75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'oeil dans le ciel >

Critique du Roman : L'oeil dans le ciel

Avis critique rédigé par Manu B. le samedi 5 août 2006 à 05:52

L'oeil dans le ciel

"Le déflecteur du faisceau du bévatron de Belmont trahit ses inventeurs le 2 octobre 1959, à quatre heures de l'après midi. Ce qui se produisit, ensuite, ne dura qu'un instant..."
Hamilton, travaillant dans un centre militaire de fabrication de fusées, est convoqué dans le bureau du colonel Edwards pour une affaire importante: il va devoir être démis de ss fonctions car sa femme Marsha est soupçonnée d'avoir des tendances communistes. Encore sous le choc de cette nouvelle, il va ensuite avec elle et Edwards visiter le lieu du nouvel accélérateur de particules, le bevatron, en compagnie de six autres personnes. Quand un accident se produit dans la salle du bevatron, la passerelle sur laquelle ils se trouvent s'écroule et entraîne les huit personnes au sol quelques mètres plus bas, tout en passant un moment dans le flux dangereux de particules, mais qui semble durer pour eux une éternité...
Sur une base autobiographique -il a effectivement partagé la vie d'une femme aux idées communistes à Berkeley-, Philip K. Dick explore les mondes parallèles de la paranoïa. oeil dans le ciel est pour ainsi dire un voyage spirituel dans le monde intérieur de plusieurs des personnages. Le fait est que ces mondes sont façonnés par l'esprit torturé et tortueux de ces psychotiques. Et PK Dick, grand connaisseur en la matière puisqu'il a séjourné en hôpital psychiatrique et a attendu de longs moments dans les salles d'attente des psychiatres, s'y donne à coeur joie. Mondes sombres, univers paranoïaques et mystiques jalonnent ce roman inquiétant, fou, hallucinant dont l'issue est toujours incertaine. Le film the cell, qui n'est aucunement son adaptation, reflète en partie la folie régnant dans la vision de PK Dick. En partie seulement.
Il est toujours difficile de résumer les romans de cet auteur devenu mythique ici et ailleurs, mais celui-ci l'est encore plus. Ce livre ne se lit pas, il se ressent. Il vous prend aux tripes, vous saisit où que vous soyez. Il vous happe et vous transporte dans l'un de ces univers déments. Mais lisez le pour vous en rendre compte. Plongez dans les limbes de la folie...
Encore une claque du conteur des réalités psychotiques.

90

L'oeil dans le ciel est un des romans de Philip K. Dick où l'auteur bouleverse vos perceptions sensorielles, vous aspire au fond de l'abîme, dans un monde que vous ne sauriez imaginer.

Critique de publiée le 5 août 2006.

Acheter L'oeil dans le ciel en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'oeil dans le ciel sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !