel - franchement j'imagine trop le jeu vidéo où le joueur doit diriger une gondole; peut être que ce sera possible sur Wii? - mais elle est vraiment à la ramasse quand il s'agit de lier connaissance. Le second point dommageable pour le manga est que je trouve Neo Venezia plutôt ratée. Ayant déjà été à Venise, je peux vous dire que l'ambiance y est toute autre. Point de canaux aussi larges ou de coins si high-tech, Venise est une petite ville étriquée qui a gardée tout son charme ancestral. Certes on reconnait dans le manga quelques coins comme le Palazzo Ducale ou une entrée d'église qui pourrait effectivement se trouver à Venise, on a aussi droit à l'Aqua Alta (la marée exceptionnelle qui inonde la ville) et aux fameuses averses rapides et puissantes, mais rien ne rend la majesté à cette ville qui dépayserait n'importe qui. Pour ça, Neo Venezia a encore des progrès à faire.
Je me dois aussi de vous parler des chats qui peuplent le manga. Des étranges créatures pas faciles à reconnaître - il a fallu qu'on me précise que c'était un chat pour que je trouve une ressemblance avec l'animal - et aussi intelligente que les humains. Ces chats qui ne parlent pas (ouf!) sont quand même directeur des écoles de gondolières, se baladent en gondole à moteur et vont régulièrement dans le royaume des chats dont l'entrée - magique - est inaccessible aux humains. Ca peut faire sourire deux minutes mais passée la surprise de cette étrangeté on se demande à quoi rime tout ça. Surtout que notre jeune héroïne - attention spoiler - devient semi-ondine en fin de tome. Si ça continue dans ce sens, le manga prendra fin au tome 2!

30

Un manga pour fille très léger et qui mixe des ingrédients (chats, Venise, amies...) que seules les très jeunes apprécieront pour leur simplicité et leur naïveté. Les autres peuvent passer leur chemin sans risque.

Critique de publiée le 14 décembre 2006.

Que faut-il en retenir ?

  • L'idée de créer Neo Venezia sur Mars

Que faut-il oublier ?

  • Niais
  • Histoire trop rapide et sans réelle embuche
  • Dialogues agaçants

Acheter Aqua en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Aqua sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !